AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Girls like you - Vilde aux dents longues.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 32
Date d'inscription : 08/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Girls like you - Vilde aux dents longues.   Mer 8 Aoû - 22:56


     
Vilde Orphée Moldovan
      Philosopher, c'est penser sa vie et vivre sa pensée. 


     

     

     
Pseudo
: ici
Âge
: ici
Comment as-tu connu le forum ?
 ici
As-tu des remarques à faire ?  
 ici  
Fréquence de connexion :
 7/7 jours
un dernier mot ?  


   
   
Code:
[b]Ruby Rose[/b] - Vilde O. Moldovan

     
crédit gif/avatar
:  ici

     

     
Carte d'identité
Prénom
: Vilde et Orphée. Original hein ? Surtout que c'est un prénom de mec.
Nom
: Moldovan, le nom de famille de ma mère car le père n'a pas de visage ni d'identité.
Date de naissance
: 06/04/1863 dans le quartier de Whitechapel à Londres.
Nationalité
: Anglo-Danoise. Anglaise de sol mais le sang Danois.
Statut de Sang
: Impur à cause du venin de vampire qui coule dans ses veines.
Métier/Maison
: Ancienne Poufsouffle, Infirmière à Poudlard et étrangement, le métier la satisfait.
Orientation sexuelle
: Les femmes et uniquement les femmes. Mais l'corps peut parfois se plier aux hommes si elle en est obligée.

      Un brin de magie :
Votre Epouvantard
Si elle devait ouvrir une armoire pour voir un épouvantard en sortir afin de l'effrayer, il prendrait la forme d'un homme portant un grand manteau noir avec dans la main un couteau brillant sous l'éclat de la lune. Le ravisseur qui lui a ôté la vie.
Votre Patronus
 Un Caracal, le félin au look étrange. Mais elle ne maîtrise plus le sort depuis quelques années maintenant.
Votre baguette
D'un beau morceau de Saule, 21cm12. Plutôt souple, le cœur est composé d'une goutte de sang d'Occamy.  
L'amortencia :
Une odeur de sang, de sexe et de souffre. 
Particularité magique
 L'sang est sale depuis qu'une belle femme a croquée sa gorge. Vampire jusqu'à ce que les siècles lui pèsent et qu'elle mette fin à sa vie sous les rayons du soleil. Légilimens depuis quelques mois également, Lilith l'a aidée à maîtriser cela.


     
Caractéristiques
Caractère
:  Elle était douce Vilde avant ça, avant la nuit éternelle et le sang dans sa gorge. Elle était gentille, tendre, presque trop naïve. Elle croyait au bonheur, en l'amour et aux jours meilleurs. Puis c'est un couteau qui l'a ouverte alors que tous ses bons sentiments ce sont enfuis comme une boite de Pandore. C'est maintenant quelqu'un de renfermé à l'humour piquant. Elle n'aime ni les ordres, ni les gens. Elle n'veut pas leur faire du mal juste... C'est eux qui font mal lorsqu'elle s'attache. Alors qu'ils restent loin d'elle, elle préfère rester dans sa carapace plutôt que de souffrir. Finalement peut-être que la gamine naïve n'est pas si loin, elle attend le jour où on viendra la délivrer et lui montrer que non, tout n'est pas si sombre. 
Allégeance
: Sa créatrice parce que le lien la force à lui être soumise. Cassian aussi, parce qu'il est l'bon pote qu'elle n'a jamais eu. Le reste, la guerre, les sang-purs, les gens, ça ne la touche pas.


     


Dernière édition par Vilde O. Moldovan le Jeu 9 Aoû - 1:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 32
Date d'inscription : 08/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls like you - Vilde aux dents longues.   Mer 8 Aoû - 22:56


   
Il était une fois
   une citation rapide

   
« Parlez moi de vous. D'où vous venez ? » La langue claque dans la bouche de Vilde, elle n'aime pas parler de sa vie, d'elle ou de ce qu'elle est. Mais il veut savoir et elle n'peut pas simplement l'ignorer, car il est celui qui va lui filer le boulot qu'elle réclame. Alors elle sort de sa veste en cuir un petit paquet en carton, portant le logo d'une marque assez connue en Angleterre. Elle en tire un bâtonnet qu'elle coince entre ses doigts et l'allume d'un sort informulé. La cigarette se met à fumer doucement, alors qu'elle tire une première bouffée et qu'elle la recrache, dans l'air saturé de la pièce. Ca sent le vieux livre ici, le bonbon au citron et la cendre. D'autres pourraient dire que ça pue mais étrangement ça va bien ensemble, une fois tout mélangé. La cigarette dénote un peu par contre mais elle ne l'éteindra pas, elle a besoin de fumer lorsqu'elle doit aller ouvrir la vieille boite de son passé, qu'elle garde pourtant avec elle, en elle habituellement. Il attend l'homme en face d'elle, patiemment, un sourire fin sur sa bouche entourée d'une barbe blanche. Il a les yeux bien cachés derrière ses lunettes en demi-lune et il la regarde, attendant qu'elle veuille bien parler. Est-ce qu'elle le veut ? Elle a pas l'choix malheureusement. Elle a besoin de ce boulot, pour vivre en premier lieu mais aussi parce que cet endroit c'est l'seul où elle peut se réfugier pour l'moment. Alors elle soupire et vient mordiller la peau morte de son doigt, ne sachant par où commence. Puis elle prend une bouffée de sa cigarette et en recrachant, commence son histoire.

« Je suis née dans le quartier malfamé de WhiteChapel à Londres. Maman était une gentille femme, pas très débrouillarde mais assez pour toujours ramener un bout de pain ou quelques carottes pour nous faire une soupe. On était pas riche mais on vivait de ce qu'on avait et c'était toujours ça. Je ne manquais pas d'amour ni de tendresse, mais maman était une femme secrète. Lorsque je lui posais des questions sur mon père elle refusait d'y répondre, faisant la sourde oreille ou m'envoyant jouer dans la rue avec les autres gamins du quartier. Et puis un jour j'ai compris qu'elle même ne le connaissait pas plus que moi. Je n'ai plus posé la question sauf un jour, à une de mes tantes. Elle m'a révélée que mon père était un bel homme, de passage en ville qui avait vécu une brève idylle de quelques jours avec ma mère. Le genre de coup de foudre à sens unique vous voyez ? Je ne suis pas ce qu'on pourrait appeler une enfant de l'amour, enfin en un sens du moins. Pourtant lorsque maman a appris qu'elle était enceinte elle a gardée l'enfant. Ma tante était formelle, j'étais désirée au moins par ma mère. C'est tout ce qui comptait, car d'toute façon je n'aurais pas voulu rencontrer ce père absent. »

La cigarette se consume doucement alors qu'elle tape dessus pour faire tomber la cendre sur le sol. Le beau carrelage couleur chocolat est abîmé par le temps mais il garde tout de même une brillance superbe, signe sans doute qu'il est récuré chaque jour avec l'aide d'un peu de magie. La cendre se dépose dessus sans un bruit, comme une plume emportée par le vent. Elle n'a aucun scrupule, il n'avait cas lui donner un cendrier. Finalement et pour ne pas la perdre, elle tire une autre bouffée de cigarette avant de cracher la fumée par le nez.

« J'ai eu une enfance sans accro. J'avais la chance d'avoir une de mes tantes qui savait lire alors elle m'a appris, une chance quand on connaît le niveau d'éducation des gens qui vivaient dans ce quartier à l'époque. J'aimais étudier, j'aimais lire mais j'avais d'autres obligations. Maman commençait à se faire vieille et elle n'avait plus la santé de sa jeunesse. Alors je suis partie travailler moi aussi, à l'usine en premier lieu. Le matin, de six heures à midi. Puis l'après midi je lavais et repassais les vêtements des voisins les plus fortunés pour quelques pièces. Pas d'quoi changer de vie, mais assez pour remplir notre ventre de soupe. Puis un matin maman ne c'est pas levée de sa couche. Elle était brûlante, elle tremblait et elle marmonnait des mots étranges. Je lui ai donnée un peu de soupe et après mon travail à l'usine je suis passée chez l'apothicaire afin de lui trouver un traitement. J'ai utilisée le peu d'économie que j'avais en cas de coup dur mais j'espérais sincèrement que cela allait la remettre sur pied. Sauf que l'apothicaire ne savait pas plus que moi ce qu'elle avait et dans la nuit, elle a murmurée ses derniers mots alors que la fièvre l'emportait. »

La cigarette est maintenant terminée, le mégot est par terre mais elle ne peut s'empêcher de sortir un autre bâtonnet de tabac de sa boite. Parler de sa mère la met toujours dans un état lamentable et encore ce soir, elle sait qu'elle va trop fumer, trop sortir et peut-être trop chasser. Jusqu'à ce qu'une décharge ne l'arrête et qu'elle finisse pliée en deux sous la douleur sans doute. Après si ça peut lui donner l'impression d'être vivante, pourquoi s'en priver ?

« En quelques jours je me suis retrouvée seule. Mes tantes refusaient de m'héberger, pensant que je portais en moi une maladie quelconque où un mal divin. Vous savez le genre de punition parce que je ne connaissais pas mon père, que j'étais une sorte de bâtarde comme ils aimaient tant nous appeler à l'époque. Heureusement j'allais avoir onze ans et alors qu'on mettait ma mère à la fosse commune, un sorcier aux vêtements très colorés est venu me rejoindre devant la fosse où allait reposer ma mère. Il m'a expliqué ce que j'étais... Moi qui n'avais jamais entendue parler de magie, vous vous rendez compte ? J'ai pensé que c'était un charlatan au début avant qu'il ne me montre la magie en me faisant transplaner. J'ai acceptée de le suivre jusqu'à Poudlard, après tout qu'est ce que j'avais à perdre ? Et si au pire il n'était pas ce qu'il prétendait mais plutôt un dangereux psychopathe et bien... Tant pis. Mais il ne mentait pas. J'ai intégrée les Poufsouffle et j'ai découvert la magie en même temps que le monde magique. Tout cela était nouveau pour moi, petite gamine d'un quartier sale de Londres, autant dire que je ne brillais pas par mon cercle d'amis. J'étais bonne élève pourtant, peut-être un peu plus longue que les autres à cause de mon manque d'éducation mais j'ai fini par pallier à mes lacunes au bout de ma deuxième années. Sauf que ça ne m'a pas permis de trouver du travail une fois mes sept années terminée. Je ne savais pas quoi faire, je ne savais pas où aller alors je suis retournée dans le quartier de mon enfance. J'étais perdue je crois, je venais de vivre sept ans dans un château sans vraiment réaliser qui j'étais, ce que j'étais et la vie que j'avais. Alors j'ai fait ce qui me semblait le plus logique, je suis retournée là où je n'avais pas fait le deuil de ma mère, c'est à dire chez moi. »

Elle tire sur sa cigarette en fronçant les sourcils, sentant sa gorge s'assécher. Heureusement devant elle se dresse un jolie verre semblant à du cristal, contenant le précieux liquide rouge carmin. Sans doute un elfe de maison que le lui a apportée mais elle ne l'a pas entendue entrer. Ses yeux se posent sur l'homme en face d'elle, il n'a pas bougé et écoute la suite. Mais elle le fait patienter en prenant une gorgée de son verre et une bouffée de sa cigarette.

« Il n'a jamais changé ce quartier vous savez, il est toujours aussi sordide. En tout cas j'avais ce mal être profond en moi et j'avais besoin d'me faire du mal, comme pour me punir d'avoir abandonnée le quartier de mon enfance mais aussi le corps de ma mère, qui finissait de pourir dans cette fosse commune misérable. J'aurais du fuir, chercher du travail dans le monde magique, me débrouiller. Mais je suis restée à WhiteChapel et j'ai fait ce que font la plupart des filles dans ce quartier, j'ai offert mon corps pour quelques pièces. Ca payait bien vous savez, mieux que l'usine et les vêtements à frotter dans la Tamise. Un client le matin, un l'après midi et j'avais gagnée ma journée. J'étais belle, j'avais du succès, pourquoi m'priver d'argent facile ? Sauf qu'un soir j'ai rencontré le mauvais client. C'était en 1888 et si vous connaissez votre histoire, un minimum, vous saurez que le mois de novembre de cette année là était dangereux pour les prostitués de WhiteChapel. »

Elle s'arrête, semblant croiser une lueur de surprise dans le regard de l'homme en face d'elle. Ca la fait sourire alors qu'elle crache sa fumée, ne pouvant cacher une sorte de fierté morbide à être ce qu'elle est.

« Ouais vous avez compris. J'devais être la cinquième victime du grand Jack l'Eventreur. Sauf qu'au lieu d'me vider de mon sang sur le trottoir, j'ai été secourue par une femme. Elle était belle cette femme, elle avait une voix douce. Elle me touchait les cheveux en me disant tout allait bien se passer. C'est c'soir là qu'elle m'a mordue Lilith et qu'elle a fait d'moi ce que je suis. C'est ce soir là que j'suis devenue sienne, elle m'voyait comme sa jolie poupée, son jouet et moi comme une sorte de mère de substitution. J'pense que le fait de ne pas retrouver mon corps a mis ce bon vieux Jack en rogne et c'est cela qui l'a poussé à être si dérangé et macabre lors de son dernier meurtre. En tout cas personne n'a jamais su qu'il n'y avait pas eu cinq mais bien six victimes, car officiellement je n'existais pas. Puis Lilith a décidée qu'on devait quitter Londres et je l'ai suivie. Encore une fois je n'avais rien à perdre et j'étais dépendante d'elle. Je lui obéissais quoi qu'elle demande, elle voulait que je danse et bien je dansais, elle voulait que j'attaque alors j'attaquais. Elle me voulait, elle m'avait. »

Le reste de sa phrase se meurt dans un soupir alors que son regard est plongé dans le vide, comme si elle observait une image qu'elle seule pouvait voir. Elle revit tout, parlé de ça lui donne l'impression de revivre son histoire et ça lui fait mal. Foutue poupée qui brise ses chaînes pour une fois et qui se rend compte qu'elle a toujours obéit bien sagement, qu'on a toujours fait d'elle ce qu'on voulait sans lui demander son avis.

« J'sais pas combien de temps ça a duré, j'avais pas la notion du temps, des années ou des décennies avec elle. J’obéissais et c'était tout, plus je la faisais sourire plus j'étais heureuse. Sauf qu'un jour elle c'est lassée de mes petits numéros et elle c'est mise à vouloir retrouver son Infant, le premier, Cassian. Alors on a cherchée Cassian car c'est ce qu'elle voulait Lilith, sauf qu'elle a pas été fine et qu'elle a été attrapée par un sorcier et par le ministère. A force de faire des conneries plus grosse qu'elle c'est ce qui devait se passer. Le ministère voulait la tuer j'crois ou du moins la faire payer mais... En échange de sa liberté elle m'a donnée au ministère, pour que j'sois la cible de l'une de leur expérience. Et c'est là que j'ai compris que je ne comptais pas pour elle, ni pour personne. Elle me bradait comme on vend une vulgaire poupée maintenant qu'on en a plus l'utilité. Elle m'a laissée ouais... Et ils m'ont mis c'collier pour s'assurer que je ne mordrais plus. J'suis le cobaye d'une expérience, si ça fonctionne alors ils essayeront d'équiper tous les vampires qu'ils pourront attraper. »

Elle lève la tête et montre le collier autours de son cou. On dirait une jolie chaîne en or au premier regard mais lorsqu'on observe sa nuque on se rend compte qu'un petit bout de métal rentre dans sa chair et qu'il est directement relié avec sa colonne vertébrale. Si elle mord, la décharge se déclenche et la paralyse. Et si elle essaye quand même de lutter de mordre, la décharge est de plus en plus forte jusqu'à la tuer. Autant dire qu'elle n'essaye même pas d'voir jusqu'où peut aller cet engin, tant il lui fait mal à la première secousse.

« J'ai jamais comptée pour personne vous savez. Pourtant ils sont nombreux à avoir comptés pour moi. J'dis pas ça pour me plaindre soyez rassuré... J'veux juste comprendre pourquoi j'ai été si souvent manipulée alors que j'demandais rien de plus qu'un peu de sincérité et qu'en échange, j'offrais tout sans même qu'on m'demande. J'veux savoir pour Lilith a fait ça... Mais en attendant j'ai besoin de survivre le temps d'avoir mes réponses. Et j'sais que vous cherchez une infirmière alors je me suis dis que vous et moi ça pourrait coller. »

L'homme sourit dans sa barbe alors que son regard s'illumine d'une sorte d'amusement. Elle lui rend son sourire, consciente de parler à un des sorciers les plus puissants du monde mais nullement impressionnée. Il pourrait la tuer d'un coup de baguette c'est vrai et alors ? Au pire elle n'aura pas ses réponses, au mieux elle ne souffrira pas.

« Vous saviez que Cassian était ici il y a peu ? »
« Je suis au courant. »
« Lilith vous a demandée de le retrouver ? »
« Effectivement. »
« Qu'est ce qui me prouve que cet intérêt pour ce travail n'est pas dans ce but ? »
« Cassian n'est plus dans vos murs, je ne serais pas ici si je le cherchais. Et de toute façon je n'ai pas vue Lilith depuis sa trahison au ministère et je ne compte pas la revoir. »

L'homme joint ses mains devant lui, semblant hésiter une seconde alors que sa bouche se tord dans un petit rictus. Puis finalement ses lèvres laissent entrevoir un sourire alors qu'il se lève et tend sa main vers elle. Elle s'empresse de se lever elle aussi et saisit sa main pour la serrer.

« Vous prendrez vos fonctions lundi matin à 8 heures. Je compte sur vous pour cacher votre nature aux élèves. »
« Soyez sans crainte je serais invisible. Merci professeur Dumbledore. »


   


Dernière édition par Vilde O. Moldovan le Jeu 9 Aoû - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
conformiste ◊ du côté du ministère

conformiste ◊ du côté du ministère


Messages : 55
Date d'inscription : 13/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls like you - Vilde aux dents longues.   Mer 8 Aoû - 23:28

OMG OMG ! Bienvenue ! God, j'rêvais de voir une Vilde :love:

Hâte de lire ta fiche et bienvenue parmi nous ! :fan: :fan:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
serpentard ◊ ambition, cunning

serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 201
Date d'inscription : 23/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls like you - Vilde aux dents longues.   Jeu 9 Aoû - 0:52

Owh [re?]bienvenue bonne chance pour la fiche :danse:

Il nous faudras un lien avec mon futur TC c'est un ptit Griffy malade et mourant donc tu il vas souvent a l'infirmerie

En tout cas hate de lire ta fiche ! Encore bienvenue

_________________
:whisky: :red:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 32
Date d'inscription : 08/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls like you - Vilde aux dents longues.   Jeu 9 Aoû - 1:10

En effet c'est plutôt Re :ha: Mais qui suis-je ?

Avec plaisir pour les liens !

_________________

LA MORT DES AMANTS


Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.| FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
poudlard & directeur de serpentard

poudlard & directeur de serpentard


Messages : 75
Date d'inscription : 07/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls like you - Vilde aux dents longues.   Jeu 9 Aoû - 11:15

Ce que je peux adorer ton choix d'avatar ^^
Bienvenue et bon courage pour le reste de ta fiche et bien entendu au plaisir de te rencontrer in rp ;)

_________________

Between light and darkness.

They say that I must learn to kill before I can feel safe.
But I, I'd rather kill myself than turn into their slave.
Sometimes I feel that I should go and play with the thunder.
Somehow I just don't want to stay and wait for a wonder. ~ The Rasmus
Revenir en haut Aller en bas
avatar
poufsouffle ◊ dedicated, loyal

poufsouffle ◊ dedicated, loyal


Messages : 29
Date d'inscription : 26/07/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls like you - Vilde aux dents longues.   Jeu 9 Aoû - 13:05

t'en as fait une Moldovan j'rêeeeeeeeeeve :baave:
parfait choix d'PV et de famille, j'ai hâte de voir si tu nous fait un crossover ou pas
Et oui, j'sais qui t'es, mais je dirai pas promis :lool:

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuue :alice::11:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 184
Date d'inscription : 15/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls like you - Vilde aux dents longues.   Jeu 9 Aoû - 17:59

MA MIEEEEEEEEEEEEEEEEEEEENNEEEEEEEEE :omg: :omg: :omg: :omg:
je crève de joie d'ravoir ma Vilde, puis avec un si beau visage. :bave::baave::bave::baave: t'sais déjà que j'ai plus un pouce de bave dans mon corps à force de baver sur Ruby. :ha:
puis l'perso est splendide - on va s'amuser de fifou avec c'nouveau lieeeeeeeen. :red::red::red:
p.s. c'ma faute si Robin est au courant, j'ai vendu la mèche :ha:Arrow mais juste à elle, pardon :sorry:
dans tous les cas, dépêche toi d'terminer cette beauté qu'on puisse se faire un rp et tout déchirer :fan: :fan: :fan:
(re)bienvenue :45: :coeur:

_________________

castle in the sky
a monster that refused, sometimes, to behave like a monster. when a monster stopped behaving like a monster, did it stop being a monster? did it become something else?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 32
Date d'inscription : 08/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls like you - Vilde aux dents longues.   Jeu 9 Aoû - 21:43

Aucun problème :ha:

T'façon j'me doute qu'on m'a un peu captée :mdr:

Je finis ce soir de tout poster :v:

_________________

LA MORT DES AMANTS


Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.| FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 110
Date d'inscription : 19/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls like you - Vilde aux dents longues.   Jeu 9 Aoû - 21:50

THAAAAAAAAAT'S MY GIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIRL :fan::fan::fan::fan:
*Pousse Cassian et Chope Vilde pour elle :ha:*

T'eS FUCKING HOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOT :bave::bave:
j'peux pas résister, t'es A MOI :fire::fire::fire:
J'te baise, voila, c'est simple, rapide et efficace :ha:

VITE VITE FINIS CETTE FICHE :fan::sex:
Qu'on fasse des choses pas catholiques :perv:
:love::coeur:

_________________

you are my mortal eternity
L'éternité était devenu un poison, s'insinuant dans nos veines figées par l'ennui, pour n'être que l'attente d'une mort joueuse et pleine de malice. Et tu es arrivé, avec ta naïve existence mortelle, faite d'instants présents comme il n'existait rien d'autre pour toi. Tu es devenu ma présente éternité. Ma présence au monde.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 32
Date d'inscription : 08/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls like you - Vilde aux dents longues.   Jeu 9 Aoû - 22:10

C'est posté, terminé et propre :ha:

Mes bébés :32: Mes maîtres :32:

On va s'amuser :32:

_________________

LA MORT DES AMANTS


Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.| FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 184
Date d'inscription : 15/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls like you - Vilde aux dents longues.   Ven 10 Aoû - 2:01


Félicitation, tu es validé(e) !

:omg: :omg: :omg: :omg: :omg: :omg: :omg: :omg: :omg: :omg: :omg: :omg: :omg: je te l'aie déjà répété quarante mille fois, mais j'aime trop ta Vilde. :fire: avec la chaudasse Ruby que je sais VRAIMENT PAS comment j'vais faire pour me tenir loin :nop::siffle: j'aurais pas pu demander mieux que toi dans le rôle, et j'doute pas que Lucie se dit pareil :ha: t'es parfaitement parfaite alors j'te valide on the spot beubé :coeur::coeur::coeur::red::red: va nous falloir un Vilian maintenant :red:

Bravo, tes efforts sont récompensés et tu rejoins désormais la belle communauté de Maraudeur's Era! L'équipe t'a rajouté au groupe CONFORMISTE et est curieux de voir ce que tu vas faire désormais. Maintenant que tu es des nôtres, tu peux donc librement aller ouvrir ta fiche de liens afin de recenser toutes tes relations, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Bien entendu, nous savons que tu auras de nombreuses histoires parmi nous, penses donc aussi à ouvrir ton journal de bord, et à le tenir à jour, ce qui te sera très utile pour avoir un Double-Compte plus tard. Enfin, si tu es un sorcier - ou que tu as un lien avec le monde magique - tu peux tout à faire posséder une chouette/un hibou qui délivrera mots doux et autres colis à vos destinataires. Les étudiants de Poudlard peuvent aussi - et c'est même conseillé - rejoindre un club/association pour passer le temps et s'éclater.

Une fois encore, bravo pour ta validation, et nous te disons à très vite, au détour de tes aventures! Bien entendu, si tu as la moindre question, le STAFF attend tes MPs et y répondra au plus vite :hehe: .



_________________

castle in the sky
a monster that refused, sometimes, to behave like a monster. when a monster stopped behaving like a monster, did it stop being a monster? did it become something else?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
serpentard ◊ ambition, cunning

serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 460
Date d'inscription : 03/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls like you - Vilde aux dents longues.   Ven 10 Aoû - 8:58

Bienvenue la miss :red: très bon choix d'avatar :bave:

_________________

Slytherin
i somnely swear that i up to no good


Team LOUTRE-AGE !:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Girls like you - Vilde aux dents longues.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Girls like you - Vilde aux dents longues.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'invité aux dents longues [PV Seren]
» Rising Moonz Consortium, des Bad Moonz aux dents longues.
» Li cacho-dent (casse-dents ou croquets aux amandes)
» Une baignade entre 'girls'. - SAMIA
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Chaudron aux personnages :: Le livret de Famille :: Les sorciers admis-
Sauter vers: