AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 A day without sunshine is like, you know, night. | Eligio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
poudlard & ordre du phénix

poudlard & ordre du phénix


Messages : 88
Date d'inscription : 24/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: A day without sunshine is like, you know, night. | Eligio   Lun 24 Sep - 15:27


Eligio Mattia Gelsomino
Celui qui parle sème ; celui qui se tait mûrit.




Pseudo
: Eirlys
Âge
: 20 ans
Comment as-tu connu le forum ?
 Je suis pas trop sûre  :siffle:
As-tu des remarques à faire ?  
 Tout est parfait  :fire:  
Fréquence de connexion :
 3 à 4/7 jours
un dernier mot ?  
 :penguin:


Code:
[b]Alex Turner[/b] – Eligio Gelsomino

crédit gif/avatar
:  Moi


Carte d'identité
Prénom
: Eligio, qui signifie personne réservé mais intéressante Mattia, cadeau du seigneur. Tu penses que les signification des prénoms sont stupide mais dans ton cas le premier est plutôt vrai, et le deuxième te fait surtout rigoler.
Nom
: Gelsomino, jasmin en italien.
Date de naissance
: Un pluvieux 6 mars de 1950
Nationalité
: Italo-britannique
Statut de Sang
: Mêlé et tu t’en fiche complètement
Métier/Maison
: Ancien Serdaigle, actuellement bibliothécaire de Poudlard  
Orientation sexuelle
: Bisexuel

Un brin de magie :
Votre Epouvantard
 Le mari de ta mère
Votre Patronus
 Un magnifique ours noir  
Votre baguette
Bois de frêne, épine de monstre du Fleuve Blanc, 33 cm, assez fine et flexible.  
L'amortencia :
L’odeur de la mer de ton enfance, des pêches et des livres.
Particularité magique
 Tu commences à maitriser la magie métallique.  


Caractéristiques
Caractère
:  T'es plutôt curieux, tu veux toujours savoir tout sur tout. T'aimes apprendre et t'es intelligent, ça t'a été assez utile lors de tes études. Tu raisonnes toujours de façon logique, ne prenant que rarement des décisions basées sur tes émotions.

Tu es aussi maladroit socialement, tu ne sais jamais comment interagir avec les autres t'es plutôt réservé, timide et surtout t'as cette faculté de dire les choses qu'il ne faut pas. Tu ne te fais donc pas beaucoup d'amis, mais tu es très loyal à ceux qui reste. Tu ne sais pas non plus comment gérer tes sentiments, ils n'ont pas de sens pour toi et t'essaies souvent de les ignorer.

Enfin t'es assez impatient. Quand les choses ne vont pas assez vite, ou pas comme tu veux t'as tendance à t'emporter facilement, à tout envoyer valser et partir bouder dans ton coin.  
Allégeance
: Même si t'as été élevé par une mère vénérant les sang-pur et un beau-père Mangemort, t’as jamais vraiment compris leurs points de vue sur les moldus. Toi tu ne penses que les moldus soit inférieurs car il ne maitrise pas la magie, tu trouves ça plutôt fascinant d’ailleurs. Tu penses pas non plus que le sang d’un sorcier détermine ses compétences ou son mérite. C’est pour ça que t’as pas vraiment hésité à rejoindre l’ordre quand t’es revenu en Grande-Bretagne.    


Revenir en haut Aller en bas
avatar
poudlard & ordre du phénix

poudlard & ordre du phénix


Messages : 88
Date d'inscription : 24/09/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A day without sunshine is like, you know, night. | Eligio   Lun 24 Sep - 15:29


Il était une fois
You can never get a cup of tea large enough or a book long enough to suit me.


T'es venu au monde un jour pluvieux de mars, dans un petit village du sud de la Sardaigne, dans une famille qui avait tout pour être heureuse. Enfin en apparence. Ton père est un riche homme d'affaire, issue d'une famille de sang-pur italienne, ta mère une brillante sorcière anglaise au sang-mêlé. Ils se sont rencontrés quand celle-ci est allé passer des vacances sur l'ile et ne se sont plus quittés. Mais si tes parents sont tombés amoureux rapidement, ils se sont aussi mariés trop vite et maintenant que t'es là, tout ne fait qu'empirer. Ton père n'était pas prêt pour un enfant, passe son temps à travailler et ta mère qui ne souhaitait qu'améliorer sa position sociale, fréquenter l'aristocratie sorcière, se retrouve coincé seule chez elle à élever un môme. C'est après ton sixième anniversaire que tes parents t'annoncent leur séparation, tu vois ta mère qui fait vos valises et le soir même vous êtes partis pour l'Angleterre. L'appartement où vous êtes installés n'est pas aussi luxueux que la maison que vous venez de quitter, mais il y a surement pire comme endroit où vivre. Tu vois ta mère se noyer dans son chagrin un peu plus chaque jour, ses rêves de mener la grande vie réduit à néant. Elle s'occupe de toi du mieux qu'elle peut, c'est aussi elle qui te fait l'école, mais elle doit travailler et ne peut être là tout le temps, alors tu passes la plupart de tes journées à lire les livres qu'elle te rapporte ou à explorer le quartier, observant les gens autour de toi, regardant les autres enfants jouer entre eux, mais tu n'oses pas aller leur parler, tu ne saurais pas quoi leur dire de toute façon.

Un jour, après un an passé à Londres, en rentrant chez toi, tu remarques que ta mère a retrouvé sa joie de vivre, elle sourit, rigoles, choses qu'elle n'avait pas fait depuis longtemps. T'apprendras quelques jours plus tard qu'elle a rencontré un autre homme, un autre sang-pur, un membre de la famille Crabbe et lui il a des idées assez radicales sur la pureté du sang, il fait partie des Mangemorts, tu comprends pas vraiment ce que ça signifie, mais tu te doutes que ça doit être dangereux. Il ne t'aime pas, mais bon t'as l'habitude ton père non plus ne t'aimais pas trop et puis toi non plus tu ne l'aimes pas, il est violent et colérique et même s'il dit aimer ta mère, bien qu'il clame que vos ancêtres moldus remonte à beaucoup trop loin et que votre sang n'est pas aussi souillé qu'un né-moldu devant ses amis, ça ne l'empêche pas de la traiter comme un être inférieur, ce que tu ne supportes pas. Ils ne mettront pas longtemps à se marier et à avoir un enfant quelques mois plus tard. T'as un petit frère maintenant et toute l'attention est tournée sur lui. T'essaie de socialiser avec les enfants des amis de ta mère quand ils viennent vous voir, mais t'y arrives pas, tu finis toujours par dire un truc de travers et ils se vexent. Tu te renfermes sur toi-même, passes de plus en plus de temps dans la bibliothèque du manoir dans lequel vous avez emménager. T'essaie aussi de rendre ta mère fière en suivant les leçons des précepteurs embauchés par son mari, mais tu n'arrives pas à comprendre leur dégout des moldus Toi tu les trouves fascinant, mais tu sais qu'il faut surtout pas dire ce genre de choses ici.

Les années passent et t'as de plus en plus l'impression que tes parents ne t'aiment pas, t'as pratiquement pas de nouvelles de ton père, trop occupé par son travail il t'envoie une lettre de temps en temps, ta mère est au petit soin pour ton petit frère et son père à lui. La dernière fois que t'as vu un peu de fierté dans ses yeux c'est quand ta magie est apparue, Merlin soit loué, t'es pas un cracmol. Mais bon t'es retourné à tes livres, à défaut de pouvoir aller explorer le monde et faire toi-même les expériences qu'ils décrivent et elle a arrêté de s'intéresser à toi. Elle ne comprend pas ce qui t'attire tant dans ces livres, mais elle ne te dit rien, contrairement à son mari qui lui n'hésite pas à te faire remarquer à quel point tu es bizarre pour ne pas vouloir aller jouer avec les autres enfants, elle te couvre même parfois, lorsque tu lis des livres moldus que tu ne devrais pas avoir. Enfin, t'aura bientôt plus à te soucier d'eux, tu viens de recevoir ta lettre d'admission à Poudlard, donc à la rentrée tu ne seras plus dans cette affreuse maison.

Le grand jour est finalement arrivé, t'embarques dans le train, tu vois ta mère qui te dit au revoir depuis le quai, ton petit frère dans ses bras, son mari à côté d'elle, t'agites ta main en retour même si tu te doutes que tu vas pas franchement leur manquer. Arriver au château, vous êtes regroupés entre première année avant qu'on vous emmène dans la grande salle pour la cérémonie de répartition. T'attends pas trop longtemps avant que ton soit appelé et qu'on te pose le choixpeau sur la tête. T'attends pas non plus très longtemps avant qu'il ne prenne une décision et crie un « SERDAIGLE ! » haut et fort dans la salle. Tu descends de l'estrade et rejoint la table de ta maison, qui applaudissent encore quand tu arrives. T'es heureux de ta maison, non pas qu'une autre t'aurais déplu, mais t'es assez fier d'être dans celle-là. Evidemment t'es le seul à l'être, même si elle ne l'écrit pas noir sur blanc dans la lettre que t'as reçu, tu devines que ta mère, ou bien serait-ce son stupide époux, aurait préféré que tu sois à Serpentard, mais tu t'en fiches, t'as plus à l'écouter se plaindre de toi constamment. Dans ton dortoir les autres gamins sont plutôt gentils, très différents de ceux présenter par tes parents, tu t'entends bien avec eux, mais tu restes quand même dans ton coin. Enfin ça c'est sans compter sur Arthur, tu l'as rencontré dans votre premier cours de potion et il a décidé de plus te lâcher, sauf quand vous devez retourner dans vos dortoirs respectifs et au bout de quelques semaines il s'est auto-proclamé ton meilleur ami. Arthur c'est ton exact opposé, il parle à tout le monde, tout le temps. En fait quand vous êtes ensemble t'as même pas besoin d'en placer une, il fait la conversation tout seul la plupart du temps. Et au final t'es content qu'il ait décidé de devenir ton ami, il te juge pas quand tu dis un truc de travers, t'as pas peur de te confier à lui, tu l'apprécies beaucoup et tu te dis que vraiment Poudlard c'est mieux que chez toi.

Deux ans passent et t'as trouvé un autre moyen de décevoir un peu plus tes parents si c'est possible, t'as pris étude des moldu cette année, le mari de ta mère t'a envoyé une beuglante pour te faire savoir ce qu'il en pensait d'ailleurs. T'as aussi découvert quelque chose cette année, quand les garçons de ton dortoir s'extasiaient sur la beauté des filles de l'école, toi le seul truc que t'as trouvé beau à ce moment-là c'est le sourire de Bobby, ton camarade de chambre et comme à ton habitude tu as enfoui ces émotions loin au fond de toi, essayant de plus y penser. Puis tu t'es mis à remarquer les autres garçons et t'as paniqué. T'en as parlé à personne, même pas à Arthur, t'as eu peur de la façon dont il pourrait réagir. À part ça tes études se passe bien, tu as des résultats plus que correct dans la plupart des cours, quand tu rentres pour les vacances, ton petit frère a toujours toute l'attention des parents et c'est à peine si son père arrive à t'adresser la parole sans hurler.

T'as quinze ans maintenant et quand Arthur t'a présenté Chloé t'es tombé sous son charme et t'as paniqué, encore une fois. T'as pas compris pourquoi elle t'attirait, toi qui te croyais attirait par les garçons, t'as passé des jours entiers à te torturer l'esprit. Finalement, t'en a parlé à ton meilleur ami, il t'a rassuré, il t'a parlé de la bisexualité et c'est à ça que tu t'es identifié. Puis il t'a poussé dans les bras de Chloé. Ta dernière année à Poudlard est arrivée et t'as fini tes études avec brio, mais sans Chloé, c'est pas très grave, vous n'étiez plus amoureux de toute façon. Après avoir quitté l'école, t'as pris la décision d'aller vivre parmi les moldus. C'est à ce moment-là que tes parents t'ont totalement renié. T’apprendra plus tard que ton petit frère a été envoyé a Serpentard, faisant la fierté de sa famille, toi tu continues à voyager chez les moldus, tu passes par Paris, Barcelone, Saint-Pétersbourg, un peu en Amérique aussi, mais c'est de loin l'Italie que tu préfères, tes racines qui parlent sans doute. T'observe les moldus, leurs traditions, leurs habitudes, tu vis enfin les aventures des livres que tu lisais enfant. C’est aussi à cette période que t’as découvert ta sensibilité à la magie métallique, la technologie moldue t’as toujours fasciné et attiré, mais, à part dans les livres, t’as jamais vraiment eu l’occasion de voir de vrais objets moldus. Alors, quand t’as vu un téléphone pour la première fois, t’as été le plus heureux et tu t’es surtout rendu compte que t’arrivais presque à le sentir dans tes veines. Du coup t’as étudié un peu cette magie et la première fois que t’as voulu l’utiliser, t’as causé une coupure d’électricité dans tout le quartier. Heureusement depuis tu t’es amélioré. Arthur vient te voir quand il peut, tu te serais jamais douté que quelqu’un pouvait autant te manquer, même pas ta mère ou ton frère et pourtant dès que tu sais qu’il va venir tu ne tiens plus en place. Finalement, c'est âgé de vingt-quatre ans que te décide de rentrer au Royaume-Uni, tu postules pour être libraire à Pré-au-Lard avant de reprendre la place de bibliothécaire à Poudlard quand elle se libéra, retrouvant l'endroit où tu avais été le plus heureux en grandissant.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & gryffondor

staff & gryffondor


Messages : 347
Date d'inscription : 13/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A day without sunshine is like, you know, night. | Eligio   Lun 24 Sep - 16:43

Le nouveau bibliothécaire :red::red:
Bienvenuuuuuuuuuuuuuue sur le forum - ou re plutôt mon p'tit chat :ha:
j'vois que t'as déjà fini ta fiche hahaha :rire:
c'que t'avais hâte d'jouer avec c'nouveau bébé :32:

_________________

purple rain


The moon is a loyal companion. It never leaves. It’s always there, watching, steadfast, knowing us in our light and dark moments, changing forever just as we do. Every day it’s a different version of itself. Sometimes weak and wan, sometimes strong and full of light. The moon understands what it means to be human. Uncertain. Alone. Cratered by imperfections.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
serpentard ◊ ambition, cunning

serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 484
Date d'inscription : 03/06/2018

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A day without sunshine is like, you know, night. | Eligio   Lun 24 Sep - 20:49

Re Bienvenue :red:

_________________

Slytherin
i somnely swear that i up to no good


Team LOUTRE-AGE !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
staff & préfet serpentard ◊ ambition, cunning

staff & préfet serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 1166
Date d'inscription : 30/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: A day without sunshine is like, you know, night. | Eligio   Mar 25 Sep - 23:37


Félicitation, tu es validé(e) !

j'aime TOUT dans cette fiche.  :fan:  :fan:  :fan: le pseudo, l'histoire, son évolution, c'est un excellent deuxième personnage, ça fait pas le doute. :bave: le Cassian en moi est fier de voir la bibliothèque reprise par votre personne. :hin:Arrow je ne peux plus que te valider, (re)bienvenue chez toi bg. :red::red::coeur:

Bravo, tes efforts sont récompensés et tu rejoins désormais la belle communauté de Maraudeur's Era! L'équipe t'a rajouté au groupe ORDRE DU PHÉNIX  et est curieux de voir ce que tu vas faire désormais. Maintenant que tu es des nôtres, tu peux donc librement aller ouvrir ta fiche de liens afin de recenser toutes tes relations, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Bien entendu, nous savons que tu auras de nombreuses histoires parmi nous, penses donc aussi à ouvrir ton journal de bord, et à le tenir à jour, ce qui te sera très utile pour avoir un Double-Compte plus tard. Enfin, si tu es un sorcier - ou que tu as un lien avec le monde magique - tu peux tout à faire posséder une chouette/un hibou qui délivrera mots doux et autres colis à vos destinataires. Les étudiants de Poudlard peuvent aussi - et c'est même conseillé - rejoindre un club/association pour passer le temps et s'éclater.

Une fois encore, bravo pour ta validation, et nous te disons à très vite, au détour de tes aventures! Bien entendu, si tu as la moindre question, le STAFF attend tes MPs et y répondra au plus vite  :hehe: .



_________________

osulus
I vow to fiercely love you in all your forms, now and forever. I promise to never forget that this is a once in a lifetime love. I will always love you but the fact is you don't remember me and I'm just a stranger.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A day without sunshine is like, you know, night. | Eligio   

Revenir en haut Aller en bas
 
A day without sunshine is like, you know, night. | Eligio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ◗ A day without sunshine, is like you know, night.
» Let the Sunshine in! [pv Olychounette]
» Ains't no sunshine when she's gone (31/05, 17h29)
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]
» sunshine kiwi ♦ keep on believin'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Chaudron aux personnages :: Le livret de Famille :: Les sorciers admis-
Sauter vers: