AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 what the fuck are you doing, dude ? (oslena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oswin L. Feuerbach
staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning

staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 962
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyMar 30 Oct - 21:55



What the fuck are you doing, dude ?
Elena Rosier & Oswin Feuerbach
La dernière semaine avant la rentrée marquée les mondanités les plus somptueuses de la grande société des sorciers d'Angleterre. Pas uniquement des sangs purs, bien que tu ne doutais pas qu'ils savaient se faire remarquer de leurs paires, mais aussi des puissants de ce monde, se retrouvant dans des grands palais soigneusement décorés afin de se féliciter d'être si parfaits. T'as la tête qui vibre de milles pensés, incapable de comprendre ce qu'est ton rôle dans ce genre de soirées. T'as les yeux qui parcourent l'assemblée, ne reconnaissant aucun visage, bien qu'ils te soient familiers. T'as le coeur qui tambourine dans ta poitrine, le verre à ta main qui tremble de ton impatience, de cette chose que tu ne contrôle pas vraiment, qui t'fait tourner la tête depuis ton retour de Sainte-Mangouste. T'ignores encore ce qu'il t'es arrivé, mais depuis tout te semble étrange. Comme si avant n'avait pas vraiment existé, que tu te retrouvais coincé dans cet instant que tu reconnais pas. Le monde te semble loin, t'y marche pourtant comme les autres sans te départir de ton sourire affable et de tes manières élégantes. Tu marches aux côtés de ton père que tu accompagnes dans ce grand terrain de jeu pour les sorciers du ministère. Il se trouve plus de sangs purs et de mêlés que tu ne vois de jeunes nés moldus - pas que tu t'en sente particulièrement vexé, amusé par cette société et ses manières grotesques.

Tu portes une robe qui ne manque pas de marquer tes muscles et ta silhouette élancée, un pantalon qui se trouve trop serré et ne laisse pas de place à l'imagination. De grandes marques que tu t'es offert lors d'une partie de shopping en compagnie de quelques alliés allemands venus pour les vacances - tu te sens un autre homme, te reconnaissant à peine. Ton maquillage et ta coiffure ne laissent rien paraitre à ce chaos qui te quitte jamais. Tu te mets à marcher dans la salle, cherchant quelques regards familiers - te fait happer par deux orbes bleus qui te quittent pas, alors que tu vas et viens de la sorte.
L'type en question a une année de plus que toi, s'trouve être un jeune stagiaire du ministère. Ancien Serdaigle, tu reconnais sa carrure et sa voix - après tout vous avez partagé quelques discussions à la bibliothèque, et si son nom t'échappe, t'as pas manqué de marquer que toi tu lui étais pas indifférent. C'est comme ca que tu t'es retrouvé sur l'balcon à le laisser t'apporter un verre - là que tu t'mets à flirter sans le quitter des yeux, jouant de tes doigts sur son bras et de quelques subtiles phrases lancées à foison - un rire qui s'propage, et quand tes lèvres se trouvent pas loin des siennes, il n'y a que le bruit de la porte qui s'ouvre pour te faire arrêter ton mouvement. « Ne serait-ce pas ma chère fiancée ? » demandas-tu en laissant ton étalon pour la magnifique Elena Rosier, t'glissant vers elle pour attraper sa main que tu embrasses avec révérence. Tu l'as pas vu depuis une éternité - c'est du moins l'sentiment que ca te laisse - et la retrouve avec fascination, avisant sa tenue parfaite et son visage aimable. « J'ignorais que tu serais présente ce soir, auquel cas je me serai assuré d'être tout à toi pour t'accueillir. » Assures-tu, avant d'entendre geindre l'type derrière toi qui manque pas de quitter la scène - non sans que tu suive sa silhouette avec appréciation. Mais tes devoirs de fiancés t'accaparent pour le moment. « Comment vas-tu Elena ? »


_________________
and i love
and i loved
and i lost you

il passait des heures à se contraindre à sourire, à ne plus penser à qui il était, ce qu'il était censé faire sur cette terre étrangère où rien ne lui parlait - il était rendu muet, sourd, aveugle aux beautés de ce monde et inquiet il continuait d'avancer, refusant de rester immobile de crainte d'en mourir. Il était alors certain qu'à marcher dans le vide, il finirait irrémédiablement par sombrer.
Revenir en haut Aller en bas
Elena M. Rosier
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 315
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyMer 31 Oct - 18:33

what the fuck are you doing, dude ?
Oslena



"T'es sûre que j'suis obligée d'venir M'man ?"

Sa mère roule des yeux dans un sourire, acquiesçant de la tête et part dans le salon, ordonnant à sa fille qu'il ne lui reste qu'une demie heure pour se préparer. Elena soupire. Elle aime pas ces foutues mondanités de pré-rentrée, elle avait prévu autre chose ce soir, elle avait prévu d'aller dans l'quartier moldu avec Anaël, une nouvelle rencontre pour le moins exquise. Il était comme elle, mauvais comme elle, et ils avaient déjà prévu de faire la loi à Poudlard à la rentrée. Elle siffle son aigle royal qui rapplique du salon. Elle écrit rapidement une note au fils Grimaldy pour lui annoncer la nouvelle et que ce n'est que partie remise. Starlight s'envole ensuite en poussant un cri. Elle soupire de nouveau, bien fort en espérant que sa mère entende. Elle se dirige alors vers sa penderie et cherche une robe à mettre ce soir. Elle entend encore les mots de sa mère "il te faut une belle robe pour être la plus belle. Tu es une Rosier". Blablabla, elle roule des yeux. Elle s'trouve une robe rouge à manches longues mais avec les épaules dénudée. Une de ses robes de princesses avec des voilages et trop de tissu. Il y a des roses noires gravées à la main un peu partout. Voilà, cette robe fera l'affaire. Elle l'enfile, chausse des talons noirs et se maquille d'un coup d'baguette.

"C'est bon, j'suis prête"

Qu'elle lance en descendant les marches du Manoir Rosier, juste à temps. Ses parents l'attendent en bas des marches. Puis ils sortent tous trois de la bâtisse et se dirige vers le lieu de la réception non loin de chez eux. Une fois arrivés, ses parents s'éclipsent pour parler à droite et à gauche. elle soupire de nouveau et s'enfonce dans la foule, ne manquant pas de prendre du champagne au passage. Elle reconnait aucun visage qu'elle apprécie. Elle continue de chercher et remarquer alors un style vestimentaire et une coupe de cheveux qu'elle ne connait que trop bien. Oswin. Elle va vers lui, mais il avance plus vite qu'elle. Il est suivi de près par un autre gars. Elle fronce les sourcils et s'demande ce qui arrive à son fiancé. Elle décide d'aller sur l'balcon aussi, elle se fout d'interrompre quelque chose. Elle ouvre la porte, interrompt quelque chose. Oswin la voit et la salue avant de venir lui baiser la main.

"Effectivement c'est bien moi, Os"

Qu'elle lance en observant l'autre gars, laissé pantois. Il lance qu'il ignorait qu'elle viendrait ce soir, qu'il serait venu l'accueillir s'il avait su. L'autre type quitte la scène, elle le suit du regard avant de reporter son attention sur son fiancé.

"Mes parents m'y ont forcée. J'aurais préféré foutre le bordel au quartier moldu"

Elle hausse les épaules, tant pis, la voilà forcée à rester ici. Mais avec Oswin, elle est certaine que ça passera plus rapidement. Il lui demande comme elle va.

"Ça va bien je te remercie. Et toi, ça va ? Parce que... ça n'a pas l'air"

Elle le regarde, recherche la moindre trace de tristesse mais rien. Il a l'air joyeux, légèrement enivré par l'alcool.

"Regulus n'est pas avec toi ce soir ? Je ne l'ai même pas vu dans la foule alors qu'il y vient tous les ans"

Elle défronce pas ses sourcils, elle est dubitative et perplexe.

"Et ce jeune homme, c'était qui ? j'crois avoir reconnu un cousin du fils Beurk"
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Oswin L. Feuerbach
staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning

staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 962
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyMer 31 Oct - 21:26


What the fuck are you doing, dude ?
Elena Rosier & Oswin Feuerbach
T'pouvais pas espérer une fiancé qui s'trouve plus élégante. T'es entourée d'jolies sangs purs, mais il s'trouve chez Elena un charisme que t'as pas chez les autres. T'adore les Fawley - faut pas t'méprendre - mais la Rosier a c'danger dans le regard qui t'fait vibrer souvent. T'aime à l'apprivoiser, l'entourer d'ta présence pour l'observer interagir avec le monde. Elle a cette capacité à l'imaginer à genoux - et tu doute pas qu'elle pourra l'mettre à ses pieds un jour, quand elle s'trouvera aussi forte qu'son ainé. Voir même plus - Evan à cette retenue qui tient les héritiers à leur place, leur fait penser à leur nom avec leur désirs, et les garde en laisse malgré tout. Mais il s'trouve rien pour retenir la fougue d'Elena, qu'son incapacité à croire comme elle peut être forte encore. Tu doute pas qu'tu pourrais lui montrer, si elle t'laissait faire. « Effectivement c'est bien moi, Os » T'souris pour le moment, devinant à sa moue enfantine qu'elle a pas d'intérêt à s'trouver à cette soirée. C'est pas elle - vraiment - toutes ces mondanités d'grandes personnes qui s'félicitent d'être ce qu'elles sont. C'trop orgueilleux, et ennuyeux - surtout. T'aime à voir l'monde qui s'aime en narcisse aveugle, mais Elena a pas ce même intérêt pour la décadence d'la société. Tu l'sais, pour la connaitre un peu depuis qu'vous vous êtes retrouvés fiancés.
Tu t'étonne d'pas avoir tenter de la faire plus parler, d'plus profiter de sa présence, et d'te laisser aveugler d'sa beauté. T'pas fichu de savoir pourquoi ca t'frappe soudainement, comme elle s'trouve séduisante dans la tenue qu'elle a décidé d'porter. Pas un manque d'gout qu'tu reconnais trop souvent - elle s'trouve magnifique, et t'as pas envie d'te faire avare d'compliments à s'propos. « Mes parents m'y ont forcée. J'aurais préféré foutre le bordel au quartier moldu » « On pourrait foutre l'bordel ici à la place. Ou pas - comme tu l'sens. En passant t'es magnifique. » Qu'tu lui assures en la caressant d'ton regard sans subtilité - et sans manquer de tendresse non plus.

Tu laisse l'type avec lequel tu flirtais avant s'faire la mal, et t'promettant de pouvoir t'faire pardonner plus tard peut être. Ou un autre jour. Ou jamais - comme c'pas les hommes qui manque à Londres pour t'faire oublier. Oublier - sans qu'tu sache quoi, et dés qu'tu commence à y penser t'as la migraine qui t'vrille les pensés. « Ça va bien je te remercie. Et toi, ça va ? Parce que... ça n'a pas l'air » Tu ouvres un regard surpris, fronçant les sourcils à ce qu'elle implique. « Suis-je moins resplendissant qu'à l'accoutumé ? » Tu l'demandes avec un brin d'inquiétude amusée, t'regardant dans un geste fluide comme pour trouver ce qui colle pas dans ta tenue. Rien - absolument rien. T'vois pas en tout cas - et lui offre un sourire en coin qui signifie qu'tout va bien. T'es devenu doué pour t'en convaincre ces derniers temps. « Regulus n'est pas avec toi ce soir ? Je ne l'ai même pas vu dans la foule alors qu'il y vient tous les ans » Une fois encore t'reste sceptique à la question - ignorant pourquoi ca t'cause un soubressaut nauséeux dans l'bide. « Sans doute quelque part à planifier son avenir d'héritier Black. » T'réponds en haussant les épaules - t'sais qui est Regulus, l'Black ayant croisé ton chemin y a quelques jours dans un bar. Pas assez pour t'marquer - et tu sais pas même comment Elena peut être au courant, en réalité. « Et ce jeune homme, c'était qui ? j'crois avoir reconnu un cousin du fils Beurk » « Serais-tu jalouse ? » T'demandes avec un rire dans la voix cette fois, lâchant l'idée d'Regulus Black qui t'mets d'foutus sensations désagréables dans la tête et l'corps - tu veux chasser l'malaise pour t'mettre à penser à t'réjouir de cette soirée. « T'en fais pas, j'serais ton parfait cavalier pour l'restant de la nuit. » Dis-tu en t'approchant t'penchant vers elle pour embrasser sa joue cette fois - prenant plus d'temps qu'il faudrait pour ca. « Hum, tu sens foutrement bon. Puis-je t'offrir une danse, Elena ? »





_________________
and i love
and i loved
and i lost you

il passait des heures à se contraindre à sourire, à ne plus penser à qui il était, ce qu'il était censé faire sur cette terre étrangère où rien ne lui parlait - il était rendu muet, sourd, aveugle aux beautés de ce monde et inquiet il continuait d'avancer, refusant de rester immobile de crainte d'en mourir. Il était alors certain qu'à marcher dans le vide, il finirait irrémédiablement par sombrer.
Revenir en haut Aller en bas
Elena M. Rosier
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 315
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyMer 7 Nov - 18:39

what the fuck are you doing, dude ?
Oslena



Elle trouve Oswin changé, elle le reconnait pas et elle sent ces choses là, Elena. Il agit bizarrement, déjà avec cet autre gars, puis avec elle. Il s'approche d'elle avec un regard félin et la démarche lente et suave d'un lion s'approchant de sa proie. Elle a pas peur, non, elle trouve juste tout ceci étrange comme s'ils étaient dans une autre dimension. Elle connait Oswin, il est son fiancé et elle est proche de lui et là, elle a juste l'impression que ce n'est pas lui, que quelque chose cloche dans son attitude. Elle lui confit d'un ton râleur que ses parents l'ont forcée à être ici alors qu'elle en a pas la moindre envie. C'est barbant ces soirées mondaines où tout le monde critique tout le monde, elle en est déjà lasse alors qu'elle n'est même pas encore adulte. Son fiancé lui lance alors qu'ils pourraient foutre le bordel ici si elle le souhaite. Et il conclue en disant qu'elle est magnifique. Elle roule des yeux.

"Bien que cette idée est attrayante, mes parents me tueraient si j'me donnais en spectacle ici. Et ils te tueraient aussi."

Elle râle, exaspérée de cette soirée. Mais maintenant qu'elle est avec son fiancé, elle espère que ça sera moins pire qu'elle l'imaginait en arrivant.

"Merci pour le compliment, tu es bien charmeur ce soir"

Exactement, il l'est et c'est ça qui la dérange. Il n'est pas comme ça d'habitude, pas avec elle en tout cas bien qu'il lui ait déjà fait des compliments. Mais quelque chose dans sa voix lui fait sentir qu'il n'est pas comme d'habitude. Elle lui dit qu'elle va bien avant de lui retourner la question. Il a pas l'air bien, il a l'air un peu stoned, un peu perdu dans ses pompes. Elle est inquiète, elle se demande bien ce qui se trame dans sa tête. Il semble surpris par la remarque de la Rosier et lui demande si il est moins resplendissant que d'habitude. elle roule des yeux avec un sourire en coin.

"Voyons Os, tu ne peux pas être moins resplendissant que d'habitude. Je te trouve juste... changé. Et charmeur. Très charmeur'

Il regarde sa tenue sous tous les angles ce qui fait rire Elena. Elle le stoppe en posant une main sur son épaule et elle l'observe plus en détails. C'est bien Oswin, mais quelque chose a changé dans son regard, elle le sent, foutu instinct féminin. Alors elle lui demande des nouvelles de Regulus, elle lui demande pourquoi il n'est pas avec lui. Avec un air détendu, il répond qu'il est quelque part à planifier son avenir de Black. Ok c'est trop bizarre ça, qu'est-ce qui va pas chez toi Oswin ?

"Et ça t'intéresse pas ce qu'il fasse ? Fin j'veux dire par là que vous êtes liés lui et toi, ou un truc du genre"

Elle fronce les sourcils. Ça devient de plus en plus bizarre. Elle demande finalement qui était l'autre jeune homme, il rétorque en demandant si elle est jalouse. Elle arque un sourcil, amusée.

"Moi ? Jalouse ? Voyons, on sait tous les deux que je serais jalouse si l'un de vous avec une poitrine et des courbes parfaites"

Qu'elle lâche en ricanant. Elle croise les bras sur sa poitrine, elle l'observe. elle veut comprendre c'qu'il se passe dans sa tête. Il lui dit finalement qu'il sera son cavalier pour le restant de la soirée avant de venir l'embrasser sur la joue. Un long baiser. Trop long. Pas habituelle. Elle se fige. Il lui lance qu'elle sent bon avant de l'inviter à danser.

"Tu m'fous les j'tons mais soit, valsons"

Elle rit franchement avant de placer une main sur son épaule et de prendre une d'Oswin avec l'autre. Puis elle le laisse mener la danser, c'est innée pour elle la valse.

"Vous allez m'faire tourner la tête toute la nuit, Monsieur Feuerbach ?"

Elle lui sourit doucement, enlevant finalement la main de son épaule pour tenir sa robe avant qu'elle ne trébuche à cause du trop plein de tissus.

"C'est bien d'te voir comme ça mais j'me demande quelle substance t'as pris"
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Oswin L. Feuerbach
staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning

staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 962
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyLun 12 Nov - 23:16


What the fuck are you doing, dude ?
Elena Rosier & Oswin Feuerbach
C'était un jeu - dans les soirées d'haute mondanité, il se trouvait toujours les rois d'la soirée. Ceux qui flamboyaient sous les feux des projecteurs, s'mettant au devant de la scène pour resplendir et faire oublier le reste du monde. Eux qui pouvaient avoir l'monde à leur pied, exiger plutôt qu'espérer, et se voir servir leurs désirs sur un plateau en argent. Cette jeunesse dorée de la haute société de sang pur, tu la cotoie et l'apprends par coeur depuis longtemps. Tu en connais les noms et les coutumes, bien que cela t'apparaisse dans un flot difforme à présent. La main de ta fiancé que tu baise avant de la laisser te quitter te semble chaude, trop chaude pour être réelle et tu la quittes avec un pincement au coeur. Tu vis comme en contraction avec ta réalité, essayant de t'y raccrocher sans comprendre pourquoi tu te sens tombé. Tu t'effondres, essayant vainement de garder la tête hors de l'eau, de rire des farces et des jeux de mots. D'être toi sans savoir ce que toi signifie. Tu joues alors, faisant quelques oeillades à ta presque-femme, parce qu'elle s'trouvera celle qui restera à tes côtés pour l'restant de ta vie. C'une logique que tu sais existé, et comme c'est une des rares certitudes qui t'apparait, tu t'y raccroche comme un naufragé. « Voyons Os, tu ne peux pas être moins resplendissant que d'habitude. Je te trouve juste... changé. Et charmeur. Très charmeur. »  « Tout au plus honnête, et il serait temps que je te caresse des compliments qui te reviennent. » Tu l'affirmes, agitant un sourire immense pour ta belle fiancé. T'ignores l'inquiétude qu'tu lis sur son visage, les sourcils froncés et les regards de biais qu'elle t'jette - à toi et au type qui est parti pour vous laisser seul. Comme s'il l'avait offensé.

Pas que tu accordes plus d'importance à cela - pas plus que t'en donne au nom d'Regulus Black qui vient s'glisser dans la conversation avec une forme d'simplicité naturelle que tu expliques pas. Tu l'balaye d'un revers de main, t'moquant de savoir c'que ton coup d'une fois peut bien faire d'sa vie - pourtant t'as l'esprit qui s'bat contre un sentiment foudroyant. T'grimace à la migraine qui t'prend soudainement. « Et ça t'intéresse pas ce qu'il fasse ? Fin j'veux dire par là que vous êtes liés lui et toi, ou un truc du genre »  « C'pas non plus une promesse d'mariage. » Qu'tu lâches avec un brin trop d'véhémence. T'tournant vers elle pour t'excuser d'ton ton méchant, tu tente d'ignorer alors la migraine en fuyant c'sujet de conversation pour la taquinerie. T'veux pas parler de Black - ton corps entier s'révulse et ton coeur disjoncte, sans qu'tu comprennes pourquoi. « Moi ? Jalouse ? Voyons, on sait tous les deux que je serais jalouse si l'un de vous avait une poitrine et des courbes parfaites »  T'arques un sourcil à cela, t'laissant admirer ses courbes à elle - et t'assurer qu'elle s'trouve magnifique. Dans cette tenue elle ferait rêver n'importe quel héritier qui la voudrait à son bras, et tu es ravie qu'ce soit toi qui la tienne à tes côtés. « J'voudrais pas d'autres courbes que les tiennes ce soir. » T'assures d'nouveau charmeur, avec un ton caressant qui manque pas d'tendresse. Parce que tu peux pas nier qu'tu l'apprécie la belle Elena. Elle a c'feu en elle qui t'fait profiter de chaque moment qu'vous passez ensemble.

« Tu m'fous les j'tons mais soit, valsons »  T'vois pas ce que t'as fait d'si désobligeant qu'elle s'trouve terrifiant en ta présence, mais décide d'ignorer la remarque en la guidant sur la piste pour poser ta main sur sa hanche et la faire tourner comme t'as appris à l'faire. T'aime danser, depuis toujours, et tu l'fais avec grâce. Proposant l'mouvement à ta compagne plutôt qu'en lui imposant, t'sais respecter les femmes quand tu te trouve sur la piste. « Vous allez m'faire tourner la tête toute la nuit, Monsieur Feuerbach ? »  « J'y compte bien. Ca ou vous faire toucher les étoiles, Miss Rosier. » T'assures en la faisant tourner - très justement - pour qu'on n'voit qu'elle s'agiter sur la piste de danser. Tu suis l'rythme en perfection, et t'as d'oeil qu'pour la belle dans tes bras. T'imagines sans mal la belle paire qu'vous faites tous les deux, et t'en es ravi. « C'est bien d'te voir comme ça mais j'me demande quelle substance t'as pris » « J'me shoote à ta somptueuse présence, j'ai besoin d'rien de plus. » T'assures une fois encore, n'comprenant pas son désire d'te trouver étrange à tout prix. T'as pas b'soin de cela en plus d'toute ton existence qui perd d'sa logique autour de toi. « Ca t'fait si étrange de m'avoir à tes pieds ? Tu devrais t'habituer, Elena, j'aime vraiment ta compagnie. »



_________________
and i love
and i loved
and i lost you

il passait des heures à se contraindre à sourire, à ne plus penser à qui il était, ce qu'il était censé faire sur cette terre étrangère où rien ne lui parlait - il était rendu muet, sourd, aveugle aux beautés de ce monde et inquiet il continuait d'avancer, refusant de rester immobile de crainte d'en mourir. Il était alors certain qu'à marcher dans le vide, il finirait irrémédiablement par sombrer.
Revenir en haut Aller en bas
Elena M. Rosier
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 315
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyJeu 15 Nov - 18:54

what the fuck are you doing, dude ?
Oslena



Elle le reconnait pas ce soir, il n'est pas comme d'habitude et ça la perturbe. Il est là, dans son élégance naturelle, à la charmer comme jamais elle ne l'a vu charmer. Il ne charmait même pas Reg comme ça et elle se sent déstabilisée. Elle a pas l'habitude de l'voir comme ça, leur relation a toujours été platonique et elle doit le rester, elle ne se voit pas le draguer en retour, lui faire des avances et des compliments comme il le fait. Bien-sûr, il l'a déjà complimenté mais jamais avec cette voix, jamais avec ce ton suave et ce sourire en coin sur ses lèvres. Elle sait pas c'qui lui arrive, elle se demande bien ce qui a pu se passer dans sa tête pour qu'il soit comme ça. Il lui lance qu'il serait temps qu'il lui fasse les compliments qu'elle mérite réellement. Elle cligne des yeux plusieurs fois, elle comprend rien, elle n'aime pas ne pas comprendre. Il cesse pas d'lui sourire avec cet air charmeur sur le visage.

"Soit, je ne suis jamais contre des compliments mais dis de cette façon, on dirait bien que tu me dragues Oswin."

Elle rit doucement, elle peut pas croire ça, c'est juste impossible. Il aime les hommes. Elle aime les femmes. C'est bien pour cela qu'Evan l'a choisi, le candidat plus que parfait pour préserver sa petite soeur. Enfin, la préserver des hommes seulement. Elle insiste sur Regulus et elle voit bien l'agacement grandir dans l'regard d'son fiancé. Alors qu'il lui ait répondu que c'était pas une promesse d'mariage, elle répond pas, elle abandonne ce sujet et elle s'dit qu'elle aura bien des réponses un jour ou un autre. Il lui dit ensuite qu'elle est jalouse, elle rétorque que de toute évidence, elle ne pourrait pas l'être. Il lui lance alors qu'il ne voudrait pas d'autres courbes que les siennes. Elle lâche un rire franc, elle s'esclaffe.

"T'es pas sérieux là, si ?"

Elle comprend rien et lorsqu'il l'invite à danser, elle accepte une valse. Il la fait tourner et elle rit, insouciante. A c'moment précis elle est insouciante, elle s'fout d'tout et d'toute l'monde, du monde qui l'entoure. Elle lui demande s'il compte lui faire tourner la tête, il rétorque qu'il veut lui faire toucher les étoiles. Elle roule des yeux avec un sourire en coin.

"C'est tendancieux comme phrase, tu ne trouves pas ?"

Elle plonge ses yeux dans les siens, elle cesse pas d'sourire. Finalement elle l'aime bien ce Oswin là, charmeur, dragueur, heureux. Et elle l'est aussi, heureuse, elle a trouvé sa place dans c'monde de fous. Et elle a choisi les fous. Elle lui demande s'il a pris une quelconque substance, il lui répond qu'il se shoote juste à sa présence.

"Ouais j'sais, j'suis la meilleure des drogues"

Qu'elle lui lance. Oswin lui demande ensuite si c'est si bizarre d'le voir ainsi, elle hausse les épaules.

"Disons que t'as jamais été aussi charmeur donc oui, ça l'est"

Elle rit doucement avant de se concentrer de nouveau sur la danse, bien que ça soit inné, c'est dans ses gênes. La musique change, adieu la valse. Elle salue son partenaire comme elle le fait toujours.

"tu veux qu'on fasse quoi pour l'restant dans la soirée ? On pourrait observer les étoiles dans l'jardin ou alors... Ou boire du champagne jusqu'à l'ivresse."

Elle remarque ses parents derrière eux. Ils lui sourissent, très certainement fiers qu'elle ne fasse plus la gueule comme à leur arrivée. Elle roule des yeux.

"si tu veux saluer mes parents, tu peux. Après on s'casse ailleurs, ça te va ?"
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Oswin L. Feuerbach
staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning

staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 962
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyDim 18 Nov - 20:01


What the fuck are you doing, dude ?
Elena Rosier & Oswin Feuerbach
Tu n'détaches pas ton regard de son visage, la découvrant pour la première fois - ou tout comme. Tu n'peux pas t'empêcher d'la complimenter, lui rendant grâce, car t'as pas d'doute sur le fait qu'elle soit une des filles les plus ravissantes d'Angleterre. Elle a l'visage fin, le regard brûlant, et les lèvres pleines - elle est à la fois enfant et femme, s'retrouvant avec des formes qui en feraient saliver plus d'un sur son passage. Pourtant loin d'porter un air d'trainée, elle a cette prestance qu'tu retrouve seulement chez les vieilles familles d'sang pur, et tu t'imagines pas lui manquer d'respect. Elle l'inspire, et tu t'verrais plutôt t'mettre à ses pieds pour l'acclamer. Si tu l'pouvais - mais t'as beau savoir objectivement qu'elle est magnifique, ton coeur manque pas son rythme régulier - t'es pas transporté, simplement joueur, désireux d'te faire l'aimer comme elle se doit. « Soit, je ne suis jamais contre des compliments mais dis de cette façon, on dirait bien que tu me dragues Oswin. » « Et ca t'es désagréable ? »  Qu'tu demandes un sourire en coin, et l'sourcil arqué, comme pour la mettre au défis d'te retourner tes compliments - d'te remettre à ta place. Mais tu veux pas qu'le jeu s'arrête, tu désire t'y raccrocher, apeurée d'te voir sombrer dans l'vide une fois encore si jamais il devait cesser. « T'es pas sérieux là, si ? » Sérieux - t'hausse les épaules pour réponse, trouvant plutôt l'occasion d'la faire tourner sur la piste de danse pour lui changer les idées. Et faire fuir les tiennes - tu t'fixes sur aucune sensation qui t'traverse, désireux d'fuir la panique qui cesse pas d'te menacer depuis des semaines.

« C'est tendancieux comme phrase, tu ne trouves pas ? » « C'est ce qui fait son charme. » T'affirme avant qu'le silence se fasse un petit moment entre vous - seulement entrecoupé des remarques d'ta charmante fiancée, et tu manque pas d'sourire à chacune, d'te mettre à rire d'son malaise, et d'ses joues qui rougissent sans qu'elle en est consciente. Tu t'imagines t'pencher pour lui ravir les lèvres - mais t'trouves impossible de le faire. Peut être parce que ton esprit n'divague pas encore assez. « Ouais j'sais, j'suis la meilleure des drogues » Tu peux pas l'nier. Tout comme elle peut pas nier que t'es différent. « Disons que t'as jamais été aussi charmeur donc oui, ça l'est » « T'aime pas m'voir comme ca ? » Tu l'demandes avec un brin d'sérieux, que tu peux rapidement quand la musique cesse et qu'elle s'tourne pour te saluer. Tu fais d'même, et embrasse sa main comme l'veut d'vieilles traditions qu'personne ne respecte plus.
« tu veux qu'on fasse quoi pour l'restant dans la soirée ? On pourrait observer les étoiles dans l'jardin ou alors... Ou boire du champagne jusqu'à l'ivresse. » Observer les étoiles - tu tournes l'regard vers le balcon qu'vous venez de quitter et à cette idée t'sens une migraine t'assasillir - l'sentiment que tu n'devrais pas te retrouver sous la voute étoilée. Non - puis l'appelle de l'alcool s'fait ressentir. Mais ta fiancée t'redemande son attention trop vite, tu n'peux pas lui répondre. « si tu veux saluer mes parents, tu peux. Après on s'casse ailleurs, ça te va ? » « J'prends une bouteille d'champagne au passage. Allons-y. »  Qu'tu décrètes en lui offrant d'ouvrir le chemin, un bras près d'sa taille dans un geste semi-possessif mais discret. Tu salue alors ses parents avec respect - prenant la main d'son père, et embrassant celle d'sa mère. « Messieur, Madame Rosier, c'est un plaisir d'vous voir ce soir. J'espère qu'votre soirée sera aussi agréable que la notre. » Demandes-tu en t'tournant vers Elena, et trouvant l'moyen de vous échapper rapidement tu passe par l'coin des cuisines pour exiger une bouteille d'champagne à un elfe.
Puis deux.

Tu prends la main d'ta fiancée pour t'enfuir vers les étages du manoir, et tente d'trouver un coin tranquille tout en ouvrant la bouteille. « Tu veux jouer à un jeu ? Genre - action ou vérité ? Je n'ai jamais ? »



_________________
and i love
and i loved
and i lost you

il passait des heures à se contraindre à sourire, à ne plus penser à qui il était, ce qu'il était censé faire sur cette terre étrangère où rien ne lui parlait - il était rendu muet, sourd, aveugle aux beautés de ce monde et inquiet il continuait d'avancer, refusant de rester immobile de crainte d'en mourir. Il était alors certain qu'à marcher dans le vide, il finirait irrémédiablement par sombrer.
Revenir en haut Aller en bas
Elena M. Rosier
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 315
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyDim 25 Nov - 23:33

what the fuck are you doing, dude ?
Oslena



Elena sent une sorte d'électricité s'installer entre elle et son fiancé, un truc qu'elle a jamais ressenti avant et elle sait que c'est dû au comportement étrange d'Oswin. Elle sait pas comment réagir, elle sait pas c'qu'elle doit dire ou faire. Elle le r'connait pas et elle sait pas c'qui cloche. Il dit qu'il s'passe rien, que tout roule mais elle sait qu'y'a un truc d'changer chez lui et elle sait aussi que ça à faire avec Regulus. Il a dû s'passer un truc et elle note dans un coin d'sa tête d'enquêter et d'se renseigner. Mais pour l'air, elle laisse ce sujet disparaître vue la réaction d'Oswin. Il lui demande si tout ça, les compliments, la drague, ça lui est désagréable. Elle hausse les épaules en ricanant.

"Ça flatte mon égo déjà trop imposant, t'sais bien, après j'pourrais plus marcher à cause des ch'villes énormes que j'vais choper"

Il lui lance ensuite quelque chose à propos de ses courbes et quand elle lui demande s'il est sérieux, il se contente d'hausser les épaules. Elle reste bouche-bée comme une carpe, sachant même pas quoi dire. Elle qui trouve toujours un truc à dire, là v'la qui se retrouve sans rien dire. strangulot il est sérieux, il lui arrive quoi au juste. Elle secoue la tête pour enlever ces pensées de sa tête. Elle veut pas trop y penser, c'est trop bizarre. Beaucoup trop. Elle souligne quand même l'côté tendancieux de ses phrases, il rétorque que c'est ce qui fait tout le charme. Elle rit, elle commence à s'sentir gênée et s'dit qu'elle devrait boire pour faire disparaître cette gêne. Ils s'mettent à danser, elle doit s'concentrer pour pas s'emmêler les pieds dans l'trop d'tissus qui constitue sa robe. Il lui d'mande si elle aime le voir comme ça ou pas. Pendant un moment elle s'perd dans son r'gard au rythme d'la musique avant de répondre avec franchise :

"Ça change, c'est agréable en fait"

Elle lui sourit et la musique s'arrête. Elle s'décide de fuir cette salle de bal avec lui et d'passer l'restant d'la soirée à s'rendre ivre. Elle s'est assez montrée pour la soirée, elle veut s'barrer d'ce gratin de sang-pur. Elle lui demande s'il veut saluer ses parents avant d'partir, il acquiesce et ils s'dirigent vers eux. Il place une main sur sa taille, elle sursaute. Bordel j'suis pas à habituée à cet Oswin là. Son fiancé salue ses parents et quand il se retourne vers elle, elle lance:

"Père, Mère, nous allons à l'étage. Faites moi savoir quand nous partirons"

Ses parents acquiescent, un sourire sur les lèvres. Ils n'ont pas à avoir peur après tout, Oswin est inverti, leur fille aussi, donc ils savent très bien qu'il ne se passera rien qui serait inconvenant. Pas vrai ? Ils partent et font un crochet par la cuisine pour prendre des bouteilles de champagne. Puis ils courent dans les grands escaliers de marbre, Oswin lui tenant et elle se concentrant pour tenir sa robe et ne pas tomber. Ses talons résonne sur l'carrelage maculé du manoir et elle se met à rire d'une façon enfantine. Elle trouve une pièce vide et ils y rentrent. Une espèce de petit salon. Elle ferme la porte à clé et enflamme les bûches dans l'âtre d'un incendio. Il demande si elle veut jouer un jeu. Elle acquiesce.

"Action ou Vérité ça m'va. Mais j'vais commencer par nous servir à boire"

Elle ouvre une première bouteille et sers les deux flûtes à champagne. Elle en tend une à Oswin et lève la sienne en sa direction. Puis elle boit une assez grosse gorgée, ne savourant même pas la boisson. Puis elle prend les coussins sur le canapé et les mets par terre, devant l'âtre. Elle s'assoit à terre et invite son fiancé à la rejoindre.

"Je te laisse le plaisir de lancer le jeu"

Qu'elle lui lance le regard plein de malice.

Pour le déroulement de ce jeu :
- Dés oui-non :
si c'est oui, action ou vérité simple
Si c'est non, un truc plus .... plus :32:
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Oswin L. Feuerbach
staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning

staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 962
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty


Dernière édition par Oswin L. Feuerbach le Dim 2 Déc - 23:34, édité 1 fois
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyDim 2 Déc - 23:31


What the fuck are you doing, dude ?
Elena Rosier & Oswin Feuerbach
Tu veux t'perdre dans les délices de la nuit, t'faire bercer par les rires et la musique, t'perdre dans l'idéalisme de ces soirées mondaines où tout s'trouve toujours parfait : autant les robes, qu'les pensés, qu'les boissons - tout tourne autour d'la simple idée d'plaire aux autres, autant que de se plaire à soit-même. T'as étudiant les politiques toute ta vie, tu sais tout d'la politique, d'la philosophie, de l'histoire de ces grandes familles, de cette Angleterre puritaine et traditionnaliste qui se retrouve pour s'rappeler comme elle s'adore. Elle s'aime, s'admire, se faire tournoyer dans des tonnes de tissus qui font une symphonie d'hypocrisie et d'sourires forcés. Etrangement, ca t'semble être le lieu où t'es le plus à l'aise ces derniers temps. Au moins t'sais que ce le mensonge est réel, tu as pas à l'inventer, à t'sentir en décalage avec la réalité, car il n'y a rien de réel dans tout ce qui est fait ou dit ici.
Rien, pas même c'que tu peux prétendre devant Elena - l'fat d'être si bien qu'tu voudrais la rendre heureuse aussi, lui accorder toute l'attention qu'elle se doit d'avoir en tant qu'ta fiancé. T'es pas d'ce genre, t'as eut d'oeil qu'pour des garçons depuis des semaines. Des garçons qui perdent leur saveur dés lors que t'y a gouté - et parfois c'est un simple baiser qui t'fait te lasser, pas même le reste. Mais Elena - Elena est pétillante et t'fait sourire, et tu t'dis que te lasser d'elle serait pas chose aisée. « Ça flatte mon égo déjà trop imposant, t'sais bien, après j'pourrais plus marcher à cause des ch'villes énormes que j'vais choper » « Et encore, j'vois que cette perspective t'ennuie pas tant que cela ! »  T'réponds rieur, avant d'la faire tourner, virer, sur la piste de danse - jusqu'à vous retrouver serrer entre les autres couples qui virevoltent avec plus de grâce comme d'beaux fantômes à peine présent. Vous, vous êtes ancrés dans l'sol, riant comme des enfants, vous moquant du reste du monde - et c'est agréable d'te retrouver contre quelqu'un qui t'fait sentir léger. Tu t'sens si lourd ces derniers temps, comme si tu pouvais prendre racines, restant coincé sur place sans plus pouvoir bouger. T'as changé - c'pas la première à l'remarquer, bien que tu t'sente pas différent. « Ça change, c'est agréable en fait » Tu t'sens juste pas toi.
T'sais plus qui tu es.

T'es l'type qui prend ta fiancé contre lui pour saluer tes futurs beaux parents. T'es l'type qui lui propose d'vous bourrer la gueule plutôt qu'faire semblant d'être des adultes. T'es le type qui fixe ses lèvres d'filles - fines et roses d'son rouge à lèvres brillant - en t'disant qu'tu voudrais les gouter alors qu'jusqu'alors t'as pas eut d'désir pour les lèvres des filles. T'es l'type qui réfléchit plus, qui vit au coup d'sang. Vous vous retrouvez alors avec une bouteille d'champagne, dans un petit salon où tu trouve rapidement deux verres qu'tu sers à ras-bord. Pendant c'temps Elena vous installe d'quoi vous poser, devant la cheminée, et tu t'mets devant elle - vidant ton verre au même rythme que la demoiselle. « Action ou Vérité ça m'va. Mais j'vais commencer par nous servir à boire » Action ou Véritée - t'sais pas si c'est une bonne idée, mais la partie raisonnable d'ton esprit a décidé d'se faire taire. « Je te laisse le plaisir de lancer le jeu » T'opines alors, simplement. « J'te propose d'pimenter le jeu ? » T'propose plutôt avant d'sortir ta baguette et d'un sortilège faire briller la bouteille. « Elle t'ressert quand on ment - ou quand on refuse d'relever un défis. Alors on boit, si c'est le cas. » Qu'tu décides, avant d'la regarder droit dans les yeux. « Alors ? Action ou vérité, Elena? »

(hj : oui : action -- non : vérité ---- comme ca c'est l'dés qui choisit et on boit, on boit, on boit ~ )


C'pas long avant qu'la demoiselle t'balance qu'elle veut de l'action, commençant assez fort, avant d'te faire penser un petit moment. « J'te mets au défi... d'danser d'la façon la plus sexy qui soit pour me montrer toute l'étendue d'ton talent en la matière ? »


_________________
and i love
and i loved
and i lost you

il passait des heures à se contraindre à sourire, à ne plus penser à qui il était, ce qu'il était censé faire sur cette terre étrangère où rien ne lui parlait - il était rendu muet, sourd, aveugle aux beautés de ce monde et inquiet il continuait d'avancer, refusant de rester immobile de crainte d'en mourir. Il était alors certain qu'à marcher dans le vide, il finirait irrémédiablement par sombrer.
Revenir en haut Aller en bas
Le Miroir du Rised

STAFF — compte fondateur


Messages : 1769
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyDim 2 Déc - 23:31

Le membre 'Oswin L. Feuerbach' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :
what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  21jqb8p_th

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
Elena M. Rosier
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 315
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty


Dernière édition par Elena M. Rosier le Ven 7 Déc - 21:59, édité 1 fois
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyVen 7 Déc - 21:55

what the fuck are you doing, dude ?
Oslena



« Et encore, j'vois que cette perspective t'ennuie pas tant que cela ! » Elle s'contente de répondre avec un rire enfantin, l'genre de rire qui parcoure toute une pièce et fait tourner les regards. Elle aime cette ambiance détendu, elle aime être qui elle est vraiment avec Oswin. Non, les compliments et les flatteries ne l'ennuie pas, elle apprécie même tant son égo est surdimensionné. Sauf que venant de son fiancé inverti, ça sonne bizarre, comme s'il n'était pas lui-même, comme s'il jouait à un jeu. Mais elle a décidé de s'en foutre, de laisser passer et advienne que pourra de cette soirée. Ils dansent encore un moment, Elena ignore l'cercle qui s'est formé autours d'eux pour leurs laisser de la place. Son prénom est sur toutes les lèvres, la fille Rosier est à l'image de sa famille et en croisant l'regard de ses parents elle y voit la fierté. Elle veut les rendre aussi fier qu'Evan le fait, elle ne veut plus les décevoir. Leur danse s'arrête et ils filent saluer les parents Rosier avant d'partir hilares dans les couloirs du manoir où ils s'trouvent. Ils trouvent une pièce tranquille qu'Elena prend soin de verrouiller avant d'installer des coussins et tout un tas d'truc d'vant la cheminée qui crépite. Action ou vérité, c'est l'jeu qu'elle choisit. Elle se sent d'humeur joueuse après la première qu'elle a avalé d'un trait. Il propose d'pimenter le jeu, elle le laisse faire et le voit enchanter la bouteille avant de lui expliquer.

"Oh, c'est une excellente idée. Mais si je ne vous connaissais, je penserais que vous voudriez me saouler Monsieur Feuerbach"

Qu'elle lance avec les yeux emplis de malice. Il plonge ensuite ses yeux dans les siens avant d'lui poser la question fatidique. Elle n'hésite pas une seule seconde :

"Action"

Qu'elle lance en l'quittant pas des yeux. Il réfléchit pas longtemps avant d'lui demander de danser de la plus sexy des manières. Elle arque un sourcil en souriant, bois une grosse gorgée de champagne et se lève. Elle lance un coup d'baguette vers la vielle radio sorcière qui s'trouve dans un coin et l'son d'une musique classique d'élève dans les airs. Elle commence à bouger ses hanches, elle les roule et commence à relever sa robe pour révéler sa paire de bas noirs. Elle a trop d'tissu. Elle place sa baguette au dessus d'elle et d'un petit coup la fermeture éclair dans son dos descends doucement. Tout en tournant, la robe descend à ses pieds et dévoile ses bas attachés à ses portes-jarretelles et un dessous de robe noir qui moule ses formes. Elle l'enjambe le tas de tissus qui représente sa robe avec ses talons noirs et prend une chaise pour s'mettre assise à l'envers dessus. Elle s'cabre en arrière et secoue ses cheveux pour enlever les épingles à chignon. Quand elle se relève en regardant Oswin dans les yeux, ses cheveux sont tels la crinière d'un lion autour de son visage. Elle est sauvage Elena, sauvage et indomptable. Elle sourit d'un air joueur et malicieux.

"assez sexy pour toi, Oswin ?"

Elle caresse son prénom et le dit d'un ton sensuel qu'elle même ne se reconnait pas. Elle a chaud, le champagne tape dans sa tête. Elle se relève de la chaise et retourne s'asseoir en face de lui, sans remettre sa robe.

"A ton tour, Action ou vérité ?"

(hj : oui : action -- non : vérité (j'vais oublier à force donc j'le remettrais à chaque fois Arrow)

Aussi joueur qu'elle, il choisit action et réfléchit pas longtemps avant d'trouve quoi lui dire :

"Fais moi un massage, cap ?"

Elle se sent joueuse, enivrée par l'alcool et l'atmosphère qui pèse dans la pièce.
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Le Miroir du Rised

STAFF — compte fondateur


Messages : 1769
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyVen 7 Déc - 21:55

Le membre 'Elena M. Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :
what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  21jqb8p_th

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
Oswin L. Feuerbach
staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning

staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 962
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty


Dernière édition par Oswin L. Feuerbach le Dim 9 Déc - 19:28, édité 1 fois
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyDim 9 Déc - 19:22


What the fuck are you doing, dude ?
Elena Rosier & Oswin Feuerbach
Il s'trouve plus que vous deux dans le salon vide qu'vous trouvez. La porte s'ferme par sortilège, et les oreillers prennent place devant l'feu de cheminée tout juste allumé - vous offrant une ambiance chaleureuse, brûlante d'possibles qui t'fait battre le coeur fort. Très fort - t'es enivré par l'alcool que t'as bu tantôt, les baisers d'ce foutu garçon déjà oublié, et la danse avec Elena. T'es enivré par l'ici et le maintenant - ces deux choses qui régissent ton existence à présent qu'tu sais plus penser autrement. Alors tu t'laisse tomber avec grâce devant ta fiancée, et attend qu'la soirée s'fasse son chemin entre vous. Ensorcelant la bouteille, tu t'assure d'oublier rapidement les conséquences d'vos actions pour plus tard. « Oh, c'est une excellente idée. Mais si je ne vous connaissais, je penserais que vous voudriez me saouler Monsieur Feuerbach »  « Peut être qu'je veux m'saouler moi-même ? J'suis quelqu'un d'généreux, j'partage juste. » T'réponds en voyant qu'les verres sont emplis ci-tôt qu'ils baissent d'volume.
Avant qu'le jeu commence, d'une action qui pousse ta charmante fiancée à s'lever et mettre d'la musique de fond. Tu reconnais pas la chanson - c'qui a rien d'étonnant - et peut pas t'empêcher d'regarder ses mouvements aguicheurs - c'qui est plus étonnant. Elle roule parfaitement des hanches, se sentant sans doute plus à l'aise à ce genre-là, qu'à la valse qu'vous avez partagé. Alors tu la fixe, quand elle ôte d'ses couches de vêtements tu empêche pas un sifflement appréciateur de t'échapper, jouant l'jeu parfaitement. T'sentant devenir chaud d'partout - les hormones adolescentes et l'alcool t'faisant tourner la tête. Tu fixe un instant ses lèvres, et t'mets à te dire qu'tu pourrais peut être y gouter. T'sais pas si t'en as envie - t'es curieux simplement.

T'as jamais eut l'occasion d'embrasser une fille après qu'elle t'ait faite un si beau spectacle. « assez sexy pour toi, Oswin ? »  « C'tait parfait. »  T'réponds avec un sourire en coin quand elle t'rejoint à la fin d'la chanson, un peu essoufflée, et les joues devenues rouges par l'effort. Sa voix roque et sensuelle qui t'fait frémir malgré tout - t'es à moitié allongé, l'corps entièrement détendu, attendant qu'elle t'pose la question qui va rythmer votre nuit. « A ton tour, Action ou vérité ? »  Tu attends deux secondes, inspirant profondément avant d'tourner le regard vers elle. « Action. » T'réponds à présent - la tête penchée d'côté. « Fais moi un massage, cap ? »  « Cap. Un massage intégral ? » T'demande avec un sourire en coin, avant d'te redresser pour venir t'glisser vers elle - « Faudrait qu'tu ôte ta robe pour que ce soit parfait mais seulement si tu l'désires. » T'dis dans un souffle à son oreille, avant d'poser tes mains sur ses épaules, et d'la faire s'allonger sur le ventre. Alors tu viens t'mettre sur elle, t'asseyant sur l'bas de ses fesses, les mains venant sur ses épaules pour les caresser.
Tu la masses, doucement, sensuellement. Par-dessus l'tissu de sa robe, tu viens détendre ses muscles, descendant jusqu'à la limite d'ses fesses, avant d'remonter. Tu retrouves ses épaules, descends sur ses bras - t'allongeant presque entièrement sur elle pour embrasser sa nuque - et t'continue ce petit jeu pour plusieurs longues minutes.

Jusqu'à ce que tu t'allonges encore, embrassant l'dessus de son épaule droite. « T'endors pas, c'pas fini. Action ou vérité ? »  - lancer de dés - Tu t'remets à ta place - t'asseyant face à elle une fois encore, prenant l'verre que tu fais tourner dans ta main en attendant qu'elle s'mette à choisir action à son tour. T'souris à cette déclaration. « Cap - de redécorer l'mur avec un magnifique dessin de ton choix ? » Qu'tu proposes en montrant l'mur où trône un tableau qui vous fixe d'un air méfiant.

(oui : action - non : vérité)


_________________
and i love
and i loved
and i lost you

il passait des heures à se contraindre à sourire, à ne plus penser à qui il était, ce qu'il était censé faire sur cette terre étrangère où rien ne lui parlait - il était rendu muet, sourd, aveugle aux beautés de ce monde et inquiet il continuait d'avancer, refusant de rester immobile de crainte d'en mourir. Il était alors certain qu'à marcher dans le vide, il finirait irrémédiablement par sombrer.
Revenir en haut Aller en bas
Le Miroir du Rised

STAFF — compte fondateur


Messages : 1769
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyDim 9 Déc - 19:22

Le membre 'Oswin L. Feuerbach' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :
what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  21jqb8p_th

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
Elena M. Rosier
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 315
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty


Dernière édition par Elena M. Rosier le Jeu 17 Jan - 23:03, édité 1 fois
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyJeu 17 Jan - 23:01

what the fuck are you doing, dude ?
Oslena



Elle comprend rien de c'qui passe, elle comprend pas pourquoi l'atmosphère a changé soudainement, elle comprend pas cette électricité entre Oswin et elle. Y'a jamais rien eu d'tel entre eux deux mais elle doit avouer à contre coeur que ça change, que c'est agréable et ça met un peu d'piment dans sa vie qui était devenue bien terne. Ses parents qui veulent faire d'elle une poupée parfaite, qui veulent pas qu'elle participe trop aux combats, son frère qui la surprotège bien qu'il ait quitté l'foyer familial. C'jeu qui s'installe petit à petit ce soir avec son fiancé la ravie et ça rajoute de l'excitation dans sa vie. Cette soirée sera pas si ennuyante finalement et elle se délecte de chaque moment sous l'effet du champagne qui fait pétiller sa gorge. Quand elle lui demande si il veut la saoule, il répond qu'il veut se saouler lui-même et qu'il partage juste. Elle rit doucement.

"Certes, mais on va se retrouver ivres tous les deux et qui sait ce que diraient mes chers parents de nous voir ainsi"

Puis le jeu commence sur une musique sensuelle, Elena reçoit l'action d'faire un strip tease et elle s'exécute, remuant des hanche au son lancinant qui s'joue dans la pièce, elle enlève sa robe qui tombe en un tas de tissus informe au sol. Elle cesse de remuer des hanches, elle lâche ses cheveux quand elle s'trouve sur cette chaise. Elle quitte pas Oswin ses yeux, la température monte d'plus en plus, la chaleur lui fait tourner la tête. A la fin de la musique, elle s'en va le retrouver en lui demande si c'était assez sexy pour lui. Il répond que c'était parfait et elle lui sourit en retour avant d'lui demander action ou vérité. Il choisit action, elle lui demande de lui faire un massage. Il lui demande si elle veut un massage intégral, elle sourit d'plus belle.

"A toi d'voir la tournure que tu veux qu'ça prenne"

L'alcool lui monte à la tête, elle sait plus c'qu'elle dit, elle a chaud, elle sait plus penser. Il glisse vers elle et lui demande à l'oreille de retirer son dessous de robe noir pour que ça soit parfait. Elle frissonne, elle sait pas c'qui lui prend. c'est l'champagne, c'est l'champagne, c'est l'champagne.

"Tes désirs sont des ordres"

Elle passe son dessous de robe par dessous sa tête et le jette vers sa robe de soirée. Elle s'retrouve alors en sous-vêtements, un ensemble en dentelle, noir, qui fait remonter sa poitrine. Puis elle se met sur le ventre et laisse Oswin s'asseoir au niveau de ses fesses. Il commence à la masser, elle pousse un gémissement de plaisir tant elle est tendue et ferme les yeux pour se laisser aller à cette douce relaxation. Elle se perd dans ses pensées, pensant à tout et à rien, ses pensées forment plus rien d'concret, sa tête est embrumée de vapeurs d'alcool. Oswin s'allonge à moitié sur elle pour lui embrasser l'épaule et susurrer à son oreille que ce n'est pas fini et qu'elle doit pas dormir. Elle pouffe et ouvre les yeux. Elle se redresse et renfile son dessous de robe pour éviter de rester en sous-vêtements.

"Action, surprends moi"

Qu'elle lance avec un sourire en coin. Il lui lance alors de dessiner sur les murs. Elle pouffe.

"Le moment est enfin venu pour moi de montrer mes talents"

Elle récupère sa baguette sur la table près du champagne et finis sa coupe d'une traite avant que la bouteille ensorcelée ne la remplisse de nouveau. Elle se place face au mur, sentant le regard d'Oswin sur elle. D'un coup de baguette, elle dessine un phénix qu'elle fait se décrocher du mur pour l'faire voler dans la pièce. Puis après un tour au dessus d'son fiancé elle le recolle au mur. Il prend bien les trois quart du pan de mur.  Elle se décale et sur le bout d'mur restant, elle y dessine grossièrement un pénis. elle pouffe comme une collégienne, ce qu'elle est au final.

"Mes dessins te conviennent-ils ? Tu veux que je fasse voler celui-là aussi ?"

Qu'elle demande en montrant le petit pénis ridicule à côté du magnifique phénix. Elle revient vers lui, ne le quittant pas des yeux, continuant ce jeu de séduction. Elle place une main sur son torse afin de le faire reculer et de le faire s'asseoir sur l'canapé avant de s'y asseoir aussi.

"Action ou vérité Os ?"

Qu'elle lance en le regardant. (lancé de dés : oui : action / non: vérité)
C'est un "vérité" qui sort de sa bouche, elle ricane.

"Tu te défiles hein ? Qu'est-ce que je vais bien pouvoir te demander...."

Elle réfléchit un instant avant de lancer :

"As-tu déjà fais l'amour avec une fille ?"

Ils n'ont jamais parlé de leurs vies sexuelles respectives, l'alcool lui donne du courage.
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Le Miroir du Rised

STAFF — compte fondateur


Messages : 1769
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyJeu 17 Jan - 23:01

Le membre 'Elena M. Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :
what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Rvk8bl_th

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
Oswin L. Feuerbach
staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning

staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 962
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty


Dernière édition par Oswin L. Feuerbach le Mer 23 Jan - 23:11, édité 1 fois
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyMer 23 Jan - 23:10


What the fuck are you doing, dude ?
Elena Rosier & Oswin Feuerbach
T'arrives plus à penser, laissant ton corps agir en parfait spectateur. T'as la tête dans les étoiles, le coeur qui bat fort - t'es incapable de penser, ou de te dire qu'tu devrais pas faire cela. La partie la plus raisonnable de ton esprit a fini par s'échapper, ne laissant que des émotions chaotiques qui t'font perdre le fil de tes idées. T'en as aucune - tu vis comme si chaque moment t'appartenait pas, qu'tout pouvait t'étonner parce que tu ne t'attends plus à rien. T'es un étranger dans ton propre corps, et chacune de tes actions et décisions te rend perplexe. Tu t'reconnais pas, pas plus que tout ce qui t'entoure. Le monde n'a pas de sens, pas plus que les paroles ou les actes qui te poussent à être dans cette pièce d'un manoir qui n'est pas le tiens, en compagnie d'une fille que tu vas épouser sans la connaitre, et qui s'trouve à moitié nu. T'as jamais vu une fille si nue auparavant - pas que ca t'fasse autant d'effet que cela, t'aime juste l'idée. T'disant peut être que si t'en venait à être excité par la vue d'Elena à c'point échauffée, ca te rendrait un peu plus normal.
Pas que tu puisse définir la normalité - vraiment. T'es plutôt pris dans le jeu, et ca t'fait sourire de la masser alors qu'elle pousse gémissements de plaisir, et soupirs d'aise. Tu continue, t'roulant contre elle pour mener le jeu à son bien - tu aimes pas n'pas être excessif, n'pas être parfait dans tous les rôles que tu prends en charge. Tu vas la faire rêver, si elle veut rêver.

« Le moment est enfin venu pour moi de montrer mes talents » Puis c'est à elle, elle se lève, et s'met à dessiner sur les murs comme t'as demandé - sans t'soucier de ce que les propriétaires vont dire d'vos chefs d'oeuvre. Vous videz déjà leurs boissons alcoolisées - ca sera pas pire d'avoir des choses qui s'plantent sur leurs murs adorés. Tu prends la bouteille qu'tu bois - t'rendant plus flou et incontrôlable encore. Puis un Phénix t'passent devant, et t'fais le tour sur toi-même pour en suivre le vol, avant qu'il s'retrouve une place derrière une étagère, la gueule ravie d'Elena pour preuve d'son méfait. « Mes dessins te conviennent-ils ? Tu veux que je fasse voler celui-là aussi ? » Alors tu remarques le phallus un peu grotesque qu'elle a su dessiner. « J'suis pas certaine qu'il sache sans aile. Et des grandes - il est un brin... épais. » Réponds-tu avec un air perplexe sur le visage.
C'est la main d'ta fiancé sur ton torse qui t'fait revenir à la réalité, et tu la laisse t'guider sur les oreillers pour t'poser la prochaine question. « Action ou vérité Os ? » T'réfléchis peu de temps avant de décider que t'as aucune envie d'te retrouver contraint de te lever de ta place. « Vérité. » Tu réponds finalement avec une forme de lascivité - t'laissant aller contre le dossier en t'tournant vers ta fiancé. « Tu te défiles hein ? Qu'est-ce que je vais bien pouvoir te demander.... » « J'me défile pas - j'suis juste bien là. » Dis-tu avec une bouderie sur les lèvres. Attendant patiemment qu'elle se décide à te questionner. Mais la question qui lui vient t'fait lâcher un rire nerveux - t'pensais pas parler un jour librement d'ta vie sexuelle avec ta fiancé. D'autant que - d'autant que t'as d'flous souvenirs d'plaisirs charnels. Mais rien d'bien précis vraiment. « As-tu déjà fais l'amour avec une fille ? » T'lèves les yeux au ciel, avant d'répondre en toute franchise : « Non. C'pas une chose qui m'a donné envie. Même si j'admets être curieux de ce que ca fait. » Dis-tu, voulant lui offrir quelque chose à s'mettre sous la dent quand même. « Désolé d'pas avoir une chose croustillante à t'raconter. A toi : action ou vérité ? » puis elle fait comme toi - c'qui manque pas de te faire sourire. Vraiment, vous vous trouvez bien sur c'canapé. « Toi est-ce que t'as déjà vu un pénis de près ? Parce que ton dessin m'fait penser que non. Ou alors t'étais ivre. »

(oui : action - non : vérité)


_________________
and i love
and i loved
and i lost you

il passait des heures à se contraindre à sourire, à ne plus penser à qui il était, ce qu'il était censé faire sur cette terre étrangère où rien ne lui parlait - il était rendu muet, sourd, aveugle aux beautés de ce monde et inquiet il continuait d'avancer, refusant de rester immobile de crainte d'en mourir. Il était alors certain qu'à marcher dans le vide, il finirait irrémédiablement par sombrer.
Revenir en haut Aller en bas
Le Miroir du Rised

STAFF — compte fondateur


Messages : 1769
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyMer 23 Jan - 23:10

Le membre 'Oswin L. Feuerbach' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :
what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Rvk8bl_th

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
Elena M. Rosier
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 315
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty


Dernière édition par Elena M. Rosier le Dim 3 Fév - 0:39, édité 1 fois
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyDim 3 Fév - 0:38

what the fuck are you doing, dude ?
Oslena



Sa tête lui tourne un peu trop fort et les brumes d'alcool opacifie son cerveau. Elle pense plus correctement, elle arrive plus à penser. Le champagne monte vite et il monte fort, mais c'est si délicieux qu'elle voudrait être comme ça tout l'temps, tous les jours. Ivre, ivre de tout c'qu'elle voit et c'qui l'entoure. Elle sait pas à quel jeu elle joue avec Oswin, elle évite de trop s'poser de question, elle veut pas trop réfléchir. Elle veut juste profiter de l'instant présent et être une adolescente innocente et insouciante, comme si y'avait pas cette foutue guerre qui faisait rage. Elle aime vivre comme ça, ça lui arrive pas souvent, jamais en réalité. Mais Oswin il est cette part de lumière en elle, il est joyeux et plein d'vie, c'est qui lui manque. Elle s'met à dessiner un phénix qu'elle décroche du mur pour l'faire voler dans la pièce, au dessus d'eux. Puis elle dessine un phallus, quelque chose de pus enfantin et grossièrement dessiné. Oswin le regarde, perplexe, disant qu'il est épais et qu'il faudra des grosses ailes pour l'faire voler.

"Pff, j'suis pas experte j'te rappelle. J'suis sûre qu'il en existe des aussi épais qu'ça, l'monde est peuplé d'un tas d'choses"

Elle hausse les épaules, eu convaincue, tentant de se justifier sur son dessin. Elle s'place ensuite devant son fiancé, une main sur son torse pour l'faire reculer sur le canapé où elle lui demande d'choisir entre action ou vérité. Il choisit vérité en s'appuyant sur l'dossier du canapé où ils s'trouvent. Elena sirote son champagne en réfléchissant à une vérité, et elle demande finalement s'il a déjà fait l'amour avec une fille. La réponse ne tarde pas, et il répond que non. Il s'dit curieux de la chose cependant.

"Oh tu vois j'aurais penser penser le contraire"

Qu'elle dit en haussant les épaules. Il s'excuse d'pas avoir de choses croustillantes à lui raconter, elle rigole doucement.

"J'voulais des secrets moi. Et je choisis.. vérité"

Elle a pas envie d'bouger non plus elle, elle est bien sur c'canapé et puis elle sent que si elle doit s'lever, sa tête va tourner trop fort et elle pourrait tomber. Elle commence à boire dans sa coupe et la question d'Oswin la fait s'étrangler avec le champagne. Evidemment, c'est l'juste retour de choses, l'retour du coup d'bâton. Elle tousse et se reprend :

"Non effectivement, je n'en ai jamais vu d'près. Ni même de loin d'ailleurs, ça m'répugne un peu à vrai dire. C'est là, entre vos jambes, et ça pend"

Qu'elle dit avec une grimace de dégoût. Elle finit sa coupe d'une traite et la bouteille enchantée la ressert aussitôt.

"Action ou vérité Os ?"

Qu'elle dit rapidement pour passer sur ce sujet gênant, elle aurait pas du commencer. Il choisit action et elle réfléchit. Elle a pas vraiment d'idée mais l'alcool parle à sa place :

"Embrasse moi, j'veux savoir c'que ça fait d'embrasser un garçon. En tout bien tout honneur évidement"

[oui : action - non : vérité]
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Le Miroir du Rised

STAFF — compte fondateur


Messages : 1769
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyDim 3 Fév - 0:38

Le membre 'Elena M. Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :
what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  21jqb8p_th

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
Oswin L. Feuerbach
staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning

staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 962
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty


Dernière édition par Oswin L. Feuerbach le Mer 13 Fév - 0:18, édité 1 fois
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyMer 13 Fév - 0:16

T’vois tout flou – même c’foutu pénis qui ressemble juste à un pois. Un pois chiche avec deux verrues sur le cul, d’quoi pas être capable de toucher les sommets. Y a rien qui touche un sommet pour l’coup – à part d’profondes débilités vous sortant de la gueule sans vous arrêtez. « Pff, j'suis pas experte j'te rappelle. J'suis sûre qu'il en existe des aussi épais qu'ça, l'monde est peuplé d'un tas d'choses » « Sans doute mais j’pas tant envie d’en être témoin » T’lâche de même qu’tu lâche ton verre. Bientôt t’oublie même où tu l’as posé, il s’trouve que vous deux, et ton esprit qui divague.
Ca parle d’choses étranges, passant de l’un à l’autre sans que tu puisse fixer ta pensée. T’as pas envie d’penser, tu flotte dans un état presque comateux, ignorant qu’le monde en bas continue d’faire la fête. Il s’trouve que vous deux – c’est bien suffisant pour t’faire naitre un sourire sur la gueule, t’faisant savourer le fait d’avoir une fiancée capable d’faire rire d’un rien. Ou d’choses si enfantines – chez les autres ca a tendance à t’faire rendre sarcastique et prétentieux. Elle ca t’fait sourire doucement. Peut être parce que t’es ivre – ivre d’ta future vie avec ta future femme.

Ca t’semble absurde quand t’y penses – soudainement tu t’vois pas vivre ainsi avec Elena, la bague à ton doigt t’liant magiquement à sa vie. Puis quoi d’plus que des pénis obèses sur vos murs ? « Oh tu vois j'aurais penser le contraire » « Que j’aurais couché ou que j’aurais pas été curieux ? » T’reviens soudainement à la réalité, t’souvenant à peine d’quoi vous parliez – ouais, d’faire l’amour à des filles. Ou une seule ca suffirait. C’pas que t’es pas curieux, après tout tu veux savoir ce que ca fait. Mais l’envie d’manque – puis quand t’as pas envie des filles faut t’en trouver une qui t’fasse bander. C’pas tant évident. « J'voulais des secrets moi. Et je choisis.. vérité » Vérité – qu’si elle peut dessiners des pénis comme ca c’est qu’elle a pas dû en voir des tas.
Ca la fait s’étrangler mais tu réagis trop tard – ou à peine – quand tu tournes la tête elle t’répond déjà. Tu t’rends compte alors qu’vous êtes presque l’un sur l’autre, emmêlés sur l’canapé, et t’as pas d’souvenir de comment t’as fini là. Mais t’es bien. « Non effectivement, je n'en ai jamais vu d'près. Ni même de loin d'ailleurs, ça m'répugne un peu à vrai dire. C'est là, entre vos jambes, et ça pend » « C’pas quand ca pend que c’est l’meilleur – c’quand ca devient dur et glissant. » Qu’tu réponds avec un brin d’air rêveur – c’est que tu n’peux pas t’empêcher d’vouloir ca. Encore et encore – t’sais pas d’où t’vient cet appêtit, mais t’es comme constamment affamé. D’une présence que t’arrives pas à combler – pas qu’tu vas t’mettre à vendre tes émotions soudainement.

« Action ou vérité Os ? » puis l’jeu continue, assez pour te distraire de tes pensés. Tu réfléchis pas – d’toute façon. « Action. » Ca t’rend malade de devoir trop réfléchir de vérités. « Embrasse moi, j'veux savoir c'que ça fait d'embrasser un garçon. En tout bien tout honneur évidemment » T’vois pas pourquoi être contre ca, t’penchant d’manière fluide vers ta fiancée – tu poses ta main sur sa nuque pour l’attirer contre ta bouche après un brin trop d’force peut être. Assez pour qu’vos dents claquent, puis qu’tu prennes le rythme différent. Tu appuie plus doucement tes lèvres sur les siennes avant d’les bouger tendrement, savourant la saveur d’ses lèvres – l’fait qu’elle soit une fille, et qu’tu trouve cela étrange quand même. Puis tu passes ta langue sur sa bouche – quémandant l’entrée d’la sienne où tu t’mets à rouler autour d’elle.
Assez longtemps pour être à bout d’souffle – ou presque. Lâchant un sourire quand tu t’retires finalement en libérant sa nuque. « Ca t’va ? Alors à toi : action ou vérité »

(oui – action
non – vérité )

Elle s'montre aussi aventureuse que toi - ce qui manque pas t'faire sourire. Et une fois qu'tu te retrouve là, avec Elena qui a l'gout de ta langue dans la bouche, et toi à moitié dans le cirage, tu sais pas trop quoi penser quoi n'soit pas sexe, sexe, sexe. Pas que t'ai envie d'elle - ca serait étrange - mais quand même. Pas tant - t'sais pas. J'pourrais t'mettre au défis d'regarder mon phallus, histoire d'combler ta lacune, mais ca rendrait les choses bizarres entre nous ?

_________________
and i love
and i loved
and i lost you

il passait des heures à se contraindre à sourire, à ne plus penser à qui il était, ce qu'il était censé faire sur cette terre étrangère où rien ne lui parlait - il était rendu muet, sourd, aveugle aux beautés de ce monde et inquiet il continuait d'avancer, refusant de rester immobile de crainte d'en mourir. Il était alors certain qu'à marcher dans le vide, il finirait irrémédiablement par sombrer.
Revenir en haut Aller en bas
Le Miroir du Rised

STAFF — compte fondateur


Messages : 1769
Date d'inscription : 16/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyMer 13 Fév - 0:16

Le membre 'Oswin L. Feuerbach' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :
what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  21jqb8p_th

_________________
votez pour maraudeurs era

maraudeur 039 eratopsite des jeux role par forummaraudeur 039 era
Revenir en haut Aller en bas
Elena M. Rosier
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 315
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptySam 9 Mar - 18:50

what the fuck are you doing, dude ?
Oslena



« Sans doute mais j’pas tant envie d’en être témoin » Elle fait une grimace de dégoût en haussant les épaules. Elle ne veut pas savoir non plus si ça existe. L'anatomie masculine la dégoûte, elle ne sait pas trop quoi en penser, il n'y a rien de beau dans l'anatomie sexuelle d'un homme. Son jugement doit être biaisé par sa sexualité, certes, mais elle n'comprend pas comment on peut trouver un truc mou, flasque, qui pend entre les jambes, beau. Elle sent les brumes de l'alcool occuper son esprit, elle est plus capable de penser correctement et elle sait pas comment cette soirée va finir. Elle se sent tourner, elle s'entend dire des choses qu'elle ne dirait jamais en temps normal et elle sent ses pensées s'emmêler pour ne former qu'un brouhaha de choses incohérentes. elle demande à son fiancé s'il a eu des expériences avec des filles, il lui confie que non. Elle aurait pensé le contraire parce qu'après tout il reste mignon, elle le conçoit.

"J'aurais pensé que tu aurais essayé avec une fille, une fois. Mais évidemment tu es curieux, et je pense l'être aussi. Mais... non, ça me dégoûte"

Qu'elle lance en tirant la langue avant de boire une autre gorgée de son champagne. Elle choisit ensuite vérité, et elle se met à penser qu'elle adore ce jeu et que c'est un bon moyen de découvrir son futur mari sans avoir à être gênée. Une fois qu'elle a bu, elle est ce genre de fille qui n'a aucun tabou et elle adore ça. Elle adore ne plus avoir à être bridée par toute son éducation, ne plus avoir à réfléchir avant de parler pour se plier aux bonnes règles de la société dans laquelle elle se trouve. Elle lui confie qu'elle n'a jamais vu de pénis de sa vie, jamais et c'est sûrement pour cela qu'elle les dessine si mal. Oswin lui répond que le meilleur ce n'est pas quand ça pend, mais quand ça devient dur. Elle grimace.

"tu vois, c'est écœurant. Cette chose qui devient dure là, pourquoi ? En plus quand c'est mou vous en faites rien, autant que ça soit dur tout le temps"

Puis le jeu se poursuit, elle se sent de plus en plus dévergondée, de plus en plus guidée par l'alcool. L'alcool endort sa bonne pensée et toute l'éducation qu'elle a reçu. En ce moment elle n'est plus la petite princesse d'une puissante famille de sang pur. En ce moment elle est juste Elena, une adolescente qui se découvre ses limites. Et c'est alors qu'elle demande à son fiancé s'il veut l'embrasser, parce qu'elle a jamais embrassé de garçon, et qu'elle veut se découvrir. Et puis c'est une action, elle se teste, elle se découvre.Il se penche alors vers elle et pose ses lèvres sur les siennes, avec un peu de force au début. Elle écarquille les yeux, puis les ferme. Elle prend le visage d'Oswin en coupe et bouge ses lèvres contre les siennes. Quand il demande l'entrée de sa bouche, elle l'ouvre doucement puis sa langue se met à se mouvoir avec celle de son fiancé. Quand il se recule, elle est à bout de souffle et décontenancée, légèrement. C'est grisant. Il lui demande si ça lui va avant de lui d'mander action ou vérité.

"Ça me va oui, chouette première expérience. Et je choisis action"

Elle lui sourit en retour, elle n'a ressenti de plaisir à proprement parlé mais elle a aimé, c'était agréable. Il lui lance alors qu'il pourrait la mettre au défi de regarder sa nudité, elle rougit. Et elle boit une grosse, trop grosse, gorgée pour combler son malaise. Mais l'alcool lui donne bien trop de courage.

"Vas-y, montre moi que j'observe cette chose qui pend entre tes jambes"

Elle ricane, légèrement gênée, beaucoup éméchée. Elle se dit qu'elle est déjà en petite tenue, qu'ils viennent de s'embrasser, il n'y a plus de complexes entre eux.

"Tu crois que ça peut devenir plus bizarre que ça ? On est ivres Oswin, et ce n'est qu'un jeu tout ça"
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Oswin L. Feuerbach
staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning

staff & head boy & Serpentard ◊ ambition, cunning


Messages : 962
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  EmptyMer 3 Avr - 23:43


What the fuck are you doing, dude ?
Elena Rosier & Oswin Feuerbach
« J'aurais pensé que tu aurais essayé avec une fille, une fois. Mais évidemment tu es curieux, et je pense l'être aussi. Mais... non, ça me dégoûte » Tu fronces les sourcils – pensant pas qu’toi le souci soit le dégout. L’indifférence serait plus juste. T’as juste jamais eut dans l’idée d’voir ce qu’il se cachait sous la culotte des filles, et d’être en face de cette potentialité te laisse froid. T’as jamais été du genre à aller contre ton indifférence ou ton ennuie – tu te contentes d’regarder ailleurs si t’es pas intéressé, et de laisser le sujet sans t’y pencher. Les filles c’est comme cela pour toi – t’aime leur parler, mais rien d’mieux que cela. Les voir nues, et leur faire des choses à jamais été dans ton intérêt. Alors t’as jamais rien fait avec une fille – outre en embrasser une lorsque Raven t’as semblé hypnotisée par tes lèvres, et t’as voulu lui prouver qu’elle l’était pas tant. Pas autant que son envie d’être vraiment amoureuse, d’un type qui lui ferait pas d’mal. L’souci, c’est que si tu lui aurais sans doute pas fait de mal, tu l’aurais pas aimé non plus. L’amour tu l’réserve aux courbes masculines qui t’font tourner la tête, bien qu’tu penses pas ton cœur capable d’battre à plus savoir penser avec cohérence.

Alors qu’vous êtes bien incapables de réfléchir en adulte, l’alcool vous faisant rire de tout et parler sans penser, tu t’vois à rire de la capacité merdique de dessin de ta fiancée. « Tu vois, c'est écœurant. Cette chose qui devient dure là, pourquoi ? En plus quand c'est mou vous en faites rien, autant que ça soit dur tout le temps » Ca t’a pas traversé l’esprit – déjà parce que pour toi ca n’a rien d’étrange d’tenir ton pénis entre tes cuisses en constance, et parce qu’être dur sans cesse peut être foutrement douloureux. L’idée de l’être te viendrait pas à l’idée, et pourtant t’vois pas comment lui faire comprendre cela. T’as l’impression que c’est une chose pour laquelle homme et fille vous pourriez pas vous comprendre. « Tu t’verrais pas être mouillée en constance – c’pareil, être dur ca peut être douloureux si tu fais rien pour libérer la pression. » Qu’tu réponds pourtant en levant les yeux au ciel, t’laissant tomber sur le sol, pour profiter du reste d’ton verre – buvant rapidement de l’air comme il te reste plus rien à boire.

Tu t’retrouves à l’embrasser, sans savoir vraiment comment, sans doute parce que dans votre jeu idiot elle te l’a demandé. Alors voilà qu’tu bouges tes lèvres contre celles d’Elena, qu’tu lèches l’intérieur d’sa bouche, et que tu l’fais sans être subtile ou tendre. Tu coordonnes assez mal tes mouvements comme t’as la boisson pour t’rendre chaud mais brusque. Puis tu la lâches, reprends ta place et ton souffle, lui demandant si c’est ok pour elle comme expérience. « Ça me va oui, chouette première expérience. Et je choisis action » Alors action – tu continue comme si rien n’était, l’idée d’te mettre nu pour combler ses lacunes t’venant naturellement. Tu t’attendrais à ce qu’elle refuse – ca te semble logique qu’elle refuse, mais elle met pas longtemps à t’fixer avec un vrai intérêt dans la gueule. « Vas-y, montre moi que j'observe cette chose qui pend entre tes jambes » T’arques un sourcil – presque vexé. « Cesse donc de l’insulter ou tu en verras pas la couleur. » Qu’tu lâches en croisant les bras sur ta poitrine, un air boudeur sur la gueule.

T’aime pas tant qu’on s’en prenne à ce que t’as entre les jambes. T’as beau t’penser plus intelligent qu’les garçons, t’aime quand même ta virilité. « Tu crois que ça peut devenir plus bizarre que ça ? On est ivres Oswin, et ce n'est qu'un jeu tout ça » « C’toi que tu essaie d’convaincre parce que t’crains d’aimer ce que tu vas voir hein ? » Qu’tu demandes avant d’te lever – comme tu peux – pour t’tenir droit et ôter les vêtements qu’tu portes. T’ôtes aussi ta chemise, sans savoir pourquoi, t’montrant nu et musculeux devant ta fiancée. Puis t’enlève ton pantalon, et l’reste naturellement, pour être nu comme un ver devant elle. « T’as l’droit de voir la marchandise cela dit comme tu vas m’épouser un jour. Alors j’suis assez bien pour toi ? » Qu’tu demandes en bombant l’torse et lui offrant un clin d’œil complice.



_________________
and i love
and i loved
and i lost you

il passait des heures à se contraindre à sourire, à ne plus penser à qui il était, ce qu'il était censé faire sur cette terre étrangère où rien ne lui parlait - il était rendu muet, sourd, aveugle aux beautés de ce monde et inquiet il continuait d'avancer, refusant de rester immobile de crainte d'en mourir. Il était alors certain qu'à marcher dans le vide, il finirait irrémédiablement par sombrer.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty
MessageSujet: Re: what the fuck are you doing, dude ? (oslena)    what the fuck are you doing, dude ? (oslena)  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
what the fuck are you doing, dude ? (oslena)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport de bataille Cypher V.S the Dude Gi/Sister
» Dude's Dark Angels
» Heeeeee, dude ! It's nice to meet ya again ! | Mercedes Ferrès.
» CAP OU PAS CAP DUDE? †MILO&CÈZANNE.
» Les timbres et les sparkles c'est la vie dude. [ Fini. Normalement. Qui sait. ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde magique :: Victory Snitch-
Sauter vers: