AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elena M. Rosier
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 361
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena Empty


Dernière édition par Elena M. Rosier le Mar 11 Juin - 17:33, édité 1 fois
MessageSujet: (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena   (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena EmptyMer 7 Nov - 19:01

sweet creature
Rilena

Assise sur un fauteuil avant que sa mère fignole sa coiffure, Elena râle et soupire. Elle comprends pas pourquoi elle doit faire cette interview. Elle n'en a pas envie et compte bien faire preuve de toute la mauvaise foi possible devant le ou la journaliste qui se trouvera devant elle. Sa mère lui dit que c'est pour son image, qu'il faut qu'elle soit dans la lumière comme Evan maintenant qu'elle entre en septième année, bla bla bka. Elle n'a pas voulu mettre de robe, au grand dam de sa mère qui a, de ce fait, exigé une coiffure et un maquillage irréprochable. Soit. Elena, elle, elle a préféré s'habille d'un pantalon noir qui lui colle aux jambe et d'un pull à col roulé lui aussi noir. La classe, dans trop en faire, c'est ce qui lui plait désormais. Elle supporte plus les grandes robes qui coûtent une fortune, elle veut plus être une princesse. Sa mère a redressé ses cheveux dans un chignon en laissant deux mèches entourer son visage. Bon c'est bon j'suis prête, plus qu'à attendre c'foutu journaliste.

Sa mère lui fait un dernier speech de bonne conduite, de comment elle doit répondre, tout l'baratin habituel quand Elena se retrouve face à des inconnus. Elle a un sale caractère la gamine Rosier, tout l'monde doit être au courant dans l'monde sorcier. Surtout que ses parents ne seront pas présents pour l'interview, elle pourra dire ce qu'elle veut elle le sait. L'Elfe de maison annonce une invitée, la journaliste qui est venue pour Elena. Une journaliste, encore plus amusant, se met-elle à penser. Elle descend donc l'accueillir, marchant avec légèreté perchée sur ses escarpins noirs. Elle a toujours fait plus vieille que son âge. Elle se retrouve rapidement face à la journaliste qui a d'ores et déjà été accueillie par le patriarche Rosier. Elle lui tend une main:

"Elena Rosier. J'suppose que c'est avec vous que j'vais passer mon après-midi ?"

Elle lui sourit, ce genre de sourire faux cul, parce qu'elle a pas envie d'être là, elle préférait faire un tas d'autres choses. Elle remonte les escaliers pour aller dans un petit salon à l'étage. Le père Rosier s'excuse et l'invite à monter, pusiqu'Elena ne l'a pas fait. Elle arrive dans le petit salon, ferme la porte, s'installe dans un fauteuil.

"Pour être honnête, j'sais pas à quoi va servir cette interview et j'sais pas si j'ai envie de parler"

Lance-t-elle avec un sourire sur son visage avant de croiser ses jambes et d'observer sa journaliste sans se défaire de son sourire. Au moins elle est canon, le temps passera plus vite
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise


(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena 190610051041780660
Revenir en haut Aller en bas
Rita Skeeter
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 66
Date d'inscription : 10/10/2018

Voir le profil de l'utilisateur

(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena Empty
MessageSujet: Re: (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena   (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena EmptyMer 7 Nov - 22:17


Sweet Creature
@Elena M. Rosier & @Rita Skeeter
T'es jamais étonnée de voir qu'un sang pur fait la une d'la Gazette, comme il est certain que tous les sorciers sont férus des perversités de leur élite. Il est difficile de nier que la pureté d'ces êtres en fait les rois d'ce monde qui est le votre. Qu'ils sont au centre de toutes les attentions, qu'importe que ce soit pour les moquer, les admirer ou les envier - tout le monde veut en entendre parler, être certains de tout savoir, jusqu'au détail le plus sordide de leurs intimités. T'es pas étonnée, de devoir écrire des pages sur la moindre rumeurs, ou le moindre écho de leur déviances pour satisfaire les ventres gargouillants de la masse de vos lecteurs. Cependant, quand l'patron reçoit une missive d'la mère Rosier pour avoir un article sur sa fille, t'es plus que certaine que tu veux pas passer à côté de cette occasion. Il est bien trop rare de pouvoir avoir un passe droit dans l'manoir des grands, et tu veux y foutre les pieds depuis qu't'es gamine.
T'es passé sous l'bureau du patron pour bien moins que cela, alors t'as pas d'mal à le faire plus d'une fois pour cette article.

T'réussis à te rendre à Victory Snitch, transplanant en étant accompagnée d'ta plume à papote qui - fidèle - t'suis dans tous tes déplacements. Tu portes une tenue - encore une fois - qui s'trouve pas convenable, ou peut être un peu plus que d'habitude. La robe que t'as t'arrive presque aux genoux. Si tu t'mettais à tirer dessus t'es certaine que tu pourrais parvenir. Elle cache rien d'ton opulente poitrine, et tu portes des talons trop hautes - sans doute que l'tout fait trop moldu aussi mais t'es à moitié non-magique, et t'as jamais appris à apprécier la mode qui fait loin dans le Ministère. Les longues robes sombres t'font lever les yeux au ciel, t'préfère largement la dentelle et quelques tenues affriolantes. Tu montes les marches pour taper au montant, t'fait ouvrir la porte par un elfe de maison.
C'est pas long avant qu'tu te retrouves devant l'Sir Rosier qui t'critique du regard avant de t'offrir sa main. « Miss Skeeter, votre patron m'a prévenu de votre arrivée. J'aime la ponctualité. Ma fille va vous rejoindre, vous pourrez vous mettre au salon. » T'as pas le temps de rétorquer qu'elle se trouve là - la gamine - et tu manques pas d'faire comme son père et de la juger d'un regard appréciateur. Tu t'attendais presque à une énième princesse. Pas a un pantalon moulant qui lui faisait des jambes immenses. « Elena Rosier. J'suppose que c'est avec vous que j'vais passer mon après-midi ? » « Rita Skeeter, et vous supposez bien, Elena. » Pas d'vouvoiement - tu passe à une familiarité qui t'fait garder sa main plus longtemps dans la tienne, serrant doucement pour lui accorder une pression agréable. Tu lui offres un sourire - t'faisant charmeuse comme toujours.

C'est devenue une seconde nature pour toi, et quand tu la suis dans le salon en laissant son père derrière tu l'fais sans même te détourner d'elle. Tu la regarde, la fixe, te demandant c'que tu pourrais apprendre d'elle; Te demandant si elle t'serait indifférente, ou pas. T'as pas eut droit à une fille dans ton lit d'puis un foutu moment, parce qu'les hommes sont plus faciles à séduire et convaincre. Mais une fille - une fille ca parle avec passion, et offre les autres en pature avec plus d'cruauté. Tu peux pas passer à côté d'ce genre de possible - mais les séduire, ces sangs purs souvent trop coincées - c'un véritable challenge. Un d'ceux que t'es heureuse d'relever. « Pour être honnête, j'sais pas à quoi va servir cette interview et j'sais pas si j'ai envie de parler » « Vous avez peut être d'autres idées sur la manière d'passer un après midi à deux ? »  Qu'tu demandes en arquant un sourcil suggestif, avant d'faire signe de vous installez sur les canapés - tu t'mets pas loin d'elle, tournant ton corps pour lui faire face. Puis assise, ta tenue t'remonte sur le haut des cuisses immanquablement. « J'dois comprendre que cette interview c'était pas votre idée ou votre envie ? »


_________________
only the truth
◊ fais pour faire pleurer les foules, la vérité était aussi cruelle qu'elle était sanglante, faisant cogner de ce plaisir pervers, son palpitant défait de toutes émotions ou sentiments; Il n'y avait d'elle que des pages noircies par l'encre de quelques réalités dans un monde où elle se pensait maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Elena M. Rosier
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 361
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena Empty
MessageSujet: Re: (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena   (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena EmptyVen 23 Nov - 22:24

sweet creature
Rilena

Tous ces devoirs de sang-pur, ça l'agace au plus haut point. Elle est pas d'ce genre Elena, elle a peut-être une éducation parfaite et tout ce qui va avec mais à l'intérieur, elle a envie d'exploser, d'se barrer. Les codes, les tenues, la façon d'parler, ça l'énerve, elle se sent pas à sa place. Elena, elle est née pour être une rebelle, pour briser les règles et faire le monde sien. Aujourd'hui, elle doit subir un d'ces interviews pour redorer son image et la mettre sous l'feu des projecteurs maintenant qu'il n'y a plus Evan. Elle doit faire bonne figure, montrer qu'elle vaut tout autant que son frère aîné, qu'elle aussi continuera de dorer le blason d'la famille Rosier jusque sa mort. Tout l'gratin veut en savoir plus sur elle, sur son fiancé, sur c'qu'elle fait d'son temps libre, elle a l'impression qu'la puberté l'a pas aidé dans son souhait d'se faire oublier d'ce monde. Elle entend des voix en bas et descend alors les escaliers pour accueillir la journaliste. Elle s'présente formellement, une main tendu et la journaliste fait de même. Elena remarque qu'elle tient sa main un peu trop longtemps. Voilà qui s'annonce intéressant pour la suite.

"Rita Skeeter huh ? J'ai déjà entendu parler d'vous, un plaisir de vous rencontrer"

Elle lui sourit en retour, charmeuse qu'elle est. Elle monte les escaliers, précédant son invitée. elle rentre dans l'salon et ferme la porte une fois que Rita est entrée. Elle va s'asseoir sur un des canapé, toujours avec cette classe propre aux sang-pur. Elle s'installe le dos droit, les jambes croisées et elle regarde intensément la journaliste avant d'lui annoncer qu'elle n'a pas envie d'être là, qu'elle sait pas à quoi ça va servir. Skeeter rétorque d'un air charmeur si Elena a d'autres idées pour un après-midi à deux. Elle sourit en coin.

"Mademoiselle Skeeter, tenteriez-vous de me charmer ?"

Elle arque elle aussi un sourcil, croisant les mains les mains sur ses cuisses. Rita la rejoint sur le canapé et lorsqu'elle s'assoit, Elena ne peut s'empêcher de remarquer sa jupe remonter à l'outrance. Elle lui lance alors que cette interview devait pas être spécialement son idée ou son envie.

"Encore une idée de mes parents pour que je sois sur l'devant de la scène, sous l'feu des projecteurs. Mais honnêtement, j'm'en fous"

La porte toque et l'elfe de maison emmène un plateau de viennoiseries et gâteaux en tout genre, du thé, du café. Elena le remercie poliment et il s'en va, les laisser de nouveau seules.

"Sers toi je t'en prie. On peut s'tutoyer j'suppose ? "

Vu qu'on va sûrement pas s'arrêter à cet interview, se met-elle à penser. Elle est devenue charmeuse depuis sa rupture Elena, elle drague, elle s'amuse, elle adore jouer de son charme et elle la cache pas. Elle se sert une tasse de thé et laisse la journaliste faire de même.

"T'as une liste de questions toutes faites ?"
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise


(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena 190610051041780660
Revenir en haut Aller en bas
Rita Skeeter
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 66
Date d'inscription : 10/10/2018

Voir le profil de l'utilisateur

(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena Empty
MessageSujet: Re: (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena   (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena EmptyDim 25 Nov - 20:24


Sweet Creature
@Elena M. Rosier & @Rita Skeeter
Tu fais toujours tes devoirs avant d'te rendre en interview, feignant l'ignorance pour un contact qui s'fait plus aisément. T'as appris y a longtemps qu'trop savoir sur quelqu'un qui en a conscience c'est s'manger un mur d'colère aggressive, qu'les gens tiennent à ce qu'ils ont de privé - l'posséder c'est les rendre vulnérable, et tu ignores à quel point Elena serait vulnérable si tu lui disais c'que tu as appris d'elle et ses proches.
C'une gamine comme les autres en apparence - sauf qu'chez les Rosier c'est l'héritier qui porte la couronne, et les autres qui dispersent l'argent d'la famille. Alors elle s'gêne pas pour être en disgrace en s'faisant repérer près d'sang mêlé, ou d'nés moldus - voir plus qu'ca, de ce que tu as su de quelques rumeurs sur l'été. Plus qu'ca, elle a été fiancée à un sang mêlé étranger- t'sais pas grand chose des Feuerbach, sauf qu'ils ont réussi une chose presque impossible. C'choix peu que titiller ton intérêt. Outre ca - la gamine a d'bonnes notes, et elle semble être devenue un exemple à suivre dans la vie mondaine d'puis quelques temps.

Cet interview s'fait après l'mariage de son frère aux Greengrass - l'type à épouser la banque du monde sorcier ce qui est plus impressionnant qu'tout le reste sur eux. Sauf la tenue d'Elena. « Rita Skeeter huh ? J'ai déjà entendu parler d'vous, un plaisir de vous rencontrer » « J'demanderai pas en bien ou en mal, j'ai appris que ce qui importait c'est qu'on parle d'moi. » T'réponds amusée, occultant qu'il s'trouve encore les parents - comme ta proie c'est elle, tu vises ses bonnes grâces.
C'pour ca que tu t'installe près d'elle, et qu'tu glisse tout c'que tu peux de charme dans ta voix - tu testes les eaux troubles d'ton incapable à la cerner vraiment. Tu t'attendais pas à ce qu'elle te glisse c'genre de regard lascive que t'as pas vu chez beaucoup d'femmes de la haute société. Alors tu doute pas tant de le comprendre. « Mademoiselle Skeeter, tenteriez-vous de me charmer ? » « Seulement si ca marche. » Ta réponse s'fait aussi tentateur qu'le reste- peut être qu'Dolores a raison et que tu devrais cesser d'jouer de ton corps pour avoir c'que tu veux des autres.
Sauf qu'ce jeu marche beaucoup trop bien pour t'faire cesser en si bon chemin. « Encore une idée de mes parents pour que je sois sur l'devant de la scène, sous l'feu des projecteurs. Mais honnêtement, j'm'en fous » « Pourquoi ? Il s'trouve quoi de mal à avoir l'attention ? » T'demande avant d'te pencher. « Ou alors auriez-vous peur d'ce qui serait découvert ? » T'propose avant d'jeter un rire plaisant.

« Sers toi je t'en prie. On peut s'tutoyer j'suppose ? » « Si tu préfères. » Dis-tu avant d'te servir comme t'es invitée à le faire. Tu t'prends un café, ajouté de la crème et trois sucre - t'aime pas l'gout, qui t'arrache la gueule, mais si t'en bois pas tu fonctionne pas convenablement, ce qui peut devenir un problème. « J'te sers un truc ? » T'demande, puis que tu y es. « T'as une liste de questions toutes faites ? » « Et toutes plus chiantes les unes qu'les autres, imposées par tes parents dans leur lettre d'recommandation. Alors oublions les êtes-vous fier d'votre grand frère et les seriez-vous plutôt médicomage ou auror plus tard ? veux-tu ? J'doute pas que t'as mieux à dire que ca. » T'propose plutôt - suivre les règles ca a pas été ton truc, jamais. « J'veux savoir c'qu'il se cache dans l'ombre d'un frère qui porte la couronne - être belle, riche et douée ca doit amener à vivre d'belles aventures non ? » T'demande plutôt, ta plume à papote s'mettant soudainement à sortir d'ta poche pour glisser sur l'parchemin que tu sors de ton sac pour l'poser sur la table. Mais toi, t'es tournée vers Elena. « Alors t'donnerais quoi comme conseil à ceux qui n'pourront jamais être si bien qu'toi pour profiter d'la vie ? »


_________________
only the truth
◊ fais pour faire pleurer les foules, la vérité était aussi cruelle qu'elle était sanglante, faisant cogner de ce plaisir pervers, son palpitant défait de toutes émotions ou sentiments; Il n'y avait d'elle que des pages noircies par l'encre de quelques réalités dans un monde où elle se pensait maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Elena M. Rosier
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 361
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena Empty
MessageSujet: Re: (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena   (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena EmptyVen 7 Déc - 23:09

sweet creature
Rilena

Elle est charmeuse cette Rita Skeeter, Elena l'a remarqué dès qu'elle a croisé son regard. Tout le laisse penser, de sa tenue à son regard quand elle regarde l'héritière des Rosier. Elle se sent flattée Elena, et ça n'fait qu'agrandir son égo déjà bien important. Elena lui confie qu'elle a déjà entendu parler d'elle, mais elle réplique qu'elle se fout de comment on parle d'elle, du moment qu'on en parle. L'héritière rit doucement en arquant un sourcil. Elle analyse rapidement les gens, elle les juge en peu de temps. Et elle sait déjà qu'elle va apprécier cette journaliste. Elle n'est pas comme les autres, guindée et ennuyante. Elle voit en Rita beaucoup d'fun, beaucoup d'connerie. Elle est pas comme les autres et ça lui plait. Quand elles s'retrouvent dans le salon, la journaliste s'installe près d'elle, elle lui demande si elle la charme. Tout dans son attitude le confirme, elle est pas aveugle la jeune Rosier, elle comprend très bien le jeu qui s'installent entre elles et elles comptent faire ses propres règles.

"Il semblerait que ce charme fonctionne effectivement, je ne vais commencer à vous mentir"

Elle plonge en plein d'dans Elena, elle se laisse aller au ton tentateur et charmeur de Rita, elle s'laisse aller à c'jeu qu'elle va plus qu'aimer, elle en est sûre. Elena explique la raison d'cet interview qu'elle veut pas faire. Elle s'fout d'tout ça et la journaliste semble pas comprendre et lui demande pourquoi, avant d'ajouter sur le ton de la confidence si elle a peur de ce qui pourrait être découvert. Elle rit doucement avant d'se pencher aussi vers elle:

"J'ai tant de trucs à cacher que votre plume à papote en perdrait l'fil. Mais j'ai pas peur qu'ça sache, c'est mes vieux qui en ont peur"

Puis elle se redresse, un sourire satisfait sur le visage. La nourriture arrive et Elena passe au tutoiement, elle en a assez d'être conventionnelle et guindée. Cette journaliste doit pas être bien plus vieille qu'elle de toute façon. Elle dit à son invitée de se servir, ce qu'elle fait avant de lui retourner la question.

"Une tasse de thé, s'il te plait"

Qu'elle lui dit en mettant une tasse à thé devant elle pour qu'elle puisse la servir. Puis elle picore une bouchée de muffin avant de demander si elle a déjà des questions toutes faites ou pas. Evidemment qu'elle en a, rédigées par ses parents en plus. Elle roule des yeux quand elle apprend cette nouvelle. Elle s'doute que ses parents ont tout supervisé. Ils veulent donner au monde la meilleure image d'Elena. Mais leur fille est loin d'être parfaite, lisse et pure.

"Effectivement oublions les, elles sont barbantes ces questions et ça ne refléterais pas mon caractère, pas vrai ?"

Qu'elle dit en sirotant son thé, sans pour autant quitter Rita des yeux. Sa plume à papote sort soudainement de sa poche alors qu'elle lance qu'être belle, riche et douée ça doit forcément cacher quelque chose. La journaliste choisit bien ses mots cependant mais Elena comprend ce qu'elle veut dire ainsi.

"Belles aventures c'est pas l'terme que j'choisirais. La vie est pas toujours belle tu sais"

Qu'elle lui lance, portant maintenant son regard sur la plume à papote. Fascinant. son attention revient sur Rita quand celle-ci lui demande quels conseils elle pourrait donner pour profiter de la vie. Elle prend un instant pour réfléchir, elle a l'impression que la plume à papote la fixe, ça l'amuse et elle se met à rire doucement avant d'se reprendre. Ce sont ces parts d'innocence et d'enfance encore cachée en elle qui resurgissent des fois.

"J'leurs dirais certainement d'vivre comme si y'avait pas de lendemain, c'est ma philosophie en tout cas. J'me préoccupe pas d'l'argent, c'est rien pour moi. J'vis comme si j'pouvais mourir demain ou dans une heure, j'pense pas aux conséquences, jamais"

Et ça, c'est valable aussi en combat et ça lui a valu de nombreuses réprimandes. Elle est impulsive Elena, elle laisse toujours ses émotions parler. Mais elle s'en fout, elle vit pour ses convictions et c'est c'qui compte le plus pour elle.

"J'leurs dirais aussi d'aimer follement, d'souffrir aussi follement et d'vivre de nouveau. Ça faut l'coup et bordel s'sentir vivant c'est vraiment l'meilleur truc dans c'monde"

Elle s'hydrate la gorge avec son thé qui a un peu refroidi. La plume à papote termine d'écrire et se redresse en attendant plus. Insatiable.

"C'était une vraie question ça ? Ça fait très magazine torchon"
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise


(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena 190610051041780660
Revenir en haut Aller en bas
Rita Skeeter
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 66
Date d'inscription : 10/10/2018

Voir le profil de l'utilisateur

(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena Empty
MessageSujet: Re: (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena   (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena EmptyLun 7 Jan - 17:22


Sweet Creature
@Elena M. Rosier & @Rita Skeeter
« Il semblerait que ce charme fonctionne effectivement, je ne vais commencer à vous mentir » « De l'honnêteté - c'une belle promesse. » D'celle que tu préfères, à dire vrai, et si t'tenir proche et d'montrer tes atouts la fait assez rougir pour qu'elle n'ose pas t'cacher ses secrets alors t'vas pas te gêner pour continuer. T'as vu les regards et sourires qu'elle t'lance sans vouloir être discrète - ca t'fait sourire d'les trouver si révoltée, capable d'se mettre dans l'embarras en gueulant être d'humeur rebelle. Pas qu'tu les prends en pitié - la pitié c'est une chose qui t'ait parfaitement inconnue, pas mal capable d'le penser sans trouver cela idiot. C'est abstrait pour toi - alors qu'le visage déconfit ou tordu d'rage des sangs purs trahits t'fait sentir chaude d'tout partout.
T'peux pas attendre d'voir ca sur la gueule des parents Rosier - t'voir offerte leur fille sur un plateau est inespéré. Qu'elle s'trouve si charmante et séduisante n'est qu'un plus pour l'contrat qu'tu veux mener à bien. « J'ai tant de trucs à cacher que votre plume à papote en perdrait l'fil. Mais j'ai pas peur qu'ça sache, c'est mes vieux qui en ont peur » « Alors qu'est-ce qu'vous attendez pour me raconter ? » Qu'tu demandes sur l'ton bas d'la confidence, lâchant pas la demoiselle du regard une seconde, avec un brin d'challenge dans les yeux.

Si elle a pas peur, alors ce n'est qu'meilleur. Alors t'mets un point d'honneur à mettre d'côté les questions idiotes et plates d'ses parents - celles faites pour l'apparence, d'autant qu'elle semble d'accord avec ce plan. « Effectivement oublions les, elles sont barbantes ces questions et ça ne refléterais pas mon caractère, pas vrai ? » « Et tu m'as promis la vérité. » T'rappelles comme elle t'a autorisé l'tutoiement, et avant d'commencer tu t'assures d'lui servir la tasse de thé qu'elle te réclame. C'est là que les choses sérieuses commencent, qu'tu te mets à poser quelques question innocentes - en apparence - pour qu'la plume à papote s'mette à faire son travail. Toi tu la lâche pas du regard, plongeant dans l'sien en jouant d'tes cheveux - quelques mimiques qu'tu sais séductrices à force d'les avoir travaillées. « Belles aventures c'est pas l'terme que j'choisirais. La vie est pas toujours belle tu sais » « On s'contentera d'aventures alors ? Bien qu'tu ajoutes forcément un brin d'beauté à celles-ci. » T'ajoutes, amusée d'sa soudaine voix mélancolique - t'demandant quelles profondes émotions peuvent durcir la voix d'une enfant si jeune.
Ca t'fascine.

« J'leurs dirais certainement d'vivre comme si y'avait pas de lendemain, c'est ma philosophie en tout cas. J'me préoccupe pas d'l'argent, c'est rien pour moi. J'vis comme si j'pouvais mourir demain ou dans une heure, j'pense pas aux conséquences, jamais » Jamais d'conséquences, la jeunesse dorée s'amusant d'tout dans un monde où le lendemain est si incertain - t'note ca dans un coin d'ton esprit, t'tournant vers la plume à papote que tu sais reliée directement à tes idées. D'quelques commentaires ajoutés en coin d'page. « J'leurs dirais aussi d'aimer follement, d'souffrir aussi follement et d'vivre de nouveau. Ça vaut l'coup et bordel s'sentir vivant c'est vraiment l'meilleur truc dans c'monde » T'as presque l'impression d'te trouver dans un mauvais roman - mais t'vois aussi qu'tu aurais bien des choses à apprendre si elle s'laissait aller à la confidence, sans s'soucier de la plume, ou d'ses parents - qu'elle s'centrait juste sur toi, à dire vrai. « C'était une vraie question ça ? Ça fait très magazine torchon » « L'linge sale c'est ce que les lecteurs préfèrent - t'crois pas ? » Demandes-tu, avant d'lâcher un rire, t'approchant encore, jusqu'à ce que vos genoux s'frôlent. « C'est quoi tu t'fais vibrer toi ? Avec une telle philosophie, j'doute que tes journées s'trouvent monotones. »  Demandes-tu, plus par curiosité, qu'par sentiment d'professionnalisme - t'vois en elle tant d'choses qu'tu voudrais voir d'plus près que tu peux pas t'empêcher.
« Est-ce que tu t'différencie d'toutes ces sangs purs qui s'destinent à un mariage arrangé, et à quelques mondanités pour s'faire bien voir ? Pourquoi j'crois savoir que t'es fiancée comme elle : alors comment tu peux t'prétendre sincère à ta philosophie ? »




_________________
only the truth
◊ fais pour faire pleurer les foules, la vérité était aussi cruelle qu'elle était sanglante, faisant cogner de ce plaisir pervers, son palpitant défait de toutes émotions ou sentiments; Il n'y avait d'elle que des pages noircies par l'encre de quelques réalités dans un monde où elle se pensait maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Elena M. Rosier
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 361
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena Empty
MessageSujet: Re: (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena   (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena EmptyDim 3 Fév - 1:00

sweet creature
Rilena

« De l'honnêteté - c'une belle promesse. » Elle a toujours été honnête Elena, dans tout c'qu'elle dit ou ce qu'elle fait. Elle fait tout avec son cœur et c'qu'elle ressent, pour ça qu'en c'moment c'est encore et toujours la haine et la rage qui parlent pour elle. Avec Rita s'joue un jeu dont les règles sont pas définies et Elena adore ça, c'pour ça qu'elle doit être honnête avec elle. C'pas comme si elle savait mentir de toute façon, et elle sait que c'qu'elle dit finira dans un magazine qu'elle déteste et n'aime pas lire, ou dans l'journal, elle sait même pas en vérité, elle s'en fout. Elle s'plie aux volontés de ses parents et elle a eu raison d'le faire quand elle voit la divinité qui s'tient devant elle. La journaliste lui demande ce qu'elle attend pour tout lui raconter. Un sourire étire ses lèvres.

"Que vous rangiez votre plume. Une journaliste digne de ce nom retient tout dans sa tête, non ?"

Elle la taquine, joue avec elle, s'amuse. Elle trouve ça drôle, même si c'jeu verbal pourrait devenir plus que verbal. Elle s'dit qu'elle aimerait bien l'avoir dans son lit, pour une nuit ou plusieurs. Elena lui dit d'oublier les questions auxquelles ses parents veuillent qu'elle réponde. C'est d'la connerie, ça ne la représenterait pas du tout, et elle veut pas ça. Comme Rita le lui dit, elle lui a promis la vérité et la vérité c'est ce qu'elle va avoir. Une certaine intimité commence à s'installer dans la pièce alors que les deux jeunes femmes s'lâchent pas du regard. Elena a ses yeux bleus plongés dans ceux de Rita, c'est un jeu tout ça, un jeu d'séduction qu'elle veut gagner. La jeune Rosier lâche une remarque sur les soit-disant belles aventures, la journaliste rétorque qu'il faut juste s'contenter d'aventures alors, complimentant Elena au passage.

"Si j'rajoute de la beauté à ses aventures, elles pourraient s'avérer d'autant plus belles si t'en fais partie. Nous deux, j'suis certaine que ça serait une belle aventure tu vois"

Qu'elle lance, un sourire en coin qui étire ses lèvres. Elena s'met ensuite à donner des conseils pour les jeunes, des conseils auxquels elle croit et qu'elle suit elle-même. Vivre sans penser aux conséquences, c'est l'crédo d'cette foutue jeunesse dorée, les héritiers des plus grosses familles d'ce monde. elle lui demande si c'est une vraie question, elle lui répond que le linge sale attire les lecteurs.$

"C'qui attire les lecteurs, c'est d's'offrir un aperçu d'la vie qu'ils n'auront jamais à travers tes interviews"

Elle roule des yeux, elle le sait, c'est c'que les gamines de Poudlard disent toutes quand l'journal est entre leurs mains. La journaliste se rapproche d'elle, cherchant un contact qu'elle trouve bientôt, ce qui fait sourire Elena. Sa question suivante concerne les choses qui font vibrer Elena.

"C'qui m'fait vibrer? Eh bien j'dirais l'eau, j'adore l'eau et j'ai une affinité avec la magie d'l'eau. J'te montre ?"

Elle s'entraine dur tous les jours pour maitriser parfaitement l'élément auquel elle est liée. Un jour, cela sera sa plus grande force et elle en fera une véritable arme. Rita demande ensuite si elle se différencie des autres sang-pur, parce qu'elle est tout d'même fiancée. Elena ricane, bois une gorgée d'son thé avant d'lancer :

"tu veux savoir ce qui me différencie des autres sang-pur ? Premièrement, j'déteste les robes et tous ces bijoux d'une valeur folle. C'pas moi toutes ces paillettes. Deuxièmement, j'aime pas les interviews alors que d'autres seraient en joie, prête à tout dire pour montrer leurs vies parfaites et bien rangées. Mais cet interview là, j'l'aime bien, c'toi qui fais tout"

Qu'elle lui lance avec un clin d'oeil avant de se rapprocher d'elle et de murmurer à son oreille :

"J'pourrais te dire la troisième raison mais ta plume à papotte me gêne. Si tu la ranges, on pourra continuer en toute intimité"

Elle se recule, un large sourire sur son visage. Elle reprend sa tasse et avant de boire une gorgée elle rajoute :

"A moins que tu préfères que je répondes aux questions vides et dénuées de sens de mes parents ? Ce qui voudrait dire que tu partirais plus tôt d'ici et tout l'bordel"

Elle hausse les épaules et bois une gorgée de son thé.
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise


(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena 190610051041780660
Revenir en haut Aller en bas
Rita Skeeter
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 66
Date d'inscription : 10/10/2018

Voir le profil de l'utilisateur

(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena Empty
MessageSujet: Re: (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena   (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena EmptyMar 12 Fév - 23:50


Sweet Creature
@Elena M. Rosier & @Rita Skeeter
T’sens que tout cela prend une tournure enivrante – t’es sur l’point de toucher le sommet, de voir quelque chose de scintillant qui va t’retourner le ventre. Elle a ce regard qui se fait indomptable, cette capacité à te faire tourner la tête, à t’promettre des choses qui vont t’rendre dingue t’en es certaine. C’est que tu vis pour briser les autres, et d’voir cette princesse enchainée désireuse d’liberté, t’es certaine qu’tu pourrais l’user. L’user jusqu’à ce qu’elle se libère, t’offre sur un plateau tout ce qu’il ne se dit pas sur l’monde si magnifique et lissé des sangs purs. T’as trouvé la porte d’ton paradis personnel, t’suffit de savoir ouvrir la clé. « Que vous rangiez votre plume. Une journaliste digne de ce nom retient tout dans sa tête, non ? » « Celui qui a voulu vous faire croire ca est un idiot doublé d’un prétentieux. » Qu’tu réponds sans ranger la plume – t’es pas d’ceux qui vont juste s’mettre à ses pieds, t’as un boulot à faire aussi, puis t’aime pas tant recevoir des ordres.
Quelque part, t’es sûre que lui tenir tête c’est aussi une partie du charme qu’elle trouve chez toi. Tu préfères continuer la conversation, t’laissant glisser vers une intimité qu’tu sais va être parfaite avec elle. D’autant qu’elle se montre pas farouche – t’lançant tout ce que tu connais de preuve physique qu’elle te trouve à son gout. C’une chose déjà que tu pourrais écrire sans t’sentir mal – qu’La Rosier elle bat de l’œil pour l’même sexe qu’elle. Peut être qu’son ainé de frère a trouvé l’occasion de se marier vite pour être sûre d’offrir une descendance – ou pour cacher les frasques homosexuelles de sa petite sœur.

T’aurais plus qu’à dire ce que tu sais d’ces frasques après expérimentation. « Si j'rajoute de la beauté à ses aventures, elles pourraient s'avérer d'autant plus belles si t'en fais partie. Nous deux, j'suis certaine que ça serait une belle aventure tu vois » « J’pourrais presque prendre ca pour une déclaration – ou une invitation » T’fait glisser les mots sur ta langue – la plume avisant toujours chaque parole échangé sur les parchemins qui s’rajoutent dans ton sac. T’y fais pas tant attention, continuant l’échange qui s’fait plus réflexif – ca t’convient aussi, pour voir ce qu’elle a dans la tête. Puis t’es sûre qu’tu vas bien aimer ses remarques. « C'qui attire les lecteurs, c'est d's'offrir un aperçu d'la vie qu'ils n'auront jamais à travers tes interviews » « Penses-tu ? T’crois pas qu’ils cherchent à s’assurer qu’la mondanité est pas si brillante, mais s’trouve aussi avec d’beaux cadavres dans ses placards ? » Demandas-tu avec quelque chose d’presque tendre dans la voix – c’est ta curiosité qui s’fait plus douce. Plus patiente – tu veux la faire s’ouvrir à toi, passant par ses propres réflexions pour s’mettre à parler d’elle. Puis du reste, de ce qui va t’faire vivre durant les prochains mois t’espères.

« C'qui m'fait vibrer? Eh bien j'dirais l'eau, j'adore l'eau et j'ai une affinité avec la magie d'l'eau. J'te montre ? » « Tu vas faire quoi ? m’faire mouiller pour me prouver ? » T’as fait crever la pudeur – mais t’peux pas t’empêcher de lâcher ca là. C’est que l’moment était trop opportun, votre rapprochement trop évident – puis t’pouvais pas faire passer l’occasion, voyant plutôt sa réaction. « Tu veux savoir ce qui me différencie des autres sang-pur ? Premièrement, j'déteste les robes et tous ces bijoux d'une valeur folle. C'pas moi toutes ces paillettes. Deuxièmement, j'aime pas les interviews alors que d'autres seraient en joie, prête à tout dire pour montrer leurs vies parfaites et bien rangées. Mais cet interview là, j'l'aime bien, c'toi qui fais tout » « J’suis pas si sûre. J’me contente d’te faire parler, c’est ce que fais un bon journaliste. » L’écho d’sa première déclaration éclate en sourire pour toi – pas d’joie, mais un peu d’ravissement, une fierté qui t’fait lâcher une grimace ravie que tu as apprise à faire y a longtemps.
Ca t’suffit pour t’faire du bien et continuer de l’observer sous tes longs cils. « J'pourrais te dire la troisième raison mais ta plume à papote me gêne. Si tu la ranges, on pourra continuer en toute intimité » Tu semble peser le pour et le contre alors qu’elle se recule, jouant parfaitement ses cartes et son jeu. T’es pas mal douée aussi pour ca d’habitude – ca t’fait du bien d’avoir quelqu’un qui se trouve avoir du répondant. « A moins que tu préfères que je répondes aux questions vides et dénuées de sens de mes parents ? Ce qui voudrait dire que tu partirais plus tôt d'ici et tout l'bordel » « Et ca t’rendrait triste autant que moi j’imagine. Alors soit – j’range ca, et tu m’montres ton coin d’intimité ? » Qu’tu demandes en claquant des doigts, la plume se stoppant pour t’fixer avant de retourner dans l’sac avec les parchemins. T’es certaine d’pouvoir retenir ce qu’elle va t’jeter à la gueule – d’autant qu’elle semble t’promettre de belles révélations. « J’tiens ma part du marché alors à toi : c’est quoi la troisième chose qui fait d’toi une sang pur rebelle ? »


_________________
only the truth
◊ fais pour faire pleurer les foules, la vérité était aussi cruelle qu'elle était sanglante, faisant cogner de ce plaisir pervers, son palpitant défait de toutes émotions ou sentiments; Il n'y avait d'elle que des pages noircies par l'encre de quelques réalités dans un monde où elle se pensait maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Elena M. Rosier
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 361
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena Empty
MessageSujet: Re: (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena   (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena EmptyMer 17 Avr - 2:06

sweet creature
Rilena

« Celui qui a voulu vous faire croire ca est un idiot doublé d’un prétentieux. » Et sur ces mots, la belle journaliste ne range pas sa plume, ce qui fait sourire Elena. Elle est agacée qu'on n'exécute pas ses ordres, c'est rare d'pas s'plier aux volontés de la belle Rosier, mais elle ne montre pas son agacement cependant. Elle reste là, avec juste un léger sourire sur son visage. Un sourire qui cache bien des choses. Un sourire qui cache l'feu qui brûle en elle depuis qu'elle a posé les yeux sur Rita Skeeter. Un sourire qui cache son agacement face à cette journaliste différente des autres. Mais c'est cette différence qui plait autant à la jeune Rosier. Elle en vient à lui faire une déclaration de la belle aventure qu'elles pourraient vivre, toutes les deux. Rita rétorque qu'elle pourrait prendre ça comme une déclaration ou une invitation. Le sourire d'Elena s'agrandit.

"C'est une promesse"

Qu'elle lui lance, le regard lourd de sens. Elena réplique ensuite que c'qui plait aux lecteurs, c'est un aperçu de la vie qu'ils n'auront jamais, qu'ils ne pourront jamais avoir. Rita la contredit, lui demandant si c'est pas plutôt pour se rassurer que la mondanité n'est pas si belle que ça. Elena hausse les épaules, d'un air peu convaincu par les propos de la belle à ses côtés.

"On a pas tous des cadavres dans nos placards. Ils se foutent de savoir nos histoires d'mariage arrangé et l'sang qu'on pourrait avoir sur les mains. Ils veulent que vous, les journalistes, vous leurs vendiez une vie de rêve qu'ils ne pourront qu'entre-apercevoir"

Rita lui demande ensuite ce qui la fait vibrer et la jeune Rosier met pas longtemps avant de répondre que c'est l'eau, l'affinité qu'elle a avec cet élément. Elle lui demande si elle veut voir l'étendue d'sa belle magie et elle lui demande si elle va la faire mouiller. Elena rit doucement, à la limite outrée par si peu de pudeur.

"Oh Darling, gardons ça pour plus tard"

Qu'elle lui dit près de son oreille avant de pointer sa baguette vers la théière où l'eau chaude se trouve. D'un coup de poignet, elle fait sortir cette eau et la fait flotter dans les airs. Elle en fait des tourbillons, des formes diverses avant d'en faire une licorne, une licorne d'eau qu'elle fait galoper dans la pièce avant de la refoutre dans la théière.

"Imagine c'que je peux faire quand il pleut"

Qu'elle lance, avant de reprendre sa tasse de thé pour en boire une gorgée. Puis la conversation reprend et Elena lui explique en quoi elle est différente, ce qui la rend unique en soit. Rita lui répond qu'elle la fait juste parler, comme tout bon journaliste sait le faire.

"J'parlerais de toi pour que t'aies une promotion. Enfin mon père le fera quand je le lui aurais dit"

Qu'elle dit avec un clin d'oeil, avant de laisser planer la troisième raison de son originalité dans les airs, ramenant sur le tapis la plume à papote. Elle lui dit aussi qu'elle pourrait répondre aux questions que ses parents ont préparé, ce qui ferait partir la journaliste tôt, trop tôt.

"Evidemment que cela me rendrait triste, t'es la première journaliste à qui j'dis de vraies choses, et je commence à aimer ce petit jeu."

Un claquement de doigts et la plume va se ranger toute seule dans le sac. Elena peut s'empêcher d'être ébahie par c'genre de chose, comme une gosse. Elle demande la troisième part du marché.

"Je n'ai qu'une parole. Comme tu dois le savoir, j'suis fiancée. Sauf que c'est une couverture pour caché que je suis invertie. Ça dérange pas mes parents mais y'a des familles que ça dérange alors on m'cache derrière un fiancé avec une bonne gueule pour m'faire passer pour la fille parfaite"

Personne n'est au courant qu'elle est invertie, c'est l'secret l'mieux gardé de la famille et Elena elle trouve ça excitant de vivre cachée.

"Et quatrième raison bonus : tu m'fais vriller"
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise


(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena 190610051041780660
Revenir en haut Aller en bas
Rita Skeeter
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 66
Date d'inscription : 10/10/2018

Voir le profil de l'utilisateur

(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena Empty
MessageSujet: Re: (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena   (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena EmptyVen 7 Juin - 0:35


Sweet Creature
@Elena M. Rosier & @Rita Skeeter
« On a pas tous des cadavres dans nos placards. Ils se foutent de savoir nos histoires d'mariage arrangé et l'sang qu'on pourrait avoir sur les mains. Ils veulent que vous, les journalistes, vous leurs vendiez une vie de rêve qu'ils ne pourront qu'entre-apercevoir »
« Oh Darling, gardons ça pour plus tard »
« Il n’y a bien qu’une sang pur pour penser cela de nos lecteurs. Si ca vous aide à dormir la nuit – pensez donc. Mais je vous le répète : les gens s’amusent des cadavres dans les placard, non des paillettes. » Dis-tu avec assurance, sachant comme la douleur des autres, et leurs problèmes pouvaient être au centre de toutes les discussions. Qui parle des heures du bonheur, des mariages, et des naissances ? Tu as passé plus de temps à écouter des frasques, des tromperies, et des « on dit » qu’autre chose – t’ignores comment la Rosier peut se bercer de ce genre d’illusions mais te trouve presque déçue qu’elle se persuade d’être au centre des attentions comme elle est une princesse.
Elle n’est au centre des attentions que si tu trouves à écrire sur ses frasques, ses secrets, et ses douleurs – ce qui la ferait passer pour une jeune femme intéressante, vivant sa vie comme un roman plutôt qu’un conte de fée. Personne n’aime les princesses passé l’âge adulte – sauf celles qui s’prennent encore pour des princesses sans doute.

Toi t’as jamais aimé cela. Tu vis pour les tromperies, les hurlements, et la douleur – c’est ce qui t’fait naitre un brin d’excitation dans le bas ventre. Alors t’es prête à tout pour avoir d’quoi vendre ce genre de rêve aux autres. Prête à faire comme si tu pouvais t’extasier des faits et gestes de la gamine, regardant son jeu avec la vapeur d’eau, un sourire construit sur les lèvres. Puis comme tu sais pas tant jouée la comédie, ou qu’peut être t’as aucune envie d’être comme toutes les filles à battre des cils devant la Rosier, tu t’montres juste toi-même.
Tu refuses de t’foutre dans la norme, sachant que c’est là qu’on veut te mettre. Tu veux ton scandale, pas jouer les journalistes de mondanité à demander à Elena si elle aime le cheval, ou si elle est pour la préservation des droits sur les Elfes de Maison. Tu t’en fiches – tes lecteurs aussi – y a qu’les parents de la demoiselle pour s’en inquiéter finalement. « J'parlerais de toi pour que t'aies une promotion. Enfin mon père le fera quand je le lui aurais dit » « J’doute qu’il acceptera après mon article. » T’admets un demi-sourire sur les lèvres. Pas qu’la gamine pourrait s’en déranger, à la voir qui t’zieute depuis tantôt, t’doutes pas qu’elle trouverait cela excitant elle – qu’tu fasse un papier à scandales en son nom. Mais peut être qu’tu devrais les poser les questions – peut être. « Evidemment que cela me rendrait triste, t'es la première journaliste à qui j'dis de vraies choses, et je commence à aimer ce petit jeu. » Un jeu qu’elle perdrait sans s’en rendre compte – ou peut être. Tu t’y plais aussi, tu l’avoue, c’est rare que t’ai le droit d’entrer dans l’intimité des sangs purs si directement, tu escomptes pas bazarder ta chance si vite et aisément.

Alors tu joues l’jeu aussi, posant ta plume à papote – sachant qu’tu retiendras tout ce qu’il te faudra pour ton article. T’as une bonne mémoire pour les scandales – du moins pour ce qui t’intéresse. « Je n'ai qu'une parole. Comme tu dois le savoir, j'suis fiancée. Sauf que c'est une couverture pour caché que je suis invertie. Ça dérange pas mes parents mais y'a des familles que ça dérange alors on m'cache derrière un fiancé avec une bonne gueule pour m'faire passer pour la fille parfaite » T’restes un moment à n’pas savoir réagir. Avant qu’finalement tu sentes son souffle sur ton visage – qu’tu devines ce qu’elle signifie par l’rapprochement de son corps avec le tiens. « Et quatrième raison bonus : tu m'fais vriller » Alors à cela t’as rien d’mieux à répondre qu’à poser tes lèvres sur les siennes. T’es pas à t’rendre patiente, ou subtile – tu laisses ca aux autres. T’vois juste qu’elle t’fait tout le flirt qu’elle peut pour avoir son attention, et avec sa déclaration t’peux rien lui rendre tout ce qu’elle voudra – après tout t’as toute la journée, puis t’es certaine d’écrire un papier pour l’moins parfait ave ça. « C’ca que tu veux princesse ? » demandes-tu, avant d’poser ta main sur sa cuisse. « Et j’imagine qu’la fille parfaite, tu la recherches toi pour la foutre dans ton lit ? Elle ressemblerait à quoi ? »




_________________
only the truth
◊ fais pour faire pleurer les foules, la vérité était aussi cruelle qu'elle était sanglante, faisant cogner de ce plaisir pervers, son palpitant défait de toutes émotions ou sentiments; Il n'y avait d'elle que des pages noircies par l'encre de quelques réalités dans un monde où elle se pensait maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Elena M. Rosier
préfet serdaigle ◊ witty, creative

préfet serdaigle ◊ witty, creative


Messages : 361
Date d'inscription : 06/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena Empty
MessageSujet: Re: (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena   (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena EmptyMar 11 Juin - 17:33

sweet creature
Rilena

« Il n’y a bien qu’une sang pur pour penser cela de nos lecteurs. Si ca vous aide à dormir la nuit – pensez donc. Mais je vous le répète : les gens s’amusent des cadavres dans les placard, non des paillettes. » Elena lui sourit, elle a de l'assurance en ses convictions et ça plait à Elena. Elle aime qu'on ait du répondant en face d'elle et cette journaliste en a beaucoup. Elle la trouve jolie et en plus, elle a de la conversation et elle semble intelligente. Elena lui promet une augmentation, la journaliste lui lance que ça sera moins possible après la sortie de l'article. Elena huasse un sourcil, un sourire en coin.

"Oh, mais est-ce que ça serait des menaces ? Ça me plait"

Qu'elle lui lance avec un sourire malicieux étirant ses lèvres. La fille Rosier en vient ensuite à se confier sur le fait qu'elle est invertie, ce que peu de personne sait. Elle fait étrangement confiance à cette journaliste, elle ne sait pas l'article qui va sortir après cette entrevue mais cette part de mystère l'amuse en un sens. Elena se rapproche de Rita et lui souffle qu'elle la fait vriller. La journaliste n'attend pas longtemps avant de poser ses lèvres sur celles d'Elena, qui lui rend passionnément son baiser. Un baiser qui se veut pressé, passionnel. Elles s'écartent, et Rita lui demande si c'est ça qu'elle veut. Elena sourit.

"Oh darling, c'est seulement le débit de mes volontés"

Qu'elle lui lance avant de venir embrasser son cou, souriant contre sa peau. Elena sent sa main sur sa cuisse et sourit d'avantage, sentant son bas ventre se contracter. Rita lui demande à quoi ressemblerait la fille parfaite.

"Je recherche plus qu'une relation d'un soir dans mon pieu. J'ai pas d'type de fille en particulier"

Elle l'embrasse de nouveau et commencer à s'allonger au dessus d'elle, caressant ses cheveux, dessinant ses courbes de sa main en descendant jusque ses fesses. Mais soudain, des cognements se font entendre à la porte et Elena, essoufflée et voulant plus, frustrée aussi. Elle se redresse en vitesse et se recoiffe. Elle lance un oui ? , et c'est sa mère qui entre, tous sourires.

"Elena ma chérie, nous devons nous préparer pour la réception de ce soir. Tout s'est bien passé ? "

Que demande la matriarche Rosier. Elena acquiesce de la tête et se lève. Elle attend que Rita face de même et lui tend la main afin de la congédier.

"Je ne doute que cet article soit parfait, Miss Skeeter. Merci de votre temps"

Qu'elle lui lance avant de la raccompagner à la porte d'entrée du manoir, la frustration contractant encore son bas ventre. Elena se retourne, elles sont seules dans le hall. Elle s'approche alors de nouveau de Rita et lui souffle à l'oreille :

"Ce n'est que partie remise"

Elle lui vole encore un baiser avant qu'elle ne parte qu'Elena ne ferme la porte du manoir, le désir parcourant encore ses veines.

The end.
Made by Neon Demon

_________________
Family over everything and everyone

by Wiise


(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena 190610051041780660
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena Empty
MessageSujet: Re: (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena   (terminé) Sweet Creature ♦ Rilena Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(terminé) Sweet Creature ♦ Rilena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
» Logan Alias Wolverine [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde magique :: Victory Snitch-
Sauter vers: