AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 dépasser les bornes des limites (ysogus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fergus MacFusty
staff & conformiste

staff & conformiste


Messages : 164
Date d'inscription : 06/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

dépasser les bornes des limites (ysogus) Empty
MessageSujet: dépasser les bornes des limites (ysogus)   dépasser les bornes des limites (ysogus) EmptyVen 11 Jan - 22:58

dépasser les bornes des limites
@Ysolte MacFusty & @Fergus MacFusty

T'as l'coeur en joie, l'esprit en berne, le corps en émoi - d'quoi être tout sourire quand tu te souviens soudainement que tu dois t'trouver au boulot. T'es long à la détente, d'autant qu'tu sais faire ca à la perfection - te détendre. Ca t'fait tout oublier, vidant ton esprit où règne déjà un désert d'esprit, qu'il s'fasse critique ou juste présent, t'aime autant n'pas trop y penser. Ou penser. Panser les plaies des autres gens c'est autre chose - une chose que tu dois faire pour t'mettre de l'argent dans les poches, en plus du reste que tu fais pour t'en mettre ailleurs - la banque, les taies d'oreiller, les placards de la cuisine. T'as oublié l'hôpital, en t'laissant aller dans les draps de Cosimo, il s'trouve forcément qu'un amant - ou une maitresse, ou une nouvelle lubie - pour que tu te rappelle pas que t'es pas en vacances. Y a l'été qui s'allonge aussi surement que ta flemme, pourtant t'es adulte maintenant, et il s'agit plus d'en être la victime.
Les victimes ce sont les autres, les patients - les patients impatients, râlant toujours de jamais être pris en charge assez tôt, et comme tu te retrouves là déjà tard tu recevras sans doute pas plus de preuve qu'ils savent porter leurs noms.

Tu viens avec ta blouse à moitié défaites, laissant un brin de fraicheur te rappeler comme il fait bon quand c'est pas l'été. De quoi se donner envie de se mettre à poil - à défaut, tes poils c'tout ce qu'on voit, comme d'un short tu t'es barré, en admettant que tu n'pouvais pas faire l'effort de mettre un truc long. Tu pourras toujours d'un coup d'baguette agrandir la chose si ca en vient à poser problème - tu veux d'problème encore moins que le reste. C'est ce que tu fuis encore plus surement que les malades impatients.
Celle que tu fuis sans le vouloir c'est Ysolte, te rappelant qu'elle se trouve là en stage que lorsqu'elle apparait subitement au fond d'un couloir, quand tu fais mine d'être là depuis des heures. « Elle s'trouve là la meilleure ! »  La voix enjouée s'balance en rire heureux sans qu'tu le contrôle - alors tu t'souviens aussi que t'es là parce que t'es aussi atteint que les autres, mais toi tu sais être patient. Patient - c'est bien le service d'empoisonnement, et t'es infecté par divers liquides que t'as mélangé. Pas même fichu d'te souvenir de quoi - des trucs moldus, généreusement imbibés dans ton corps d'athlète pour fêter la fin - la fin d'quoi ? « Bienvenue à ton premier jour - premier jour avec moi p'tite soeur. J'te fais visiter ? Ou pas. Tu connais déjà. T'es belle comme tout en blouse blanche t'sais ? »

_________________
MacFusty
fantastic beasts lover



Mes Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
dépasser les bornes des limites (ysogus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Il suffit de passer le pont...
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» [0113] « Je suis ici pour dépasser mes limites. Est-ce bien clair? » [NOCTALI]
» LE 1000 BORNES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le monde magique :: Hôpital Ste-Mangouste :: Service d'empoisonnement par potions et plantes-
Sauter vers: