AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Let me tell you something (cosimo & allegra)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allegra Greengrass Rosier
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 489
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Let me tell you something (cosimo & allegra) Empty
MessageSujet: Let me tell you something (cosimo & allegra)   Let me tell you something (cosimo & allegra) EmptySam 26 Jan - 22:00

Elle était douée avec les enfants, d'autant lorsque ceux-ci étaient drogués par ses soins. Il n'avait pas été difficile de savoir où vivait Cosimo Auditore. Pas plus qu'il n'avait été compliqué de rentrer chez lui, de découvrir l'enfant dont il était le gardien, et de se proposer pour lui faire quelque tours de magies, prenant la place d'une assistante d'un de ses professeurs privés. Et après la promesse d'une bièraubeurre et quelques gouttes de veritaserum, voila que l'enfant - Leana - c'était mise à répondre à quelques questions. Dévoilant des choses bien intéressantes à Allegra, qui lui avait simplement sourit, et proposé d'aller se reposer - comme elle semblait fatiguée.
Elle se trouvait à présent dans le salon du Professeur - le tuteur privé parti depuis longtemps, après qu'elle eut promis de ne pas laisser l'enfant sans surveillance - à attendre son retour de Poudlard. Vendredi soir, cinq heures sonna, et soudainement la porte s'ouvrit. Elle ne bougea pas. Elle avait besoin de réponse et quelque part elle savait que Cosimo était le seul à pouvoir les lui fournir. Après tout il était le seul à avoir semblé proche de la professeur de Justice Magique. Ils étaient amis - elle avait eut besoin de quelques recherches pour l'apprendre.

Ils avaient paru tendu lors de la fête de fin d'année - c'était une chose qu'elle gardait en mémoire. Quelques jours avant le mariage de Sarah. Avant la mort de Théodore Avery. Et le voila qui se trouvait devant elle, et qu'elle avait de quoi lui tirer la vérité. Bonsoir Professeur. Je me suis permise de me faire un thé en vous attendant, vous en voulez ? demanda-t-elle d'une voix charmeuse en poussant une tasse vers lui, un sourire affable sur le visage. Elle portait une tenue simple et élégante, un air sage et presque timide. Froid - assurément s'il était capable de lire sur le masque parfait des sangs purs. Vous et moi avons de nombreuses choses à nous dire. Installez vous donc.

_________________

love makes us stronger


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us. pregnant - 2 mois.
Revenir en haut Aller en bas
Cosimo G. Auditore
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 228
Date d'inscription : 22/06/2016
Localisation : Chez lui, avec ses animaux

Voir le profil de l'utilisateur

Let me tell you something (cosimo & allegra) Empty
MessageSujet: Re: Let me tell you something (cosimo & allegra)   Let me tell you something (cosimo & allegra) EmptyLun 11 Fév - 1:32

Let me tell you something
@Cosimo G. Auditore & @Allegra Greengrass Rosier

T'as eu cours avec des 4eme années aujourd’hui. Depuis la rentrée le directeur a décidé d'te faire travailleur deux fois plus, pensant que les élèves ont besoin de s'entraîner aux duels et de maîtriser des sorts variés afin de faire face à cette guerre qui menace tous de vous détruire. T'es d'accord avec ça et de ce fait, t'as accepté sans problème de prendre des heures en plus afin de faire travailler les gamins dés leur 2eme années. La guerre dehors n'attend pas et elle touche tout le monde, tu ne veux pas avoir sur la conscience la mort de gosse de treize ans juste par peur de lui enseigner comment se battre. Alors t'as assuré toute la journée des cours afin de remonter le niveau de ces gosses et t'es assez fier d'eux, ils ont conscience de la guerre qui approche, qui menace tout l'monde et en conséquence ils veulent apprendre comme il se doit. Tu rentres chez toi en transplanant rapidement, ne voulant pas marcher pour rejoindre le village magique. Tu as la flemme et tu rêves d'une bonne douche chaude et d'un repas en compagnie de tes bestioles et de la gamine qui doit être rentrée elle aussi. Sauf qu'au moment où tu passes la porte, ce n'est pas le visage de Léana que tu croises, mais celui bien plus froid d'une ancienne élève de Poudlard. « Bonsoir Professeur. Je me suis permise de me faire un thé en vous attendant, vous en voulez ? » Elle te pousse un tasse, posée sur la table basse et aussitôt tu regardes le liquide avec un œil noir. Refusant d'y toucher, elle serait capable d'avoir glissée quelque chose dedans. « Bonsoir Miss... Rosier c'est cela ? Que faites-vous ici ? » Que tu demandes en posant ton sac dans l'entrée et en refermant la porte. T'es étonné, n'ayant pas le souvenir de l'avoir invité. « Vous et moi avons de nombreuses choses à nous dire. Installez vous donc. » Tu t'exécutes après avoir pris une bière au frigo, ne voulant pas toucher son thé empoisonné. Tu ouvres la bière et en avale un gorgée sans cesser de la fixer. Tu ne sais pas ce qu'elle te veut mais tu sais que ce sourire n'est qu'une façade, après tout n'oublions pas que tu as été élevé comme un sang-pur par ton père, car en Italie tu viens d'une grande famille de sorcier. Tu sais que les sang-purs cachent leurs idées derrière un sourire faux et actuellement c'est cela qu'elle affiche avec toi. « Qu'est ce que vous voulez ? Où est Léana ? »  


_________________
L’amour rampe, s’il ne peut marcher.
Ne pas laisser la beauté de l'instant être contaminée par la lourdeur du passé ou l'incertitude de notre avenir.


   
Revenir en haut Aller en bas
Allegra Greengrass Rosier
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 489
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Let me tell you something (cosimo & allegra) Empty
MessageSujet: Re: Let me tell you something (cosimo & allegra)   Let me tell you something (cosimo & allegra) EmptyMar 12 Fév - 20:37

Elle l’observait, sous ses longs cils. Amusée de le voir refuser une tasse de thé, pour lui offrir peu de chaleur – uniquement une inquiétude farouche quant à sa présence chez lui. Pas qu’elle pouvait l’en blâmer, mais elle se trouvait loin d’être gênée d’être là – au contraire. C’était normal, naturel même alors que la vie de son frère pouvait bien être en danger une fois encore. Elle devait savoir – et rien ne pouvait l’arrêter quand il s’agissait de Clyde. Alors elle était là, ayant assommée l’enfant moldue adoptée par son ancien professeur, avec du veritaserum – le filtre l’avait faite parler mais avait aussi endormi son organisme si fragile. Une honte, vraiment.
Une honte que le ministère devait sans doute ignorer – comme l’enfant l’avait confirmée. Elle avait à présent un moyen de pression, quelque chose à échanger contre des informations sur Sarah Bulstrode. Elle était toute excitée, se tenant à peine tranquille sur sa chaise, bien qu’elle rendait le change. « Bonsoir Miss... Rosier c'est cela ? Que faites-vous ici ? » « Je prends une tasse de thé en attendant votre retour. » Dit-elle naturellement, le fixant alors qu’il dépassait la table pour se rendre dans la cuisine, et se prit une bière.

Elle sourit, mais ne commentait pas, attendant simplement qu’il prenne place. Elle l’avait toujours trouvé charmant, bien que trop tatoué et rebelle pour lui faire battre le palpitant. Mais il avait des manières, et une prestance qui ne se retrouvait pas chez tous ses professeurs, et elle savait l’apprécié à sa juste valeur. « Qu'est ce que vous voulez ? Où est Léana ? »   « Ne vous montrez pas si anxieux, vous n’avez rien à craindre. » Dit-elle en prenant sa tasse de thé, la portant à ses lèvres pour boire une gorgée du chaud breuvage. Elle prit son temps – tout en théâtralité – pour la reposer et lui faire face à nouveau. « Leana dort, elle était épuisée après notre conversation. C’est une enfant charmante – vraiment. Et intéressante, assurément. Je dirais même qu’elle est pleine de surprises. » Continua-t-elle avant de s’avancer sur la table, et de perdre son sourire. « J’ignorais que le ministère laissait des enfants moldus être si aisément adoptés. J’ose croire que votre amitié avec Sarah Bulstrode a à voir dans cette mascarade. Ingénieux, mais dangereux si cette information devait tomber entre de mauvaises mains. »

_________________

love makes us stronger


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us. pregnant - 2 mois.
Revenir en haut Aller en bas
Cosimo G. Auditore
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 228
Date d'inscription : 22/06/2016
Localisation : Chez lui, avec ses animaux

Voir le profil de l'utilisateur

Let me tell you something (cosimo & allegra) Empty
MessageSujet: Re: Let me tell you something (cosimo & allegra)   Let me tell you something (cosimo & allegra) EmptyLun 25 Fév - 0:17

Let me tell you something
@Cosimo G. Auditore & @Allegra Greengrass Rosier

« Je prends une tasse de thé en attendant votre retour. » Tu te doutes bien qu'elle n'est pas là pour rien et c'est justement cela qui t'angoisse. De te dire que Allegra Rosier, épouse d'un mangemort non officiel mais qui ne cache pas ses idées, se trouve chez toi avec un sourire qui n'a rien de rassurant. Elle a de la prestance et quelque chose qui te laisse penser qu'elle sait une chose que tu ignores. Comme si tu n'étais qu'un foutu gamin devant un parent sachant des vérités que toi même tu ne pourras jamais comprendre. Tu n'aimes pas ça c'est vrai, encore moins le sourire qu'elle affiche ainsi que le regard déterminé. Et tu crains aussitôt pour la vie de la petite, tu ne sais que trop bien ce dont ils sont capables ces mangemorts lorsqu'ils ont une idée en tête. Elle s'empresse de te rassurer et en effet en tendant l'oreille, tu entends que la gamine dort dans sa chambre. Sa respiration est lente et elle ronfle un peu, signe qu'elle est tombée de fatigue. Et ce n'est pas normal qu'à 18 heures elle dorme autant. Et lorsque Allegra parle de la petite discussion qu'elles ont eu, tu comprends aussitôt. « Vous lui avez donné quelque chose ? » Dis-tu en portant ta bière à ta bouche, te doutant que ce n'est pas une potion trop compliquée ni trop violente, car Léana ne respirerait plus à cette heure-ci sinon. Mais ça l'est assez pour affaiblir son organisme moldu. Ce n'est pas pour rien que les potions sur les moldus sont interdites.

« J’ignorais que le ministère laissait des enfants moldus être si aisément adoptés. J’ose croire que votre amitié avec Sarah Bulstrode a à voir dans cette mascarade. Ingénieux, mais dangereux si cette information devait tomber entre de mauvaises mains. » « En quoi cela vous regarde ? » Dis-tu en haussant les épaules et en posant ta bière sur la table basse devant toi. Puis tu t'installes plus confortablement dans ton fauteil, avant de poser tes yeux sur elle pour l'observer. « Je ne vois pas en quoi mes affaires regardent Miss Rosier. Sauf si vous avez quelque chose à me demander... Et je suis impatient de savoir ce que c'est. » Dis-tu avec le coin de ta bouche qui se relève dans un sourire. « Vous êtes tellement prévisibles. Mais n'essayez pas de jouer à l'ingénue avec moi, j'ai été élevé comme un sang-pur Allegra. »


_________________
L’amour rampe, s’il ne peut marcher.
Ne pas laisser la beauté de l'instant être contaminée par la lourdeur du passé ou l'incertitude de notre avenir.


   
Revenir en haut Aller en bas
Allegra Greengrass Rosier
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 489
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Let me tell you something (cosimo & allegra) Empty
MessageSujet: Re: Let me tell you something (cosimo & allegra)   Let me tell you something (cosimo & allegra) EmptyDim 3 Mar - 23:37

Elle restait impassible, le cœur battant d’excitation, l’appréhension lui faisant battre la mesure avec le pied. Elle voulait savoir ce qu’il allait advenir par la suite, entendre la vérité sur Sarah Bulstrode. S’assurer qu’elle était bien celle qu’il fallait à son frère – ou faire de sa vie un enfer si elle était en réalité une usurpatrice, prête à tout pour s’offrir le nom d’un sang pur de premier rang. Elle connaissait les règles de ce jeu cruel, dans cette société de nom – elle savait qu’un Greengrass était un atout majeur dans la vie d’une sang pur si jeune. Et elle voulait des réponses, usant de sa capacité à se faire un chemin vers la vérité – tournant son thé en attendant de voir la réaction de Cosimo. « Vous lui avez donné quelque chose ? » « Rien qui ne la tuera. » Assura-t-elle en portant la tasse à ses lèvres. Et sans doute la moldue devrait-elle survivre. Sans doute.

Le jeu pouvait alors commencer, et c’est d’une voix calme qu’elle posa sa première carte, celle qui – elle l’espérait – ferait réagir son ancien professeur. « En quoi cela vous regarde ? » « Ne suis-je pas tenue, comme toute bonne citoyenne, de faire part de la vérité à mon gouvernement ? » Demanda-t-elle avec un brin d’innocence qu’elle était bien loin de posséder. D’autant qu’elle espérait ne pas avoir à offrir cette nouvelle à qui que ce soit. « Je ne vois pas en quoi mes affaires regardent Miss Rosier. Sauf si vous avez quelque chose à me demander... Et je suis impatient de savoir ce que c'est. » Il se mit à sourire – un de ceux qu’elle ne se serait pas attendu à voir sur la bouche d’un sang mêlé. Elle était en terrain familier soudainement, et cela lui convenait. « Vous êtes tellement prévisibles. Mais n'essayez pas de jouer à l'ingénue avec moi, j'ai été élevé comme un sang-pur Allegra. » « C’est pour cela que vous êtes si proche de Sarah Bulstrode ? » Elle pencha la tête de côté, l’observant sans jamais ciller du regard. Elle voulait poser les questions qui la taraudaient, et peut être que le moyen le plus simple était l’honnêteté. « Peut-être que vous pourrez m’éclairer sur les évènements qui ont mené au meurtre de son mari : Théodore Avery. » Demanda-t-elle cette fois sans le lâcher du regard.


_________________

love makes us stronger


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us. pregnant - 2 mois.
Revenir en haut Aller en bas
Cosimo G. Auditore
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 228
Date d'inscription : 22/06/2016
Localisation : Chez lui, avec ses animaux

Voir le profil de l'utilisateur

Let me tell you something (cosimo & allegra) Empty
MessageSujet: Re: Let me tell you something (cosimo & allegra)   Let me tell you something (cosimo & allegra) EmptyVen 5 Avr - 17:00

Let me tell you something
@Cosimo G. Auditore & @Allegra Greengrass Rosier

« Rien qui ne la tuera. » Tu serres ta main si fort autours de ta bouteille de bière que tu es certain que tu pourrais la briser. Mais tu ne montres rien, tu gardes un petit sourire sur les lèvres, comme si tu étais maître de la situation. Tu es sur ton territoire, tu es chez toi et elle peut agir comme elle le veut, elle ne parviendra pas à te déstabiliser. Tu sais ce dont les sang-purs sont capables, tu l'as assez vu et tu en as même été victime. Tu sais, alors tu te doutes bien que si elle est ici ce n'est pas pour te parler de tricot. Elle sait pour Léana et cela annonce le pire à venir, avec le sourire qu'elle affiche nul doute qu'elle va l'user contre toi d'ailleurs. « Ne suis-je pas tenue, comme toute bonne citoyenne, de faire part de la vérité à mon gouvernement ? » « Ho... Ne vous moquez pas de moi, nous savons tous les deux que vous ne croyez pas en notre bon gouvernement et que de ce fait, vous n'allez pas coopérer avec lui. » Dis-tu en portant ta bière à ta bouche pour avaler une gorgée. Tu entends Léana qui bouge dans sa chambre, sans doute dans son sommeil et cela te rassure. Elle va bien, elle est en vie et elle est simplement plongée dans ses rêves. Grâce à une potion sans doute, mais au moins elle est bien là.

« C’est pour cela que vous êtes si proche de Sarah Bulstrode ? » « J'étais proche d'elle à l'époque mais ce temps est révolu. » Dis-tu en plongeant tes yeux dans les siens, te demandant ce qu'elle te veut. Mais la réponse ne va pas tarder, car tu vois bien à son sourire qu'elle ne pas se retenir encore longtemps de t'avouer la raison pour laquelle elle est venue et elle est restée chez toi ce soir, attendant pour te tomber dessus comme un foutu prédateur sur une proie. Tu te sent scruté mais cela ne te dérange pas le moins du monde. « Peut-être que vous pourrez m’éclairer sur les évènements qui ont mené au meurtre de son mari : Théodore Avery. » Tu fronces les sourcils, surpris une seconde par cette question. « Je peux me tromper mais je doute que les Greengrass et les Avery soient liés... Alors si je prends le temps de réfléchir je pense que votre soudain intérêt pour Sarah vient de ses récentes fréquentations, notamment une en particulier. Votre frère Clyde, n'est-ce pas ? » Dis-tu en lui offrant un sourire des plus faux. « Ce n'est pas elle qui a tuée Théodore, votre frère ne risque rien avec elle. Sarah a énormément de défauts mais elle n'accorde pas sa confiance facilement. Si elle proche de Clyde c'est qu'elle est sincère avec lui. » Dis-tu en reprenant une autre gorgée de bière. « Cette réponse vous suffit ? »


_________________
L’amour rampe, s’il ne peut marcher.
Ne pas laisser la beauté de l'instant être contaminée par la lourdeur du passé ou l'incertitude de notre avenir.


   
Revenir en haut Aller en bas
Allegra Greengrass Rosier
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 489
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Let me tell you something (cosimo & allegra) Empty
MessageSujet: Re: Let me tell you something (cosimo & allegra)   Let me tell you something (cosimo & allegra) EmptySam 6 Avr - 1:24

« Ho... Ne vous moquez pas de moi, nous savons tous les deux que vous ne croyez pas en notre bon gouvernement et que de ce fait, vous n'allez pas coopérer avec lui. » « J’ai appris très jeune à ne pas nier les règles du jeu, Professeur. » Dit-elle en haussant les épaules, un presque air innocent sur le visage. Il avait raison, elle n’avait pas confiance envers le système qui était en place dans le monde sorcier, mais elle ne lui trouvait pas que des défauts. Et pour ce qui concerne le système judiciaire, et les restrictions des échanges avec le monde moldu elle savait qu’elle pouvait trouver des alliés qui se feraient une joie de condamner un sorcier capable de cacher une moldue sous le nez même du ministère. Après tout, elle n’avait rien à perdre dans l’histoire, et cela passerait sans doute sa frustration s’il ne lui apprenait rien d’utile.

Alors elle ne perdit pas plus de temps pour commencer à toucher du doigt les informations qu’elle désirait avoir. Concernant Sarah Bulstrode. « J'étais proche d'elle à l'époque mais ce temps est révolu. » « Divergences d’opinion ? » Demanda-t-elle avec un air plus moqueur sur le visage, le sourire restant figé, et ne manquant aucune des réactions de Cosimo. Elle osa demander plus directement ce qu’il savait de la mort de Théodore. Après tout, à l’époque il devait être encore proche de la jeune femme. Ou alors peut être est-ce là que leur divergence ont fini par ressortir ? « Je peux me tromper mais je doute que les Greengrass et les Avery soient liés... Alors si je prends le temps de réfléchir je pense que votre soudain intérêt pour Sarah vient de ses récentes fréquentations, notamment une en particulier. Votre frère Clyde, n'est-ce pas ? » « Je ne vais pas vous mentir en prétendant que ce n’est pas le cas. » Dit-elle en restant calme – comme si elle maitrisait parfaitement la situation. Trouvant intéressant que malgré son éloignement avec Sarah il savait parfaitement qu’elle était proche de son grand frère. « Ce n'est pas elle qui a tuée Théodore, votre frère ne risque rien avec elle. Sarah a énormément de défauts mais elle n'accorde pas sa confiance facilement. Si elle proche de Clyde c'est qu'elle est sincère avec lui. » Elle resta silencieuse, l’observant en trouvant difficile de croire qu’il mentait. Il semblait même un peu trop sûr de lui sur ce point. « Cette réponse vous suffit ? » « Non. » Dit-elle avec sincérité, le visage penché de côté, à se demander ce qu’il gardait sous son air si maitrisé lui aussi. « Vous éludez la question. Je me fiche de savoir si elle a porté le coup fatale, je veux savoir ce qu’il s’est passé ce soir-là. J’ai du mal à croire au simple accident. Sarah cache quelque chose, et vous semblez être doué pour en faire de même, Cosimo. » Assura-t-elle. « Je veux savoir qui est la femme qui prétend pouvoir fréquenter mon frère. Nous les Greengrass mettont la famille au centre de tout le reste, et j’escompte bien tout faire pour avoir les réponses à mes questions. Alors que cache Sarah Bulstrode ? »

_________________

love makes us stronger


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us. pregnant - 2 mois.
Revenir en haut Aller en bas
Cosimo G. Auditore
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 228
Date d'inscription : 22/06/2016
Localisation : Chez lui, avec ses animaux

Voir le profil de l'utilisateur

Let me tell you something (cosimo & allegra) Empty
MessageSujet: Re: Let me tell you something (cosimo & allegra)   Let me tell you something (cosimo & allegra) EmptySam 6 Avr - 23:42

Let me tell you something
@Cosimo G. Auditore & @Allegra Greengrass Rosier

Elle a après très jeune à ne pas nier les règles te dit-elle, mais toi tu as appris très jeune à jouer comme les sang-purs. Tu sais te comporter comme eux, tu sais agir comme eux, tu sais penser comme eux. On te l'a appris, on t'a éduqué comme un sang-pur car chez toi, dans ton pays, ton nom t'apporte des privilèges qu'on t'ôte en Angleterre pourtant. Mais tu es un Auditore, tu as un père sang-pur et cela t'a apporté une éducation particulière. Et tu sais quand quelqu'un est chez toi, quand il te parle avec une idée derrière la tête. C'est le cas pour Allegra Greengrass, elle se garde bien de tout te dire mais son sourire satisfait prouve qu'elle n'est pas là pour prendre simplement le thé. Elle n'a jamais été du genre à être aimable avec toi de toute façon, froide tout au plus mais rien de plus. Ce n'était pas une élève avec qui tu t'entendais. Ainsi son soudain changement de caractère est bien surprenant et tu te demandes bien ce qu'elle veut. « Divergences d’opinion ? » « On peut dire ça. » Dis-tu en haussant les épaules d'un air ailleurs. Vous n'êtes plus ensembles et les raisons ne regardent que toi. Tu préfères dire que tu ne t'entendais plus avec elle, plutôt que de devoir expliquer qu'elle n'avait pas gardée ton bébé et que cela t'a poussé vers la sortie aussi vite qu'une plume dans un courant d'air.

Tu essayes de répondre à sa question en gardant le plus gros pour toi. En gardant sur tout la pire partie de ton histoire, mais tu sais bien que cela ne sera pas assez pour elle. Comme tu t'y attendais elle veut en savoir plus et cela te fait soupirer. Il y a trop en jeux pour que tu te taises, notamment Léana qui pourrait finir oubliétté et à moitié folle, toi à Azkaban et Sarah qui prendrait des répercutions pour t'avoir aidé à cacher la petite moldue. C'est dangereux de te taire, tout autant que de parler. Mais si tu parles alors, tu seras sans doute le seul à prendre des risques. Car si Allegra ne garde pas ton secret, tu es le seul à tomber non ? « Vous éludez la question. Je me fiche de savoir si elle a porté le coup fatale, je veux savoir ce qu’il s’est passé ce soir-là. J’ai du mal à croire au simple accident. Sarah cache quelque chose, et vous semblez être doué pour en faire de même, Cosimo. » « Ha on passe directement aux familiarités ? Bien Allegra, j'imagine que je peux vous appeler ainsi à présent. » Dis-tu en portant ta bière à ta bouche et en avalant une longue gorgée sans la lâcher des yeux. Tu l'observes longuement, elle veut protéger son frère et pour cela elle ne reculera devant rien. Pas même devant toi. « Je veux savoir qui est la femme qui prétend pouvoir fréquenter mon frère. Nous les Greengrass mettont la famille au centre de tout le reste, et j’escompte bien tout faire pour avoir les réponses à mes questions. Alors que cache Sarah Bulstrode ? » Tu finis par te lever d'un geste souple avant de croiser tes bras et de t'approcher de la baie vitrée de ton appartement. Elle donne sur ton jardin de créatures qui à cette heure-ci, dorment déjà après avoir été bien nourris. « Ce soir là j'étais dans un bar de Londres. J'ai croisé Théodore et il n'a cessé de d'invectiver Sarah devant moi. Il avait le don d'agacer toutes les personnes qui étaient autours de lui... Et ce soir là nous nous sommes disputés. Une simple bagarre d'ivrognes, il est mal tombé et c'est brisé la nuque. C'est pour cela que les médecins n'ont trouvés aucune trace de magie, il n'y en avait aucune dans son meurtre. » Dis-tu en observant un de tes Botrucs qui s'éveille et te fait signe, avant de se rallonger dans son coin et de se rendormir. Il se fond dans le décor et bientôt tu ne le vois plus. « C'était un accident. Sarah m'a trouvé et je lui ai tout raconté. Elle a fait en sorte de me protéger. Mais elle n'est responsable de rien. Votre frère ne risque rien avec elle, vraiment. »


_________________
L’amour rampe, s’il ne peut marcher.
Ne pas laisser la beauté de l'instant être contaminée par la lourdeur du passé ou l'incertitude de notre avenir.


   
Revenir en haut Aller en bas
Allegra Greengrass Rosier
staff & pro-mangemort

staff & pro-mangemort


Messages : 489
Date d'inscription : 29/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Let me tell you something (cosimo & allegra) Empty
MessageSujet: Re: Let me tell you something (cosimo & allegra)   Let me tell you something (cosimo & allegra) EmptyLun 22 Avr - 21:04

La patience est pas son fort, bien qu’elle donne le change bien souvent ; Pas cette fois, quand il s’agit de son frère elle a le cœur qui lui monte dans la gorge, et envie de hurler. Se souvenant trop bien la lettre annonçant l’emprisonnement de Clyde. Sa mère lui disant qu’elle ne pourrait le revoir – jamais. Qu’il lui était arraché soudainement, pour une raison si étrange et injuste qu’elle avait pleuré toute la nuit, refusant de quitter sa chambre le lendemain – il n’y eut que la voix d’Evan pour la sortir de sa torpeur. Puis des erreurs d’enfant maladroite pour lui faire reprendre pied quand il lui fut rendu. Enfin – et pour combien de temps ? « Ha on passe directement aux familiarités ? Bien Allegra, j'imagine que je peux vous appeler ainsi à présent. » Elle ne répondit pas, sentant son souffle se durcir de même que son regard. Elle refusait de partir d’ici sans réponse dusse-t-elle entrer dans les menaces – mais il lui suffit de plaider sa cause, assurément que pour Clyde elle pouvait bien aller au bout du monde. Arracher des aveux à une enfant moldue par le biais d’un serum n’était qu’un premier pas. Mais Cosimo ne semblait pas si scandalisé, gardant parfaitement son calme quand il lui répondit de nouveau, et elle prit soin de ne rien lâcher de tout ce qu’il pouvait avoir à lui dire. « Ce soir là j'étais dans un bar de Londres. J'ai croisé Théodore et il n'a cessé de d'invectiver Sarah devant moi. Il avait le don d'agacer toutes les personnes qui étaient autours de lui... Et ce soir là nous nous sommes disputés. Une simple bagarre d'ivrognes, il est mal tombé et c'est brisé la nuque. C'est pour cela que les médecins n'ont trouvés aucune trace de magie, il n'y en avait aucune dans son meurtre. » Elle resta figée, découvrant devant elle le meurtrier du mari de Sarah Bulstrode. Un accident, un simple accident d’ivrognes – c’était aussi détestable que pathétiques et elle devait avouer qu’elle était déçue. Vraiment.

Tout autant qu’elle entendant les sous-textes, les amours passionnés, et interdits. « C'était un accident. Sarah m'a trouvé et je lui ai tout raconté. Elle a fait en sorte de me protéger. Mais elle n'est responsable de rien. Votre frère ne risque rien avec elle, vraiment. » Elle arqua un sourcil – sans doute ignorait-il l’importance de la juste pour une Greengrass. Sans doute ignorait-il l’importance qu’avaient les lois pour une famille qui se plaçait au-dessus d’elle. Mais non – les Greengrass avaient une éthique, et il semblait que Sarah Bulstrode en était dépourvue. Elle n’était pas la femme pour Clyde, c’était une évidence qu’Allegra ne pouvait pas combattre. « Une femme qui détourne la loi pour protéger son amant, meurtrier de son mari. Et protecteur d’une moldue. Assurément, c’est la femme parfaite. » Dit-elle avec sarcasme, avant de terminer sa tasse de thé, et de se relever avec grâce. « C’est du Veritaserum qui l’a fait dormir – cela ne la tuera pas, il y en avait très peu dans son verre. » dit-elle en montrant l’étage où se trouvait la gamine endormie. « Je n’ébruiterais rien de tout cela. Je pourrais vous donnez ma parole mais je doute que vous lui donniez la moindre importance. »

_________________

love makes us stronger


let me suck your soul with my mouth. Leave this planet and forget everything. Let me kill you with my wand, make you suffer for a better futur. Let me love you until there is nothing left of us. pregnant - 2 mois.
Revenir en haut Aller en bas
Cosimo G. Auditore
staff & ordre du phénix ◊ soldat

staff & ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 228
Date d'inscription : 22/06/2016
Localisation : Chez lui, avec ses animaux

Voir le profil de l'utilisateur

Let me tell you something (cosimo & allegra) Empty
MessageSujet: Re: Let me tell you something (cosimo & allegra)   Let me tell you something (cosimo & allegra) EmptyMer 22 Mai - 4:06

Let me tell you something
@Cosimo G. Auditore & @Allegra Greengrass Rosier

Tu expliques sans détour ce qui c'est passé. Au pire quoi ? Tu termines à Azkaban ? Tu doutes qu'une femme comme Allegra, épouse d'un homme qui ne cache pas ses idées pro-mangemorts, soit du côté du ministère et te dénonce. Ce serait gonflé de sa part mais tu ne dois pas oublier que pour se faire bien voir, ils sont capables de tout. Tu l'sais bien, tu sais comme ils sont et comme ils peuvent manipuler leur monde. Comme Léana qui dort après avoir été assommée par une potion, manipulée par le sourire de la belle Allegra pour tout lui faire avouer. Ca t'agace mais tu n'peux rien faire contre ça. Tu ne pensais pas que Sarah irait se rapprocher d'une famille prête à tout comme cela. A croire que ton ex ne fait pas non plus attention à ses arrières. Tu sauras lui faire passer le mot quand tu la verras, si tu la croises au château avant que Allegra n'aille tout avouer à son frère. Ce qui finira par arriver, tu n'en doutes pas. Et puis tu protèges Léana en avouant et c'est la seule chose que tu pouvais faire, que tu pouvais envisager. T'as pas réfléchis plus, tu espères juste avoir pris la bonne décision.

Elle garde son visage dur quand tu avoues tout, si bien que tu ne peux pas lire en elle. C'est habituellement facile mais tu sais qu'elle a été élevée pour ne rien montrer, si ce n'est un sourire hypocrite qu'elle offre à tout le monde. Ce qui t'agace à Poudlard, tu n'sais jamais ce qu'ils pensent ces petits sang-purs. « Une femme qui détourne la loi pour protéger son amant, meurtrier de son mari. Et protecteur d’une moldue. Assurément, c’est la femme parfaite. » « Clyde est votre frère. A vos yeux, aucune femme ne sera assez bien pour lui. » Dis-tu en haussant les épaules. Tu sais que tu as raison, les Greengrass mettent la famille au dessus de tout le reste et tu te doutes comme elle peut être protectrice et possessive. Sinon elle ne serait pas ici, à te questionner pour une affaire qui c'est passée il y a des mois. « Si elle l'aime elle le protégera toujours. Comme elle l'a fait avec moi à l'époque. » Dis-tu encore en prenant une gorgée de ta bière. Tu te moques qu'elle juge, tu te moques qu'elle trouve que Sarah n'a pas de morale. Tu sais que lorsqu'elle aime, elle est prête à tout.

Elle se relève et tu la regardes faire, sans en faire de même. « C’est du Veritaserum qui l’a fait dormir – cela ne la tuera pas, il y en avait très peu dans son verre. » Tu hoches la tête. Tu iras voir la petite toute à l'heure quoi qu'il arrive. Tu n'peux pas te résoudre à la laisser dormir sans t'assurer qu'elle respire convenablement. « Je n’ébruiterais rien de tout cela. Je pourrais vous donnez ma parole mais je doute que vous lui donniez la moindre importance. » « En effet. » Réponds-tu simplement avant de lever la main et de lui désigner la porte d'entrée. « Je ne vous raccompagne pas. J'imagine que vous connaissez la sortie. » Dis-tu avec un hochement de tête poli pour la saluer. « Je vous conseille qu'il n'arrive rien à Léana dans les semaines à venir. Car je saurais de qui ça vient... Évidemment. » Que tu rajoutes avec un sourire, pour cacher une menace bien plus sourde et dangereuse. Puis tu te détournes de son visage pour regarder dehors, en attendant qu'elle s'en aille.


FIN ?

_________________
L’amour rampe, s’il ne peut marcher.
Ne pas laisser la beauté de l'instant être contaminée par la lourdeur du passé ou l'incertitude de notre avenir.


   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Let me tell you something (cosimo & allegra) Empty
MessageSujet: Re: Let me tell you something (cosimo & allegra)   Let me tell you something (cosimo & allegra) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Let me tell you something (cosimo & allegra)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pré-Au-Lard :: Rues et ruelles-
Sauter vers: