AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 I would like to be someone | Freyann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evann Blackmoor
gryffondor ◊ bold, honourable

gryffondor ◊ bold, honourable


Messages : 61
Date d'inscription : 06/02/2019

Voir le profil de l'utilisateur

I would like to be someone | Freyann Empty
MessageSujet: I would like to be someone | Freyann   I would like to be someone | Freyann EmptyMar 12 Fév - 15:33


I would like to be someone
@Freya A. Abbot - @Evann Blackmoor
Evann n'avait pas cours aujourd'hui, mais il a été levé par son frère. Zoran, qui était son compagnon de dortoir depuis le début de sa scolarité était venu le réveiller, il avait un match de Quidditch. Il était tout excité et voulait faire partager son énergie à Evann qui ouvrait difficilement les yeux. Zoran criait et sautait partout, comme un enfant de cinq ans qui allait connaître Noel pour la première fois. Evann s'assoit sur son lit et se frotte les yeux, tel un enfant. Il regarde son frère et sourit. Cela faisait plaisir au jeune garçon de voir Zoran aussi heureux.

Zoran s'enfuie dans la salle de bain, alors que Evann tente de se lever pour s'habiller s'étant doucher la veille. Mais, aujourd'hui, impossible de tenir sur ses jambes sans aides. Il tombe lourde sur le sol après avoir tenu debout deux dizaines de secondes. Il n'appelait pas à l'aide, pouvant se relever selon lui. Il avait des crises comme ça parfois, qui ne lui faciliter pas la tâche. La veille il peut marcher pendant des heures, le lendemain il en oublie comment on se tien debout. Tout comme un jour il connaitra le château par cœur et le lendemain il se perdra. Sa dyspraxie est jugée légère car la fréquence de ses crises est plutôt courte comparer aux autres. Quand Zoran sort de la salle de bain il remarque son frère sur le sol. La serviette autour de ses hanches, il accourt l'aider à se relever et l'assoit sur le lit.

"Ca va ? Tu te sens de t'habiller ? Tu prendras tes béquilles, aujourd'hui."

Evann jette un coup d'œil à ses béquilles et soupire en regardant son frère dans un regard qui paraissait clair pour Zoran.

"Bon, je m'habille et je t'aide."

Evann fronce les sourcils et, n'en faisant qu'à sa tête il se traîne sur le lit afin d'atteindre le placard et d'attraper ses habits. Il avait l'air de faire exprès peinant à resserrer les doigts sur ses habits. Zoran l'observait du coin de l'œil au cas où. Il parvient à attraper le pantalon pendant que Zoran enfile le sien et l'attache, en s'empressant de courir vers son frère pour le rattraper puisqu'il allait tomber.

"Arrête tes conneries Evann, patiente cinq minutes."
"Je peux y a..iver, Zozo."
"T'es en crise, tu vas rien arriver du tout, Evann."

Il déplit son pantalon quand même et tente de mettre une première jambe dans son pantalon mais il vise à coté. Zoran enfile sa chemise et son polo au couleur de gryffondor avant de prendre le pantalon des mains de son frère et de prendre la relève. Il habille Evann et lui tend ses béquilles.

"Allez, debout."

Evann boudait, il boudait de pas avoir réussi à s'habiller lui même et s'appuie sur ses béquilles en répartissant son poids sur les deux béquilles et ses deux jambes. Il se déplace ainsi, Zoran l'aide à descendre les escaliers pour le petit déjeuner. Bien sur, tout le monde regarde Evann comme une bête de foire avec ses béquilles.

Il ne mange pas grand chose, n'ayant pas le moral, ce qui n'était l'habitude d'Evann. Il sort de table avec ses béquilles ayant plus d'aisance dans sa marche que ce matin et il s'en va dans le château. Il avait envie d'être loin de tout ses regards. Ceux qui le connaissait par cœur, savait que dans cet été, Evann allait se permettre de rêver un peu, dans la salle des Trophée rêver de devenir un grand joueur de Quidditch comme Zoran par exemple. Rêver d'être un sportif, de pouvoir faire des choses extraordinaire.

Devant les trophées de l'école, Evann était dans son monde, assis sur un banc quand un parfum qu'il ne connait que trop bien emplit son nez et qu'une silhouette féminine se pose à coté de lui. Freya.

"T'es venu jouer la meilleu.. amie exemplai.. ?

Il la regarde et lui adresse un sourire, montrant qu'il la taquine un peu, essayant de lui montrer qu'elle n'avait pas à s'inquiéter. Tout en se concentrant sur la première syllabe avec ce fameux T. Mais, les R aujourd'hui, il n'y a pas moyen.


_________________

Il faut aller de l'avant.
L'adoption n'est pas trouvé à une famille un enfant, mais de trouver à un enfant une véritable famille.
Revenir en haut Aller en bas
Freya A. Abbot
poufsouffle ◊ dedicated, loyal

poufsouffle ◊ dedicated, loyal


Messages : 69
Date d'inscription : 02/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

I would like to be someone | Freyann Empty
MessageSujet: Re: I would like to be someone | Freyann   I would like to be someone | Freyann EmptyDim 12 Mai - 20:34

@Evann Blackmoor a écrit:

I would like to be someone
@Freya A. Abbot - @Evann Blackmoor
La solitude. Freya en avait toujours eu l’habitude bien que ça n’ait pas été aussi flagrant que cette année. Freya n’a jamais été proche des membres de sa famille, en dehors de son demi-frère bien sûr, jusqu’à ce quelle gâche tout. Pourtant cette solitude familiale s’est arrêtée après son coma. Sa soeur a commencé à se rapprocher de la jeune femme. Il fallait avouer que ce coma avait apporté des points négatifs comme positifs. Au moins la brune âgée de dix-huit ans avait sa propre vie à Poudlard, sans son jumeau à protéger. Elle avait toujours voulu le protéger mais elle souhaitait aussi, qu’un jour, il puisse prendre soin de lui sans l’aide de la brune. Pourtant elle n’avait jamais pu s’empêcher de la protéger, bien qu’il aurait pu le faire tout seul. Malgré tout, Adonis restera à jamais son protégé. Ils seraient à jamais Freya et Adonis. Pourtant la jeune femme avait encore cette impression d’être étrangère à sa famille, en dehors de son père. Elle avait l’impression que, en dehors de son père, elle avait ne vision des choses et de la vie drastiquement différente. Il suffisait de voir ses querelles avec sa mère pour s’en rendre compte. La mère et la fille n’étaient pas en bon terme et Freya ne savait pas si elles le seraient de nouveau un jour… Peut-être si sa mère changeait d’attitude. Elle s’acharnait depuis plusieurs années sur sa fille qui ne comprenait pas ce quelle avait fait de mal. Son havre de paix était définitivement et indéniablement Poudlard.

Au sein de l’école de magie anglaise, et donc des Poufsouffle, la jeune femme se sentait libre et pleine de joie. Elle savait quelle pouvait faire avancer les choses et aider les gens en tant que préfète de sa maison. Néanmoins, aujourd’hui, autre chose la préoccupait que de faire le bien pour les Poufsouffle et de leur ramener, accessoirement, des points. Elle avait vu Evann, son meilleur ami, avec ses béquilles, sortit de la salle à manger. Cela faisait plusieurs repas cette semaine que la jeune femme voyait son ami sortir de table après avoir vaguement picoré son assiette. Cela lui brisait à chaque fois le coeur et elle ne souhaitait qu’une chose : l’aider à sortir de là. Cela lui brisait le coeur de se dire quelle le laisserait sans doute seul à la fin de son année. Elle ne voulait pas le laisser seul. Pourtant elle sait pertinemment qu’être assistante à un professeur quelconque ne l’aiderait pour son avenir à elle mais pas à celui de son ami. Peut-être avait-il besoin qu’elle s’en aille pour avancer ? Mais elle sait qu’après son départ, il perdra ses points de repère, chose qui brisait aussi le coeur de la jeune femme qui se refusait qu’il redouble à nouveau par sa faute. Il avait besoin de soutien après tout.

Ce fut pour cette raison que la brune se leva en s’excusant auprès de ceux et celles avec qui elle mangeait il y a quelques instants. Elle commença à chercher Evann bien qu’elle se doutait du lieu où il pouvait être : la salle des trophées. Ou du moins elle y trouva le brun assit devant la date salle, sur un banc. La jeune femme s’assit alors à ses côtés.

« Je ne suis pas venue jouer la meilleure amie exemplaire… » Elle s’arrêta quelques instants avant de reprendre. « Je suis la meilleure amie exemplaire ! »

Une petite touche d’humour ne faisait de mal à personne. Freya a toujours joué de l’humour avec son ami. Elle savait que parfois il en avait besoin surtout avec sa famille de dingue. La famille de Freya est classique à côté des Blackmoor. Une sacré famille…

« Est-ce que tout va bien ? Tu sais je vois bien que tu ne manges plus trop… Enfin moins que d’habitude ! »

Revenir en haut Aller en bas
Evann Blackmoor
gryffondor ◊ bold, honourable

gryffondor ◊ bold, honourable


Messages : 61
Date d'inscription : 06/02/2019

Voir le profil de l'utilisateur

I would like to be someone | Freyann Empty
MessageSujet: Re: I would like to be someone | Freyann   I would like to be someone | Freyann EmptyLun 13 Mai - 13:04


I would like to be someone
@Freya A. Abbot - @Evann Blackmoor


C'était compliqué pour le jeune né-moldu d'être si différent. Il voyait tous les autres, marchait normalement, pouvoir courir, faire du Quidditch... Tout ça, Evann il en rêve, c'est délicat pour lui d'être là, à se trainer avec ses béquilles, et d'avoir l'impression d'être un boulet pour tout le monde. Mais, ce n'était pas ce qui dérangeait le plus notre jeune gryffondor. Non, Evann pensait surtout, et avait peur, de l'année prochaine. Il ferait de son mieux pour passer en 6e année, mais, l'année prochaine, ni Zoran, ni Constance, ni Freya, ni Faustine ne seront là... Ses lus fidèles repères, aucun ne sera présent... Il ne restera que Vanika, Astrid et Tallulah, et à vrai dire, Tallulah n'est pas celle qui aidera le plus son frère entre les trois présentes. Le fait que Freya fasse cette petit vanne, détend l'atmosphère. Il fallait le reconnaître. Il ne pouvait espérer mieux comme meilleure amie.

« Moins que d'habitude » c'était très subjectif, puisqu'en temps normal Evann mangeait tout le temps. Il ne prenait pas un gramme, mais il mangeait tout le temps, il adorait ça en vérité.Alors, c'est normal que Freya s'inquiète pour lui quand elle voit qu'il ne mange plus trop. Toutefois, il hausse les épaules manifestant que ça allait.

« Si, ça va... »

Il regarde Freya, et vu le regard qu'elle avait, il savait qu'il avait tout intérêt à dire ce qui n'allait pas. Freya, il la connaît par cœur. Il se pince les lèvres et hausse les épaules.

« J'ai pas réussi à m'habiller tout seul ce matin. »

C'était un problème quotidien de la vie d'Evann, cela n'étonnera sans doute pas Freya. Le gryffondor se permet de rajouter des informations.

« Qu'est ce qui se p...passer quand vous aurez ous vos ASP...PICs ? »

Il lève le regard vers Freya et soupire. C'est vrai, il a toujours eu sa famille et ses amis qui ont veillé sur lui, mais il y en a déjà qui ont quitté poudlard, Naya, Dana, Remus... il avait déjà des repères de partie, il lui restait plus beaucoup de monde, et s'il redouble encore une fois, il sera le dernier Blackmoor à Poudlard alors que ça devrait être Astrid et Tallulah.... Cela aussi le gêne un peu.

« Je veux dire... Je vais ou seul... »

Les « t » avait du mâl à passer aujourd'hui, ainsi que les « p » bien qu'il parvenait les sortir au final.

« Et si u m'oublie ? »

Il avait peur, après tout, il sortait de Poudlard que dans trois ans... Quand il sortira, si tout se passe bien, Freya sera en seconde année de ses études supérieures... elle aura une autre vie, comme ses cousines et son frère d'ailleurs...


_________________

Il faut aller de l'avant.
L'adoption n'est pas trouvé à une famille un enfant, mais de trouver à un enfant une véritable famille.
Revenir en haut Aller en bas
Freya A. Abbot
poufsouffle ◊ dedicated, loyal

poufsouffle ◊ dedicated, loyal


Messages : 69
Date d'inscription : 02/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

I would like to be someone | Freyann Empty
MessageSujet: Re: I would like to be someone | Freyann   I would like to be someone | Freyann EmptyDim 26 Mai - 16:49


I would like to be someone
@Freya A. Abbot - @Evann Blackmoor


Freya avait le coeur brisé. Elle se souvient encore du regard de son meilleur ami lors de sa perte de mémoire, lorsqu’elle ne se souvenait même plus de lui. Elle lui avait demandé si il souhaitait quelque chose, ne sachant pas qui il était. Elle se souvenait qu’il n’avait pas compris le sens de sa question et ça a pris à la brune quelques jours avant de retrouver des souvenirs réels de son meilleur ami. Elle n’avait jamais voulu l’oublier ou l’abandonner surtout concernant sa famille. La jeune femme savait pertinemment qu’il avait du mal avec la maladie de Constance. Au fond personne ne semblait s’en préoccuper mais la potentielle mort de sa cousine qui serait prématurée touchait beaucoup l’adolescent. Pourtant Freya tentait de le faire parler un peu sachant que ça pouvait lui faire du bien, comme aujourd’hui. Elle voulait le faire parler, qu’il lâche son sac, il en avait besoin. Evann disait qu’il allait bien mais le ton de sa voix disait totalement le contraire. Puis il avoua face au regard de la jeune femme. Elle était triste pour lui de savoir qu’il n’avait pas pu s’habiller seul ce matin mais elle voulait le réconforter avant tout.

« Je sais que tu es dans un gros down Evann parce que oui même si je ne peux savoir ce que tu vis j’imagine que c’est dur de ne pouvoir vivre sans aide mais ta famille, tes amis et moi-même, nous sommes présents pour toi quoi qu’il advienne d’accord ? Et tu n’as… »

Il la coupa et elle comprit que ce n’était pas nécessaire. Il ne souhaitait pas forcément ce type de réconfort. Il y avait autre chose derrière tout ça, pas seulement le fait qu’il ne soit pas arrivé à s’habiller seul non. Le soucis était cette peur de la solitude. Il était effrayé et la brune pouvait le comprendre. Elle le laissa parler, elle le laissa vider son sac parce qu’il en avait besoin, infiniment besoin même. Elle attendit qu’il finisse. Sa dernière phrase lui brisa le coeur. Elle ne pouvait pas dire quelle ne l’oublierait jamais ça lui était déjà arrivé. Pourtant il fallait quelle dise quelque chose. Elle lui remit une de ses mèches de cheveux en place cependant avant de commencer à parler.

« Je sais que je t’ai oublié une fois et je m’en voudrais toute ma vie pour cela, pourtant je peux te promettre que cela n’arrivera plus jamais tant que j’évite les gros accident… » un rire nerveux s’échappa de ses lèvres avant qu’elle ne continue. « Je sais que ça t’effraye de nous voir partir les uns après les autres mais tu vas arriver à sortir de là et peu importe où tu seras, je serais présente en cas de besoin que ce soit par hiboux ou encore je viendrais te voir et même quand tu auras fini Poudlard je serais là, tu ne te débarrasseras jamais de moi je peux te le promettre même si tu me supplies ! »

La jeune femme refusait de se séparer d’Evann dans le futur. Il était son meilleur ami et elle savait quelle ne vivrait pas sans lui.

Revenir en haut Aller en bas
Evann Blackmoor
gryffondor ◊ bold, honourable

gryffondor ◊ bold, honourable


Messages : 61
Date d'inscription : 06/02/2019

Voir le profil de l'utilisateur

I would like to be someone | Freyann Empty
MessageSujet: Re: I would like to be someone | Freyann   I would like to be someone | Freyann EmptyLun 27 Mai - 11:44


I would like to be someone
@Freya A. Abbot - @Evann Blackmoor


Tu as peur de la perdre Freya. Plus que d'avoir peur de perdre Zoran, Constance ou Faustine, parce que eux, ils sont de ta famille et donc tu les reverras. Bien que tu avais une autre peur qui te prend au tripe quand tu pense à Constance, mais c'est différent. Freya c'était pire que tout, parce qu'elle, à part des hiboux, tu la verras beaucoup moins et tu auras beaucoup moins de nouvelle. C'est fréquent que depuis que cette année a commencé, tu te demande qui t'accompagnera à tes salles avec l'excuse « je veux pas que tu tombes » si ce n'est Zoran, ni Constance, ni Faustine, ni Freya ? T'aimes pas trop qu'on te traite comme un handicapé, bien que t'en sois un, mais tu devais reconnaître que leur présence te rassurer. Tu sais que Vanika prendra la relève l'année prochaine, mais l'année d'après, tu pourras pas compter sur Tallulah, et puis pas sur que Uriah et Robin t'aident comme eux le font. Bien que ce soit de bons amis. Tu lui avais coupé la paroles à Freya, parce que tu voulais lui dire ce qui allait pas, t'en avais marre de te cacher derrière la crainte de perdre tout le monde et d'être seul. Puis, elle reprend la parole après toi, évoquant un moment difficile pour toi.

Tu lui en veux pas, mais il est vrai que le moment après son accident où elle a oublié ton existence t'avais brisé le cœur en mille morceau. Tu pleurais dans les bras de Zoran le soir, parce que ouais, t'es un sensible Evann et c'est pour ça que t'es aimé de tout le monde, pour ta gentillesse, ta sensibilité et ta sincérité. T'es une boule d'amour, toi, tu ferais de mal à personne, pourtant... Si on fait du mal à un de tes proches, tu peux sortir les griffes sans soucis. Elle te dit des mots qui te font du bien et tu la prend dans tes bras lui déposant un doux baiser sur sa joue. Toutefois, tu arrive pas à l'expliquer, tu sens qu'un truc va mal se passer quand ils vont partir.

« Je... sais que .u vas .ou. Fair...re pour Rester dans ma vie. Mais... je sais pas, j'ai un mauvais p.essen.iment. »

Tu as peut-être simplement peur, t'en sais rien en vérité, t'arrive pas à mettre des mots dessus mais tu sens qu'un truc va pas se passer comme prévu. Cette année, ou l'année prochaine... Un de tes proches ou peut-être toi...

« Pou..RTant, Rémus, PeTer, James et SiRius, j'ai enco..e des nouvelles, Dana aussi. »

T'avais sympathisé avec beaucoup de monde, ça t'arrive de revoir ce petit monde parfois d'ailleurs. Du coup, tu devrais pas flipper, mais quelques choses va pas, tu sais juste pas comment l'expliquer. Tu regarde tes mains et elle se frigorifie, parce que tu t'amuse avec ton don quand tu t'angoisse.  


_________________

Il faut aller de l'avant.
L'adoption n'est pas trouvé à une famille un enfant, mais de trouver à un enfant une véritable famille.
Revenir en haut Aller en bas
Freya A. Abbot
poufsouffle ◊ dedicated, loyal

poufsouffle ◊ dedicated, loyal


Messages : 69
Date d'inscription : 02/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

I would like to be someone | Freyann Empty
MessageSujet: Re: I would like to be someone | Freyann   I would like to be someone | Freyann EmptyMar 25 Juin - 0:19


I would like to be someone
@Freya A. Abbot - @Evann Blackmoor


Elle pouvait comprendre qu’il ait peur de la perdre, plus que tout au monde. Elle ne savait pas ce qu’elle ferait si elle le perdait. Il avait toujours été son soutien, son roc, son pilier. Jamais il ne l’avait abandonné non, pas même à l’hôpital, pas même lorsqu’elle était branchée à ces machines. Il n’avait pas été le seul certes mais avec Evann, Freya entretenait une relation si fusionnelle. Elle était plus proche de lui quelle ne l’était de son propre frère jumeau. Elle était d’ailleurs consciente que c’était dur pour le brun de se dire quelle ne serait plus là physiquement parlant. Bien entendu ils resteraient en contact mais même elle, elle savait qu’il lui manquerait tellement. Pourtant elle avait rallongé le temps qu’ils avaient ensemble en loupant une année bien que ce n’était pas vraiment voulu mais les choses devenaient compliquées puisque le temps passait indéniablement. Qui plus est elle avait aussi peur pour lui en quelque sorte.

« Evann je te promets que tout se passera bien, je te le promets même si tu nient as pas l’impression et peut-être qu’après mon départ tu pourrais te rapprocher un peu plus de certaines personnes…. Sephora par exemple ? »

Ce n’était un secret pour personne en dehors de Sephora, il l’aimait et ça crevait les yeux et elle savait qu’il n’osait pas mais peut-être que le départ de plusieurs membres de sa famille le décidait finalement ?

« Et puis tu auras Tallulah aussi elle est plus jeune ou encore ta cousine. Tu te feras de nouveaux amis parce que c’est ce que tu sais faire aussi. Regardes Sirius, Dana ou encore Rémus tu as bien été amis avec eux aussi et tout se passe bien n’est-ce pas ?

Elle observa ensuite ses mains qui se frigorifiaient. La brune avait toujours été admirative de ce don et avait l’impression d’être une enfant face à un bonhomme de neige vivant lorsqu’il faisait ça.

« De quoi as-tu si peur Evann ? Enfin qu’est-ce qui pourrait m’arriver de si horrible ? »

Elle ne parla pas de sa famille, sachant ce qu’il pourrait arriver d’horrible à Constance. Cette pauvre fille n’avait pas de chance et la jeune femme la plaignait de ce terrible et sinistre sort.
 

Revenir en haut Aller en bas
Evann Blackmoor
gryffondor ◊ bold, honourable

gryffondor ◊ bold, honourable


Messages : 61
Date d'inscription : 06/02/2019

Voir le profil de l'utilisateur

I would like to be someone | Freyann Empty
MessageSujet: Re: I would like to be someone | Freyann   I would like to be someone | Freyann EmptyMer 10 Juil - 13:23


I would like to be someone
@Freya A. Abbot - @Evann Blackmoor


Tu sais que Freya a entièrement raison. Puis, tu pourras te rapprocher de Sephora, ça... Tu rougis alors qu'elle le mentionne, tu en parles jamais de tes sentiments pour Sephora, tu as peur que ça lui revienne aux oreilles et qu'elle te rejette. Après tout c'est une sang-pur, et toi un né-moldu, t'es pas sur que son frère accepte votre relation si il y a un jour. Tallulah, Vanika et Astrid, ta cousine... En effet. Pas de raison flipper. Puis, tu aurais Uriah et Robin aussi. Mais tu as un mauvais pressentiment, tu sais pas l'expliquer, mais il est là. Tu regarde Freya en haussant les épaules « J'sais pas... Un mauvais pr-pr-préssen-iment. » Puis, avec l'accident de Freya, qu'elle t'avais oublié... ça t'avait brisé, tu as surement peur que ça recommence, que tu la perde... « Si tu r-r'per-d-dais la mémoire ? Que T-Tu m'oublie encore ? T-T'seras pu à Poudlard pour t'aid-der.. » Tu doutes pas que c'est parce qu'elle te voyait tous les jours qu'elle s'est rappelée de toi. Freya, c'est ta meilleure amie, ta sœur, ta confidente, c'est une meilleure sœur que Tallulah, déjà, c'est certain, et t'en mourrais qu'elle te vire de sa vie pour une raison X ou Y. Tu fais apparaître un flocon de neige que tu fais atterrir sur le nez de Freya. Tel Jack Frost, une légende de la culture anglo-saxonne. Ta mère adoptive t'a raconté cette légende les hivers derniers qui se faisaient particulièrement froid.
 


_________________

Il faut aller de l'avant.
L'adoption n'est pas trouvé à une famille un enfant, mais de trouver à un enfant une véritable famille.
Revenir en haut Aller en bas
Freya A. Abbot
poufsouffle ◊ dedicated, loyal

poufsouffle ◊ dedicated, loyal


Messages : 69
Date d'inscription : 02/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

I would like to be someone | Freyann Empty
MessageSujet: Re: I would like to be someone | Freyann   I would like to be someone | Freyann EmptyMer 7 Aoû - 12:24


I would like to be someone
@Freya A. Abbot - @Evann Blackmoor


Il était certain que Freya s’en voudrait toute sa vie, sans aucun doute possible, concernant ses oublis que ce soit avec Evann ou avec n’importe qui d’autre. Toujours effrayée que sa mémoire lui joue des tours, elle avait gardé une boîte remplie de souvenirs sous son lit qu’elle consultait récemment. Selon la jeune femme, le plus étrange avec les souvenirs est sans aucun doute leur fragilité. Un rien peu les effacer et les faire réapparaître. La brune s’est renseignée sur le sujet lorsqu’elle tentait de retrouver la mémoire, afin de la retrouver totalement. Malheureusement ce ne fut pas arrivé, certains états beaucoup trop enduits pour une raison qui lui a toujours été inconnue. Sans doute que son inconscient lui disait silencieusement que certaines choses n’avaient pas nécessairement besoin d’être vécu à nouveau. On pourrait dire que le sort s, acharne sur la jeune femme si jamais elle venait à perdre la mémoire dans un autre accident et elle doute que cela arrive, ou du moins elle espère que cela n’arrivera plus jamais.

« Si cela peut te rassurer je ne monterais plus dans une voiture avant que tu aies fini tes études ici si tu préfères ? Mais saches que ça n’arrivera pas d’accord ? Jamais je ne t’oublierais, je te le promets. »

Freya savait qu’elle ne l’oublierait pas. Son oubli avait duré quelques semaines seulement concernant les dernières années en compagnie d’Evann mais elle se souvenait de quelques moments en le revoyant lorsqu’il lui avait rendu visite, ou du moins après le deuxième ou la troisième visite, ça lui était revenu alors qu’elle était encore à l’hôpital, en soin intensif. Puis la jeune femme lâcha un léger rire lorsqu’elle reçut un flocon sur son nez.

« Sinon avec Sephora comment ça avance tout ça ? Tu comptes l’inviter à sortir prochainement j’espère ? »

Il fallait changer de sujet et qui plus est elle espérait qu’il se lance avec elle un jour. Ils auraient pu former un beau couple depuis si longtemps même si cette fille était spéciale parfois. Mais cela pourrait faire du bien à Evann de l’avoir dans sa vie sur le long terme et qui sait peut-être qu’il pourrait être rassuré sur son avenir ici, à Poudlard. Elle savait, au fond d’elle, qu’il doutait de l’avenir ou du moins de l’avenir de leur amitié parce qu’il s’agissait de la dernière année, en principe, de la brune au sein de Poudlard.
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




I would like to be someone | Freyann Empty
MessageSujet: Re: I would like to be someone | Freyann   I would like to be someone | Freyann Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I would like to be someone | Freyann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Le Troisième étage :: La salle des trophées-
Sauter vers: