AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Première pleine lune [Molly/Stefan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stefan M. Moratowski
serdaigle & creature ◊ witty, creative

serdaigle & creature ◊ witty, creative


Messages : 139
Date d'inscription : 02/02/2019

Voir le profil de l'utilisateur

Première pleine lune [Molly/Stefan] Empty
MessageSujet: Première pleine lune [Molly/Stefan]   Première pleine lune [Molly/Stefan] EmptyDim 17 Fév - 22:10


@Molly Weasley & Stefan

Première pleine lune

« Stefan ! Dépêche-toi, on va être en retard ! hurla ma grand-mère.
- J’arrive ! »

J’étais à la fois excité et irrité. Je savais que nous allions chez Molly, mais strangulot, c’était vraiment pas évident de choisir quoi mettre ! C’était ma première pleine lune, j’étais déjà nerveux, paniqué et les nerfs en pelote. Si en plus, ma grand-mère s’y mettait pour me stresser, autant que je mette des poils partout dans la maison dès à présent ! Je grognais, faisant vibrer ma cage thoracique fortement. Si cet excès d’émotions me fit me sentir un peu mieux, j’étais effrayé par ma réaction. Par Merlin… Que quelqu’un me vienne en aide…

J’enfilais mes sempiternels colliers, qui avaient appartenu à mon père. C’étaient les rares objets que j’avais conservés de lui, avec quelques vêtements, quelques armes, quelques photos aussi. Je me souvenais de chaque histoire qu’il m’avait racontée pour chaque collier, chaque pendentif était spécial à ses yeux. Je pouvais concevoir et maintenant, je ne pouvais que le comprendre. Ses souvenirs étaient à la fois douloureux et vivifiants, me donnant l’impression que l’âme de mon paternel était constamment à mes côtés. Parfois, je fermais les yeux et j’avais la sensation de sa main sur mon épaule, ses doigts dans mes cheveux, ses bras autour de moi.

Revenant au moment présent, je descendis les escaliers quatre à quatre avant que ma tutrice ne m’appelle de nouveau. Je m’étais finalement décidé sur un jean, des rangers, un tee-shirt qui épousait chaque muscle de mon torse, le temps étant suffisamment chaud pour se passer d’une veste.

« Tu n’avais pas besoin d’autant de temps pour te faire beau, me taquina ma grand-mère en me caressant ma joue tendrement.
- Il faut bien que je t’arrive à la cheville, répondis-je en lui embrassant la joue, lui attrapant doucement ses sacs pour qu’elle ne porte rien. Tu es très belle. »

Pour son âge, elle était vraiment belle, sa peau ne trahissant même pas son ancienneté. Ma grand-mère était tout pour moi et si je voyais bien qu’elle se rattrapait in extremis de m’appeler « mon fils », elle laissait échapper de doux « mon chéri » qui me réchauffait le cœur comme un torrent de lave sur la montagne. Je ne pouvais que tout lui donner, en particulier tout l’amour que je pouvais éprouver, je lui donnais sans condition.

En un tour de magie - un magnifique transplanage - nous arrivâmes sur le sentier menait au Terrier. La première chose qui me frappa fut l’air. Cette odeur de forêt, de nature, d’arbre et de terre me faisait frémir avant l’heure. Quelque part, je me sentais apaisé, comme si le fait d’être proche de la nature calmait mon côté animal. Je souris doucement, inspirant un grand coup avant de suivre ma grand-mère sur le chemin. Ma grand-mère toqua à peine quelques coups à la porte que cette dernière s’ouvrit en grand. L’heure des embrassades avait sonné.
Je sautais presque sur Molly, content de la voir, posant les sacs au sol avant tout. Elle avait l’odeur d’une mère, ce petit quelque chose qui ressemblait à du miel, doux et sucré. Je l’adorais, et même si nous n’avions aucun lien de parenté, je la considérais comme une tante. Je lui embrassais la joue affectueusement et repris les sacs tandis que ma grand-mère énumérait ce qu’elle avait apporté.

« Je te pose tout ça où ? demandai-je une fois que ma grand-mère avait terminé de parler. »


codage par LaxBilly.

_________________


I am a monster...Baby I'm preying on you tonight, Hunt you down eat you alive [...] Maybe you think that you can hide, I can smell your scent for miles, Just like animals, Animals
Revenir en haut Aller en bas
Molly Weasley
ordre du phénix ◊ soldat

ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 87
Date d'inscription : 27/01/2019

Voir le profil de l'utilisateur

Première pleine lune [Molly/Stefan] Empty
MessageSujet: Re: Première pleine lune [Molly/Stefan]   Première pleine lune [Molly/Stefan] EmptyMer 20 Fév - 22:39

Première pleine lune
Stefan
Il y est des soirs où la nature nous rappelle à elle, elle nous envahis et nous pousse à nous isoler du monde. Ces soirs là il peut être important de savoir qu'à notre retour, quelqu'un sera là.

Avec Arthur nous avons passé une scolarité bien remplie à Poudlard, on a gardé un grand nombre de contacts, Arthur aime dire que c'est parce qu'on a toujours eu un bon contact avec les gens, on est accessibles et charmants. En revanche je n'ai pas spécialement gardé de relation avec un professeur, du moins pas de relation aussi particulière que celle que j'ai avec mon ancien professeur d'histoire de la magie. Après son départ de l'école on a continué à s'écrire, je sais pas vraiment pourquoi, on s'entendait très bien et petit à petit elle est devenu un peu comme une seconde mère, à toujours répondre à mes lettres, à m'écouter, à me conseiller. Je me suis beaucoup confié à elle et de fil en aiguille j'ai finit par la considérer comme un membre de ma famille.

Elle m'a longtemps parlé de sa famille, de son petit fils qu'elle voyait bien trop peu à son goût. Elle agrémentait régulièrement ses lettres de photos, si bien que j'avais l'impression de déjà le connaitre lorsque je l'ai rencontré pour la première fois. Depuis la mort de ses parents le pauvre petit est livré à lui-même et c'est pourquoi mon ancien professeur est venu, non sans joie, vivre avec lui en Angleterre, rentrant par la même au bercail. A son retour nous nous sommes revues à plusieurs reprises, prenant enfin ces tasses de thé autour de petits gâteaux, comme nous l'avions écrit dans notre correspondance. Ce soir Stefan et elle sont à la maison parce que c'est la première pleine lune du petit depuis qu'il s'est fait mordre par ce loup ... Stefan est comme un petit cousin pour moi et les garçons l'adorent alors quand on a parlé des inquiétudes des deux Moratowski nous avons tout naturellement proposé, avec Arthur, qu'il vienne passer cette nuit si spéciale chez nous. La taille de notre terrain et le calme environnant seront propice à ce qui doit se passer, il pourra vadrouiller à sa guise sans craindre le moindre danger.

Lorsqu'on frappa à la porte l'euphorie qui grandissait en moi depuis le début de la journée sortit enfin. Laissant tout ce que j'étais en train de faire, lançant vaguement un sort d'un geste matinal pour que tout soit fait sans mon intervention, je me précipite vers la porte de notre doux foyer pour l'ouvrir en grand, un immense sourire aux lèvres. Les garçons ne tardent pas à me suivre, ils savent très bien qui vient ce soir et depuis qu'on leur a expliqué pourquoi Stefan devait venir à la maison spécialement ce soir, ils sont totalement fascinés, vouant presque un culte à leur grand cousin si particulier. De grandes embrassades plus tard, me voilà avec des tonnes de victuailles et autres présents, complètement scotché qu'encore une fois elle ne m'ai pas écouté et ai ramené tout le nécessaire pour monter un véritable banquet. " Comme tu es beau mon chéri, tu t'es apprêté, je rêve pas ! Pose ça dans la cuisine, on s'occupera de ranger comme on peut ce festin plus tard. " Un petit clin d'oeil et un regard de fausse remontrance vers sa grand-mère. " Maintenant je sais ce que les gens ressentent quand c'est moi qui suis invitée. " Mon petit rire franc et cristallin raisonne alors dans la pièce, comme pour ponctuer ma phrase. " Alors, comment tu te sens ? "
Made by Neon Demon

_________________


Frappe-toi le cœur, c'est là qu'est le génie.
Revenir en haut Aller en bas
Stefan M. Moratowski
serdaigle & creature ◊ witty, creative

serdaigle & creature ◊ witty, creative


Messages : 139
Date d'inscription : 02/02/2019

Voir le profil de l'utilisateur

Première pleine lune [Molly/Stefan] Empty
MessageSujet: Re: Première pleine lune [Molly/Stefan]   Première pleine lune [Molly/Stefan] EmptyDim 24 Fév - 23:53


@Molly Weasley & Stefan

Première pleine lune

Chez Molly et Arthur Weasley, c’était comme une deuxième maison. Encore plus maintenant qu’à l’époque. J’avais la sensation d’être entouré, d’être soutenu et plus que tout, d’être enveloppé dans une douce couverture. Mais Molly avait quelque chose de plus, sûrement l’aspect maternel qui me manquait tant en dépit du fait que ma grand-mère faisait un travail remarquable sur ce point. Je ne pouvais pas dire que je manquais de quelque chose, ce n’était pas le cas - outre mes parents, mon père surtout, mais c’était normal, n’est-ce pas ?

Je ricanais à la remarque de la maîtresse de maison, ayant les mains prises pour ne pas glisser une main sur ma nuque. J’étais un peu gêné, mais je ne l’étais pas suffisamment pour ne pas répondre.

« Grand-mère s’est faite belle, je ne pouvais pas sortir comme un troll ! »

Je posais les sacs dans la cuisine, qui était totalement enchantée, mais c’était totalement normal. Je crois que je n’avais pas vu une cuisine sage depuis que je savais marcher. Il y avait toujours quelque chose qui remuait, qui nettoyait, qui faisait quelque chose. Et honnêtement, je ne m’en étais jamais intéressé, ce n’était pas aujourd’hui que ça allait changer.

« Alors, comment tu te sens ? me demanda Molly.
- Je n’ai pas encore envie de croquer des culs, répondis-je pour plaisanter.
- Stefan ! m’apostropha ma grand-mère, furieuse que j’emploie de tels mots.
- Pardon, dis-je en grimaçant avant de reprendre quelques secondes après. Je sens quelque chose en moi qui aimerait sortir, mais étonnamment, sentir la forêt, la nature, ça… atténue mes émotions. Tout va bien pour l'instant. »

Je ne pouvais pas décemment dire que j’avais peur ! J’étais terrifié à l’idée de blesser quelqu’un en réalité, à tel point que je n’avais pas dormi la veille, cauchemardant à chaque fois que je fermais les yeux. Je me voyais blesser ma grand-mère, je me voyais blesser ma famille, je me voyais blesser les Weasley, je me voyais blesser des inconnus. Un frisson parcourra ma colonne vertébrale, me donnant des sueurs froides, mais je baissais les yeux pour éviter que l’on voit quoique ce soit - ce qui n’était pas évident parce que j’étais loin d’être réellement petit.

« Les cousins ne sont pas là ? questionnai-je pour changer de conversation. »

Je ne pouvais pas leur en vouloir. Après tout, ce soir, j’allais devenir un monstre. Mieux valait que peu de gens voit ce que j’étais devenu.


codage par LaxBilly.

_________________


I am a monster...Baby I'm preying on you tonight, Hunt you down eat you alive [...] Maybe you think that you can hide, I can smell your scent for miles, Just like animals, Animals
Revenir en haut Aller en bas
Molly Weasley
ordre du phénix ◊ soldat

ordre du phénix ◊ soldat


Messages : 87
Date d'inscription : 27/01/2019

Voir le profil de l'utilisateur

Première pleine lune [Molly/Stefan] Empty
MessageSujet: Re: Première pleine lune [Molly/Stefan]   Première pleine lune [Molly/Stefan] EmptyJeu 14 Mar - 22:41

Première pleine lune
Stefan
Il y est des soirs où la nature nous rappelle à elle, elle nous envahis et nous pousse à nous isoler du monde. Ces soirs là il peut être important de savoir qu'à notre retour, quelqu'un sera là.

Je n'ai jamais connu les parents de Stefan, mais je pense reconnaître un peu de ce qu'ils ont laissé en lui, entre autre cette manière de parler totalement franche, sans filtre. Je ris de nouveau à l'entendre plaisanter sur son envie de mordre des postérieurs. Je ne connais pas beaucoup de loups garous, mais le simple fait de les imaginer dans une telle position rend tout de suite la chose bien moins dramatique et bien plus comique, comme si on leur avait lancé un sortilège ridiculus. Sa grand-mère elle par contre ne semblait pas trouver cela aussi hilarant que nous. Tentant de contenir mon rire spontané je met une fausse petite tape à l'épaule du jeune homme. " Ta grand-mère a raison, ce n'est pas une façon de parler. " Tout en me mordillant la lèvre pour tenter de reprendre mon sérieux.

Je sens comme une contradiction dans le ton du jeune homme, il semble content d'être ici c'est un fait, et je ne pense pas qu'il mente en disant que la forêt et la présence de la nature l'apaise. Mais je sens aussi une crainte, en même temps qui n'aurait pas peur de se transformer en un monstre, un loup qui n'en est pas un, une bête dont on ne contrôle pas les faits et gestes. Je commence à le connaître le petit, il a dû en cauchemarder pendant des nuits. Un regard vers mon ancien professeur et je vois l'inquiétude dans son regard lorsqu'il se pose sur son petit-fils. Ce soir quelque chose d'important va se passer, sa vie va changer, mais nous seront là pour l'aider, le soutenir, et faire en sorte que tout se passe au mieux. Je ne peux lui enlever cette peur et ce stress, mais je peux faire de mon mieux pour qu'il soit prêt et suffisamment détendu pour ne pas trop mal le vivre. Et je pense que sa grand-mère pense exactement la même chose que moi. " Tant mieux alors, au moins ici tu sais que tu es bien entouré et ne t'en fait pas, il n'y a pas de meilleur endroit pour ce qui t'attend, il n'y a que la nature à perte de vue et nous sommes les seules âmes qui y vivent. "

La tension se vit quelques secondes sur son visage tandis que nous nous dirigions vers le salon pour nous attabler. " Vous voulez boire quelque chose ? Une tasse de thé ? " En entendant Stefan me demander où sont passer mes fils je me rends soudain compte qu'ils ne sont plus là dans mes pâtes alors qu'ils étaient à deux doigts de me faire tomber lorsqu'on a frappé à la porte quelques minutes plus tôt. " Euh si normalement ils devraient être là ... Arthur a dû monter les coucher, depuis qu'on leur a expliquer pourquoi vous veniez ce soir ils ne tenaient littéralement plus en place, c'est pour dire ... D'ailleurs tu es officiellement passé en tête de liste de leurs cousins préférés ! " Non sans blaguer ! Ils trouvent ça trop cool (je me demande où ils ont apprit ce terme) que Stefan puisse se transformer en loup à la pleine lune ... On a eu beau leur expliquer les côtés tout de même très négatifs de la chose, ils n'ont rien voulu entendre, c'était finit, c'était devenu le mec le plus cool de la terre.

" Et ne t'en fais pas pour tout à l'heure, on leur a dit de garder la goule du grenier pour pas qu'elle s'échappe et on va surement jeter un sort à la maison pour que personne ne sorte, comme ça aucun risque d'accident, tu vas pouvoir gambader tranquillement dans la forêt, sans pression. " J'espère lui enlever quelques inquiétudes en le rassurant de la sorte. Bien sur le risque zéro n'existe pas, mais nous feront tout ce que nous pourront pour qu'il n'arrive rien à personne, comme ça Stefan portera peut-être un peu moins de poids sur ses épaules. " Tu veux aller leur dire bonne nuit ? Ils me tueraient si je leur interdisais de te voir mais je leur ai dit que ce serait à toi de décider. " Non je ne me décharge pas du tout de toute responsabilité sur celui que je considère comme mon neveux de coeur.
Made by Neon Demon

_________________


Frappe-toi le cœur, c'est là qu'est le génie.
Revenir en haut Aller en bas
Stefan M. Moratowski
serdaigle & creature ◊ witty, creative

serdaigle & creature ◊ witty, creative


Messages : 139
Date d'inscription : 02/02/2019

Voir le profil de l'utilisateur

Première pleine lune [Molly/Stefan] Empty
MessageSujet: Re: Première pleine lune [Molly/Stefan]   Première pleine lune [Molly/Stefan] EmptyMer 20 Mar - 8:20


@Molly Weasley & Stefan

Première pleine lune

Je voyais bien que tante Molly se retenait de rire et je ne pus lui lancer qu’un regard en coin une fois que ma grand-mère eut le dos tourné. Un sourire de canaille étira mes lèvres alors que je poussais gentiment l’hôtesse de maison, épaule contre épaule. Molly était vraiment gentille et jeune dans sa tête. C’était encore le cas de ma grand-mère, je n’avais pas une harpie pour aînée ! Mais Molly, c’était différent. Je ne me l’expliquais pas vraiment et je ne me focalisais pas non plus sur ce détail. C’était quelque chose de positif, je préférais m’y accrocher plus que me prendre la tête.

J’acquiesçai ses paroles, imaginant avec aisance le fait de courir à quatre pattes dans cette nature boisée, les feuilles me fouettant la truffe, les branches qui craqueraient sous mes pattes, les diverses odeurs dans les narines. Un frisson me remonta le long de la colonne vertébrale et je fermais les yeux, penchant quelques secondes ma tête sur le côté. Mon côté loup se réjouissait par avance de ce que mon esprit imaginait - au moins un qui avait l’air heureux.

« Vous voulez boire quelque chose ? Une tasse de thé ? demanda Molly.
- Une tasse de thé, avec plaisir s’il te plaît, répondit ma grand-mère. »

Je préférais secouer la tête, n’ayant pas soif pour le moment. Je préférais demander où étaient mes cousins, ayant envie de repousser ce moment fatidique le plus possible. Ce n’était pas gagné, mais je faisais avec ce que j’avais.
Je rougis légèrement aux paroles de Molly. Ca me touchait énormément, le fait que ma famille n’ait pas peur de moi en dépit du fait que les dangers leur avaient été énoncé. J’étais vraiment chanceux et heureux d’avoir de tels proches. Je savais que ce n’était pas donné à tout le monde. Il suffisait certainement d’aller en Pologne, voir ma famille éloignée - qui avait sûrement fait perdurer la tradition que mon père n’avait pas respectée - et j’aurais certainement servi de repas aux vers de terres à l’heure actuelle. Il n’y avait pas de place pour la pitié et la tolérance chez eux. Les créatures fantastiques n’avaient pas leur place aux côtés des sorciers, ils étaient une abomination, des monstres sans âme.

« Merci. »

Simple, mais suffisant. Je m’approchais de Molly et lui fis une embrassade, collant mon nez sur son cou. Cette femme avait pensé à tout et elle me rassurait sans que je n’ai besoin d’exprimer mes peurs, mes doutes, mes angoisses même. Elle était incroyable.

« Je file faire ça alors, ajoutai-je en me séparant d’elle, lui offrant un sourire radieux. »

En passant à côté de ma grand-mère, je lui claquai un bisou sur la joue avant de monter quatre à quatre les escaliers.

___________________
(POV grand-mère de Stefan)


Restant dans le salon en attendant son petit-fils, la grand-mère de Stefan prit place dans un fauteuil, attendant le thé qui était en train d’infuser. Elle ne le montrait pas, mais elle stressait pour son petit-fils. La première pleine lune était toujours une épreuve, même si elle avait tout prévu. Ca avait un côté rassurant, de pouvoir maîtriser certaines choses, certains détails, mais ne pas pouvoir tout maîtriser jusqu’au dernier point occultait beaucoup.

« Tu as toujours eu les mots justes, Molly, commenta-t-elle en jetant un regard aux escaliers qui menait aux étages. Ca lui fait du bien de les entendre. »

Elle aussi, elle prononçait des paroles rassurantes, des paroles douces, des paroles aimantes. Cependant, elle avait un statut, un lien particulier avec Stefan. Le fait de l’entendre de quelqu’un d’autre, même s’il considérait les Weasley comme sa famille, ce n’était pas pareil. Il n’y avait pas de lien du sang et inconsciemment, ça faisait beaucoup.

« Je ne te remercierai jamais assez d’ailleurs. Merci, sincèrement. »

___________________
(POV Stefan)


Les minutes passèrent et je me rendis alors compte que la nuit était vraiment bien tombée. Mon cœur s’accéléra d’un seul coup et je sentis qu’il fallait que je descende. Après une dernière blague, j’embrassai mes cousins et redescendis, essayant de ne pas entendre la conversation entre Molly et ma grand-mère, mais avec mes oreilles de loup-garou, c’était perdu d’avance.


codage par LaxBilly.

_________________


I am a monster...Baby I'm preying on you tonight, Hunt you down eat you alive [...] Maybe you think that you can hide, I can smell your scent for miles, Just like animals, Animals
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




Première pleine lune [Molly/Stefan] Empty
MessageSujet: Re: Première pleine lune [Molly/Stefan]   Première pleine lune [Molly/Stefan] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Première pleine lune [Molly/Stefan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pleine lune, sombre présage. [Moyen, privé]
» - Pleine Lune - PV
» Pleine lune mortelle
» Une nuit de pleine lune très mouvementée #
» Piège sous la pleine lune [PV Eowen Sauloon] terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Retourneur de Temps :: Dans le passé-
Sauter vers: