AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 danser avec les loups (tobias & leana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leana A. Grimaldy
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 189
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

danser avec les loups (tobias & leana)  Empty
MessageSujet: danser avec les loups (tobias & leana)    danser avec les loups (tobias & leana)  EmptyMar 12 Mar - 22:12

@Tobias N. Yaxley

Je rentrais doucement, marchant dans la forêt pour rejoindre Pré-au-Lard alors que la lune s’élève tranquillement dans le ciel. C’est impressionnant, l’astre argentée baignant la forêt et les branches de cette lueur enchanteresse – impressionnant – et comme je voudrais m’abandonner là, simplement. Pour pouvoir profiter de la fraicheur de la nuit sans avoir à m’inquiéter de l’aube. Il se fait tard, mais pas encore assez pour inquiéter Cosimo – pas que je le prévois, j’pensais même cesser de jouer les adolescentes revêches avec lui. Anaël et Alys ont raison d’le dire et d’le penser, qu’il s’trouve pas être mon ennemi après tout – j’ai zéro raison d’lui rendre la vie impossible ou d’me mettre dans d’mauvaises situations alors qu’il fait ce qu’il peut pour m’offrir un brin d’famille. Une vie, une place dans c’monde magique si passionnant et étrange. Si étonnant et fantasque – y a tout qui m’fait briller le regard, et voler le palpitant.
J’voudrais pas retourner de l’autre côté du miroir, où tout s’trouve plat et si banal. La vie moldue est mortelle, restant d’une morosité affligeante. Là s’trouve la vie, dans les arbres qui semblent parler, et les herbes hautes qui peuvent attaquer à tout moment. Mais y a quelque chose de paisible dans cette nuit qui tombe – quelque chose d’inquiétant presque.

Puis soudainement sur le chemin, il se trouve une silhouette. Je m’arrête un temps, m’demandant bien qui peut s’aventurer en forêt à cette heure-là – puis les gens font bien ce qu’ils veulent après tout. J’continue d’avancer, mes docs qui frappent le sol, mon jean déchiré, et mon t-shirt des Stones prouvant d’mon appartenance à un niveau différent de ces sorciers bien apprêtés. Lui il s’trouve assez grand pour m’obliger à lever l’menton pour croiser son regard, et je m’arrête là, comme il est au milieu du passage - « Hey – j’te connais non ? » Qu’je demande, son visage m’étant familier sans que je sache l’poser dans mes souvenirs. Comme une présence fantômatique, présente sans porter de nom, là sans vraiment l’être. « J’peux aider ? T’as l’air perdu – à moins qu’tu te rendes en direction d’la forêt mais c’pas très prudent et y a rien à y trouver à cette heure là. » J’continue, lui faisant plutôt signe d’me suivre au-dehors, Pré-au-Lard s’trouvant à vue à présent. « Faut aller par là plutôt – j’suis Leana, si tu veux que je t’accompagne. »

_________________

f*cking dear wolf pack

Revenir en haut Aller en bas
Tobias N. Yaxley
conformiste & creature

conformiste & creature


Messages : 73
Date d'inscription : 03/03/2019

Voir le profil de l'utilisateur

danser avec les loups (tobias & leana)  Empty
MessageSujet: Re: danser avec les loups (tobias & leana)    danser avec les loups (tobias & leana)  EmptyJeu 14 Mar - 21:07


   danser avec les loups
   @Leana A. Grimaldy & @Tobias N. Yaxley
   
C'est finalement le bon jour, ou plutôt la bonne nuit. Ça fait des semaines que tu l'attends, que tu la suis de partout, que tu lui parles aussi de temps en temps. Ça fait des semaines qu'elle t'fascines, que sa manière si unique de voir le monde, votre monde, t'donnes envie d'en savoir encore plus sur elle. C'est ce soir que tu devais la tuer, c'est pour ça qu'elle t'as engagé la p'tite Rosier, pas pour autre chose. Sauf que t'as pas envie de la tuer, c'est rare pourtant, tu rechignes jamais à mettre fin aux jours de quelqu'un, encore plus quand on t'paye pour ça. T'as pas envie de débarrasser le monde d'une jeune fille comme elle, tu veux qu'elle te fasse découvrir son monde, parce qu'elle est trop intéressante comme gamine pour juste la faire disparaitre. Alors pour ne rien changer, t'en fais qu'a tête et t'a décidé qu'au lieu d'obéir aux ordres de ta cliente, quand tu planteras tes crocs dans sa chair ça sera pour qu'elle devienne comme toi, pour que tu puisses la garder avec toi. T'as du mal à tenir en place avec la lune qui monte dans le ciel, tu peux sentir que le loup a envie de sortir, qu'il a envie de se mettre à chasser. Tu t'souviens jamais de ces soir-là, quand c'est plus toi aux commandes, tu sais seulement que c'est rarement des nuits calmes quand tu te réveilles la chemise trempé de sang.

Elle a pas été très compliqué à retrouver la gamine, il t'a suffi de suivre son odeur. La pauvre enfant a décidé d'se faire une promenade dans les bois le mauvais soir, ça t'rends presque la tâche trop simple. Elle n'semble même pas inquiètes de t'voir devant elle sur le chemin, l'empêchant de continuer d'avancer et d'rejoindre le village. « Hey – j'te connais non ? » « Bonsoir. On s'est croisé quelques fois, oui. » Tu lui réponds, évitant de lui dire qu'elle est au centre de tes pensées depuis plusieurs semaines déjà. « J'peux aider ? T'as l'air perdu – à moins qu'tu te rendes en direction d'la forêt mais c'pas très prudent et y a rien à y trouver à cette heure là. » Tu retiens pas l'petit rire qui s'échappe de tes lèvres. C'est pas toi qui va avoir besoin d'aide. C'est toi que les gens craignent quand ils se balladent en forêt le soir. « C'est vrai qu'c'est pas le lieu l'plus sûr, mais on peut trouver plein de choses à cette heure-ci. » Toi en tout cas t'y as trouvé ce que tu cherchais. « Faut aller par là plutôt – j'suis Leana, si tu veux que je t'accompagne. » « Tobias. Tu veux m'accompagner au village ? C'plutôt ennuyeux comme endroit où s'trouver par une nuit aussi belle, t'penses pas Leana ? » Tu peux pas la voir, mais tu sais que la lune est de plus en plus haute, que tu vas pas tarder à te transformer et tu voudrais pas qu'elle est une chance de s'échapper. « Y'a tant de belle chose dans cette forêt qui sorte la nuit. »

   

_________________

I'm your Alpha

And all of you
belong to me.
Revenir en haut Aller en bas
Leana A. Grimaldy
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 189
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

danser avec les loups (tobias & leana)  Empty
MessageSujet: Re: danser avec les loups (tobias & leana)    danser avec les loups (tobias & leana)  EmptyMer 3 Avr - 23:52

@Tobias N. Yaxley

J’crois pas au hasard autrement qu’à un blagueur, à c’genre de choses qui aiment à faire dévier de son chemin les êtres trop prudents. Ceux qui préfèrent les sentiers pavés, qui aiment à avoir une boussole, ou s’assurer que l’heure tourne pas sans eux. Ceux qui n’parlent pas aux étrangers, se méfient de tout le monde, surtout d’eux-même, écoutant seulement la peur comme preuve du danger. Celle qui tiraille le ventre et leur fait faire marche arrière.
J’ai jamais été quelqu’un de prudent – parrait même que j’sais juste me lancer dans le danger la tête en avant, attendant d’me faire mal pour apprendre. Et apprenant jamais, parce que le hasard s’fait trop amusant pour ne pas juste l’embrasser comme un ami d’longue date. J’préfère être imprudente, j’préfère vivre avec la gueule cassé, que la gueule fermée. J’aime autant regretter qu’avoir des remords pour me faire penser que j’ai pas vécu. J’prétends pas être mature, j’aime juste justifier tous les mauvais choix que j’ai pu faire. Au moins j’fais un choix plutôt que cesser de vivre. Je me tiens pas en place.

J’espère juste qu’Cosimo m’en voudra pas. « Bonsoir. On s'est croisé quelques fois, oui. » M’semblait bien, arquant un sourcil perplexe devant l’autre homme qui s’fait bien plus grand que moi. Pas que ce soit difficile, vraiment. Mais son regard me semble plus familier, autant que son visage pas vraiment enfantin mais qui tient quelque chose de rieur qui m’fait rire à mon tour. Il a l’air cool – m’rappelle quelques potes londoniens que j’ai pas vu depuis trop longtemps. J’admets qu’il doit vivre dans le coin, expliquant qu’on se soit vus déjà. Et pourquoi pas après tout – j’lui propose de lui tenir compagnie pour faire la conversation à quelqu’un plutôt qu’aux personnages que j’crée dans ma tête. « C'est vrai qu'c'est pas le lieu l'plus sûr, mais on peut trouver plein de choses à cette heure-ci. » Piquée d’curiosité, je tourne vers la forêt un regard presque envieux.

J’sais pourtant qu’il s’y cache toujours des choses merveilleuses, comme la dernière fois j’y ai trouvé Alys. Mais là – Cosimo m’a dit de m’en méfier, de même que ma reine des louves. Alors peut être – mais la voix de la sagesse s’est tûe depuis longtemps dans ma tête. « Et y a quoi là-dedans à la nuit tombée ? » Qu’je peux pas m’empêcher de demander, bien que je tente de repartir vers le village quand même. « Tobias. Tu veux m'accompagner au village ? C'plutôt ennuyeux comme endroit où s'trouver par une nuit aussi belle, t'penses pas Leana ? » « J’suis pas vraiment nyctalope, je crains d’pas pouvoir profiter de la nuit dans la forêt comme je vais rien y voir. » Qu’je dis en levant les yeux au ciel – lui n’ayant toujours pas bougé, alors qu’il m’glisse un regard brillant et fascinant. « Y'a tant de belle chose dans cette forêt qui sorte la nuit. » « T’es pas une sorte d’pervers qui attire les filles plus jeunes dans la forêt pour en abuser hein ? » Qu’je peux pas tant m’empêcher de demander – m’sentant presque comme le chaperon rouge en face du grand méchant loup. « T’as l’air d’y tenir à ta forêt. Y a quoi là d’si fascinant pour qu’tu y tiennes autant ? T’es un magicien qui voit la nuit ou quelque chose comme ca ? »



_________________

f*cking dear wolf pack

Revenir en haut Aller en bas
Tobias N. Yaxley
conformiste & creature

conformiste & creature


Messages : 73
Date d'inscription : 03/03/2019

Voir le profil de l'utilisateur

danser avec les loups (tobias & leana)  Empty
MessageSujet: Re: danser avec les loups (tobias & leana)    danser avec les loups (tobias & leana)  EmptyLun 15 Avr - 10:54


  danser avec les loups
  @Leana A. Grimaldy & @Tobias N. Yaxley
 
T'es pas tellement patient, t'vois pas pourquoi tu devrais attendre pour avoir c'que tu veux, c'est ridicule comme concept, si tu veux un truc c'est maintenant, pas le lendemain, pas dans deux mois, pas dans des années, mais tout de suite, sinon t'en a plus envie. T'aimes pas devoir attendre, mais t'as pas toujours l'choix. Avant t'avais qu'un caprice à faire pour qu'on t'serve tout sur un plateau d'argent, maintenant quand t'as quelque chose dans la tête, tu dois t'débrouiller pour l'obtenir et ça rend tout beaucoup plus compliqué et beaucoup moins immédiat. C'comme pour la petite Leana, tu veux la mordre depuis des semaines, mais t'peux pas, pas encore. Ça t'démange pas autant normalement d'vouloir mordre quelqu'un, t'choisit tes victimes quelques jours avant, t'cherches comment leur faire l'plus peur et le soir venu t'joue avec elles avant d'en faire l'diner du loup. Mais elle ça fait des semaines qu'tu la suis, qu't'apprend tout c'que tu peux sur elle, qu'tu veux l'avoir avec toi, mais qu'tu peux rien faire parce que tu dois attendre que la lune soit d'nouveau pleine et que bon sang elle en met du temps à redevenir entièrement ronde. T'laisses pourtant pas tomber, c'est pas ton style, t'penses pas avoir déjà fais autant preuve de patience dans ta vie et t'es intenable ce soir de savoir qu'tu vas enfin pouvoir l'avoir.

Elle t'semble pas effrayée de tomber sur un type au milieu de la nuit dans une forêt, ça t'intrigue parce que d'autre tremblerait d'peur pour moins que ça, Leana elle parait plus amusée qu'autre chose, curieuse aussi quand tu lui parles de ce qui peut s'cacher dans les bois quand l'soleil s'en va s'coucher. « Et y a quoi là-dedans à la nuit tombée ? » Toi pour commencer, surement d'autres loups sur le point d'se transformer aussi, mais t'penses pas que cette information lui donne trop envie de s'aventurer dans l'bois. « Des botrucs, des centaures, des petites fées, si t'as d'la chance t'peux même y voir des licornes. » Il y en a d'autres bestioles, des plus dangereuses que celles que t'as cité, celles dont tout l'monde s'méfie. « J'suis pas vraiment nyctalope, je crains d'pas pouvoir profiter de la nuit dans la forêt comme je vais rien y voir. » C'vrai qu'c'est pas un problème pour toi l'obscurité. « C'est une bonne chose qu'la magie existe alors. » Tu dis en souriant, tu sais qu'elle en a pas d'magie la gamine, que malgré le nom d'famille qu'elle porte elle est pas plus sorcière que t'es bienveillant, pas le moins du monde. Elle fait partie d'cette espèce qu'on t'a dit de détester toute ta vie, faible, inférieur, inutile on te répétait à longueur de journée, pourtant t'peux pas t'empêcher d'la trouver fascinante. Puis maintenant t'fais aussi partie d'ces espèces que t'es censé trouver abominable, alors t'as plus aucune raison d'pas vouloir la connaitre. « T'es pas une sorte d'pervers qui attire les filles plus jeunes dans la forêt pour en abuser hein ? » « Bien sûr qu'non. » C'pas vraiment un mensonge, c'est pas pour abuser d'elle qu'tu veux l'emmener dans la forêt, c'pour lui donner une nouvelle vie.

« T'as l'air d'y tenir à ta forêt. Y a quoi là d'si fascinant pour qu'tu y tiennes autant ? T'es un magicien qui voit la nuit ou quelque chose comme ca ? » En effet t'y tiens à la forêt, pas tellement parce qu'elle est fascinante, ni à celle-ci en particulier. C'est dans la forêt qu'tu t'es réfugié quand tout l'monde t'a tourné le dos, c'est là que t'as appris à découvrir le loup, la malédiction et tout c'qui va avec, à l'accepter plutôt qu'à la rejeter. C'est dans une forêt qu'tu t'es réveillé de ta première pleine lune, sans aucun souvenirs d'la veille et couvert de sang qui t'appartenait pas. « Tu l'saura s'tu viens voir. Un truc comme ça oui. » T'réponds en t'dirigeant dans le bois, te doutant qu'la curiosité d'la gamine allait la pousser à t'y suivre.


 

_________________

I'm your Alpha

And all of you
belong to me.
Revenir en haut Aller en bas
Leana A. Grimaldy
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 189
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

danser avec les loups (tobias & leana)  Empty
MessageSujet: Re: danser avec les loups (tobias & leana)    danser avec les loups (tobias & leana)  EmptySam 27 Avr - 3:06

@Tobias N. Yaxley

La vie est une aventure à vivre à présent – le présent se laissant trop souvent oublier en « plus tard » ou en « peut être », alors que sincèrement il n’y a rien qui se trouve plus excitant que cela. Ce qu’il advient quand on est vit, quand on prend le temps de cesser d’espérer ou de regretter, de juste se focaliser sur ce qu’il advient. Le présent est la seule réalité, là où le passé est une chaine, et le futur une chimère. Pourtant ils sont nombreux à l’oublier, pour simplement s’élancer dans le prochain moment sans penser à ce qu’ils ratent – j’refuse d’être si rapidement ennuyeuse ou aveugle. J’refuse de devenir adulte si c’est pour oublier de vivre comme y en a tant qui le font.
J’refuse de dire adieu à une invitation à vivre l’instant, à me laisser porter par l’aventure. Puis peut être que ca me rend idiote, peut être que ca fait de moi une insouciante, peut être que c’est ca l’adolescence – et si je suis encore adolescente, j’vais pas me prétendre adulte. C’est sans doute la jalousie, la lassitude ou encore l’idiotie qui rend les adultes si fervents sur l’idiotie des adolescents. Ils ont oublié de vivre – j’ferais pas la même erreur. « Des botrucs, des centaures, des petites fées, si t'as d'la chance t'peux même y voir des licornes. » J’arque un sourcil, pas le moins du monde impressionnée – ou du moins j’donnais le change – face aux propositions de Tobias. « J’te donne l’impression d’être une fan de licornes ? T’as rien d’plus impressionnant ? » Qu’je demande en croisant les bras sur la poitrine.
Quoi que voir une licorne doit pas manquer de charme – comme ce sont des créatures parfaites, absolument innocentes qui ne se laissent pas facilement approcher. J’imagine. Pas que Cosimo puisse m’en dire plus, comme lui n’en possède pas. Pas contre les botrucs c’est devenu une habitude de les promener un peu partout à Pré-au-Lard. J’vais pas m’extasier d’en voir ailleurs. Et des fées ? J’savais pas qu’il se trouvait des fées dans le monde sorcier – peut être cela dit. Peut être – j’peux pas prétendre tout savoir d’ce monde là.

Pas encore, mais bientôt. « C'est une bonne chose qu'la magie existe alors. » Absolument, et d’un sourire j’pouvais que lui assurer qu’il avait visé juste. J’peux pas voir dans la nuit, mais d’une baguette il serait aisé de faire voir dans la nuit. Sauf que la magie elle me coulait pas dans les veines. « Pas d’chance que j’en sois démunie alors. » Qu’je réponds sans aller plus en détail – j’sais que je dois pas gueuler ma nature d’moldue, mais l’mot cracmol me semble pas être mieux pris par la majorité des magiciens que j’ai pu croiser. A croire qu’pas avoir de magie ca les rend tous complètement écoeurés. Pas mieux qu’les moldus – pour certains. Ils s’trouvent vraiment des idiots d’partout – mais l’type devant moi il semble pas être d’ceux-là. Ca l’fait pas fuir, au contraire. Au contraire, il reste là avec sa force tranquille, et sa promesse d’forêt mystère dans la nuit. Peut être parce que c’un pervers mangeur de filles. « Bien sûr qu'non. » Ou peut être pas. Puis s’il l’est, j’doute pas d’pouvoir viser pour lui faire mal et revenir ici en courant. J’cours vite après tout – puis au moins une chose d’certains c’est que tous les mecs ont une faiblesse commune qu’il est difficile d’ignorer. « Tu l'saura s'tu viens voir. Un truc comme ça oui. » « Ok. Allons-y alors. » Et j’refuse pas l’moment présent, jamais. L’appelle de l’aventure m’fait vriller les veines d’une chaleur passionnée – j’veux savoir maintenant ce qu’il y a d’si parfait dans la forêt de nuit. Et lui faire confiance, à Tobias – j’vois pas pourquoi tourner l’dos à un magicien qui s’fait si fascinant.

Une faiblesse, idiote, d’adolescente. Parce qu’il a c’sourire confiant, qu’il s’tient pas si loin, et semble certain d’lui. Il respire pas l’inquiétude, ou la perversité. Juste la promesse d’quelque chose de nouveau. Quelque chose d’parfait. « J’te suis, t’as juste à frayer l’chemin – et user de ta baguette pour faire de la lumière. Même si la lune est pleine, dans la forêt la lumière traverse pas les arbres. »



_________________

f*cking dear wolf pack

Revenir en haut Aller en bas
Tobias N. Yaxley
conformiste & creature

conformiste & creature


Messages : 73
Date d'inscription : 03/03/2019

Voir le profil de l'utilisateur

danser avec les loups (tobias & leana)  Empty
MessageSujet: Re: danser avec les loups (tobias & leana)    danser avec les loups (tobias & leana)  EmptyMer 1 Mai - 13:19


 danser avec les loups
 @Leana A. Grimaldy & @Tobias N. Yaxley
 
T'es libre maintenant. Ça t'parait aberrant d'penser ça alors qu't'es maudit qu't'es un maudit lycan qu'doit s'plier à la volonté d'la lune tous les mois, mais t'as plus d'compte à rendre à personne. T'fais c'que tu veux sans avoir à t'soucier des conséquences, sans avoir à t'inquiéter des répercussions sur ta famille. T'as plus à t'soucier d'être l'héritier parfait, ni d'devoir fournir un héritier, t'as plus à t'occuper d'ta femme, t'en a plus d'femme, pas qu'tu l'faisait quand t'en avait une. Donc oui t'es libre, t'as plus d'règles à suivre à part les tiennes, c'est tout c'que le toi gamin à toujours voulu. T'serais presque en extase si y'avait pas c'problème d'fourrure dès qu'la lune devient ronde qui t'as fais perdre tout c'que t'as toujours connu. Tu la détestes pas tant qu'ça ta nouvelle condition, tu t'y es habitué, t'as appris à vivre avec, à en prendre avantage, mais t'supportes pas n'pas pourvoir la contrôler. T'voudrais pouvoir t'transformer quand tu l'veux, pas quand on l'décide pour toi. T'veux plus qu'on décide pour toi. « J'te donne l'impression d'être une fan de licornes ? T'as rien d'plus impressionnant ? » Elle t'semble pas impressionnée du tout par les créatures qu't'as cité. « Oui. Tout l'monde aime les licornes. » Tu lui réponds très sérieusement, retenant un sourire en la regardant croiser les bras. Même toi t'les aimes bien, c'est beau ces animaux-là, puis c'est impressionnant d'en voir une. « Il s'trouve aussi des centaures, des scroutts à pétard, des gobelins, des acromentules. » Qu'des trucs joyeux qu'il vaut mieux éviter d'énerver, ou éviter tout court. D'un autre côté elle devrait t'éviter toi aussi, t'es aussi dangereux qu'le reste d'ces créatures, surtout ce soir, mais ça t'vas pas lui dire, t'veux pas qu'elle retourne en courant au village pour aller s'cacher.

« Pas d'chance que j'en sois démunie alors. » Ça tu l'savais déjà qu'elle en avais pas, parce qu'tu l'observes depuis des semaines. Parce qu'on t'a payé pour tuer une moldue, t'sais pas pourquoi et tu t'en fiches, t'as eu ton argent c'est tout c'que tu veux savoir. « Heureusement pour toi qu'je suis là. » T'lui dis en sortant ta baguette d'ta poche. T'es encore un sorcier malgré c'qu'en dise tes parents et leurs collègues, t'as encore l'droit d'user d'la magie et t'vas pas t'en priver. Tu t'souviens d'la façon dont ils parlaient des hybrides, l'dégout dans leurs voix, d'leur envie d'vouloir leur interdire d'faire d'la magie, d'avoir une baguette. Tu t'souviens d'avoir d'nouveau entendu tout ça quand ils t'ont vu l'lendemain matin, après qu'on t'es retrouvé à moitié mort dans une ruelle, bouffé par un loup-garou. T'comptes bien leur faire regretter d't'avoir traité comme ça, leur montrer qu't'as beau être un lycan maintenant, t'es pas moins doué qu'un sorcier pour jeter des sorts. « Ok. Allons-y alors. » Tu souris, t'es pas vraiment surpris qu'elle soit d'accord. C'est presque trop facile avec elle, elle t'semble avoir peur d'rien pour une petite moldue. Curieuse, avec c'te envie d'découvrir l'monde et d'vivre d'aventures qu't'as pas vu chez beaucoup d'personnes, c'est c'qui t'a intrigué chez elle, sa façon d'penser si différente d'la tienne. T'vas pas la tuer, tu la veux dans ta meute, t'veux faire d'elle un loup, comme toi, pour qu'elle t'fasse découvrir son monde. « J'te suis, t'as juste à frayer l'chemin – et user de ta baguette pour faire de la lumière. Même si la lune est pleine, dans la forêt la lumière traverse pas les arbres. » T'lances un Lumos pour illuminer le bout d'ta baguette. « C'vrai qu'la lune n'va pas trop t'aider là-d'dans. » T'réponds en commençant à t'enfoncer dans les bois, ne t'retournant pas pour savoir qu'Leana t'suivait.

 

_________________

I'm your Alpha

And all of you
belong to me.
Revenir en haut Aller en bas
Leana A. Grimaldy
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 189
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

danser avec les loups (tobias & leana)  Empty
MessageSujet: Re: danser avec les loups (tobias & leana)    danser avec les loups (tobias & leana)  EmptyVen 3 Mai - 21:30

@Tobias N. Yaxley

Il se trouvait des histoires de princesses aimant le rose, les paillettes, les licornes – elles chantent avec les oiseaux, et elles se font amis avec tous les déformés du coin. Elles ont un cœur si grand et naïf, qu’elles se retrouvent à n’voir que la beauté dans tout ce qui les entourent, bouffent des pommes de vieille sorcière pour mourir instantanément – comme quoi y a qu’les débiles qui aiment le rose, les paillettes et les licornes. J’ai toujours eut plus d’amour pour les dragons, les chevaliers, les monstres. Ceux se cachant dans la nuit pour surprendre les idiots et les enfants. Ceux qui faisaient peur – simplement – se laissant deviner dans les ombres inquiétantes qui entourent les lits durant les nuits d’insomnie. Ceux-là m’font sourire, me font rêver, me font baver – m’font partir dans la forêt avec un parfait inconnu un soir de pleine lune. « Oui. Tout l'monde aime les licornes. » « Pas moi » Qu’je réponds avec un air plus défiant – comme pour être certaine qu’il a d’bons arguments pour me faire aller avec lui. Mais j’ai pas vraiment de doute, quand il semble si certain. Il s’tient avec la nonchalance de ceux qui n’en disent pas trop parce qu’ils s’maitrisent – et non la vantardise de ceux qui ont pas assez à offrir et l’foutent en masse. « Il s'trouve aussi des centaures, des scroutts à pétard, des gobelins, des acromentules. » Parfait – d’là s’ouvre mon sourire, décidant qu’il y a mieux à découvrir qu’une licorne, à l’idée de voir des araignées géantes. « Des acromentules – en voilà une idée réjouissante. » Lançais avec l’cœur qui bat plus fort soudainement.

Avant de poursuivre que dans la nuit y a rien à voir – parce qu’un regard humain ne voit pas au-travers des ombres et des ténèbres. Il imagine plutôt, des formes monstrueuses, calquant son imagination débordantes sur des choses banales. Sans doute les moldus seraient moins idiots s’ils ne pensaient pas s’imaginer des choses – peut être qu’ils accepteraient plus aisément que parfois un vampire est un vampire. Que parfois ils sont vraiment ne présence de choses magiques. Qu’il y a des raisons de craindre la nuit, de craindre les ombres – elles se font le mystère d’un monde qui leur échappe. Et à présent j’étais une passeuse d’ombre, vivant dans l’au-delà avec de la magie, des promesses d’aventures, et des sorciers étranges. Mais captivant. « Heureusement pour toi qu'je suis là. » Et là il sort sa baguette, dans un geste fluide qui lui irait bien s’il se trouvait être un personnage de western. Alors ca m’fait sourire de le voir qui s’dandine de la sorte avec autant d’maitrise. Parfait – vraiment – m’fait bondir le cœur d’appréhension. « C'vrai qu'la lune n'va pas trop t'aider là-d'dans. » J’hoche la tête, avant d’lui emboiter le pas sous les arbres, restant d’plus en plus proches de lui.

Y a la nuit qui tombe plus vite que j’pensais, m’retrouvant rapidement dans l’noir, et à plusieurs mètres – ou un kilomètre, j’admets qu’à regarder partout pour la présence d’une créature, j’ai oublié d’faire attention au temps. Mais tout à coup y a plus qu’le silence, les pas résonnant même plus. « J’crois que le soleil s’est totalement couché. Y a plus qu’la lune – dont du noir. » Qu’je dis en me tournant vers l’sorcier – s’trouvant devant moi avec la lumière qui s’fait faiblarde. « T’as pas l’air bien. Pourquoi on s’arrête là ? Y a un truc à voir ? » Qu’je demande, m’rendant compte qu’on s’fige là à présent – et que j’vois pas plus de licornes que d’grosses araignées autour.



_________________

f*cking dear wolf pack

Revenir en haut Aller en bas
Tobias N. Yaxley
conformiste & creature

conformiste & creature


Messages : 73
Date d'inscription : 03/03/2019

Voir le profil de l'utilisateur

danser avec les loups (tobias & leana)  Empty
MessageSujet: Re: danser avec les loups (tobias & leana)    danser avec les loups (tobias & leana)  EmptyDim 5 Mai - 9:33


danser avec les loups
@Leana A. Grimaldy & @Tobias N. Yaxley
T'as pas eu besoin d'avoir l'sang empoisonné pour tenir plus du monstre qu'du prince charmant. C'est l'ombre qui t'attire depuis toujours. T'avais l'nez fourré dans des bouquins d'magie noire avant même d'pouvoir t'servir d'une baguette, loin des contes de fée et des histoires de princesse et de chevaliers qu'aurait dû intéresser un gamin d'cet âge-là. T'en est finalement devenu un vrai d'monstre. Un digne d'ceux des histoires qu'se racontent les gosses à la tombée d'la nuit pour s'faire peur, d'ceux contre qui les parents mettent en garde leurs enfants. D'ceux qu'on t'as sans cesse répété qu'ils n'méritaient pas d'faire partie d'ce monde. « Pas moi » Elle t'fais sourire la gamine avec son regard qui t'met au défi d'trouver plus intéresser qu'une licorne dans ces bois. C'en ait pas tellement un, des bêtes il s'en trouve un paquet là-dedans, bien assez pour qu'elle trouve son bonheur. « Des acromentules – en voilà une idée réjouissante. » C'est bien la première fois qu't'entend un truc pareil à propos d'ces créatures, elles sont plus l'genre qu'on a pas envie d'croiser normalement. Ils sont fous ces moldus. Cela dit, elle t'plait de plus en plus la p'tite, pas d'pouvoirs, rien pour s'défendre et pas l'moins du monde effrayée par des monstres qui n'feraient qu'une bouchée d'elle en la voyant. T'la trouves tout simplement fascinante. « Alors c'sont des acromentules qu'on va chercher. » Et t'comptes pas les laisser t'piquer ton diner, t'refuses d'pas la transformer ce soir, ça fait trop longtemps qu't'attends.

T'as pas d'problème avec l'obscurité, c'pareil pour toi l'jour et la nuit, t'as les yeux qui s'adaptent au noir depuis quelques mois, t'en oubli presque que c'est pas l'cas d'tout l'monde. Alors t'sort ta baguette pour éclairer votre chemin, pour qu'Leana aussi puisse voir où elle marche et vous partez dans la forêt en quête d'bestioles. C'est surtout elle qui les cherche les araignées, toi t'veux juste l'éloigner l'plus possible du village, l'plus rapidement possible. T'peux sentir l'loup qui s'agite, qui veut s'montrer, qui va pas tarder à l'faire. T'gardes un œil sur elle, t'voudrais pas la perdre dans les bois, t'la trouves adorable la gamine à chercher d'tout les côtés des créatures magiques et t'as pas d'doutes qu'si tu t'risques à lui dire ça, t'vas l'agacer. T'vois la lumière qui s'fait plus faible aussi, jusqu'à c'qu'elle disparaisse complètement pour laisser place à la lune qu'monte doucement dans l'ciel. « J'crois que le soleil s'est totalement couché. Y a plus qu'la lune – dont du noir. » T'bouges plus, tu l'sais qu'y'a plus qu'la lune, t'peux pas la voir avec les arbres, mais t'sens qu'elle est là, qu'elle prend l'contrôle. Tu l'supportes pas de devoir t'plier à ses phases, devoir t'transformer dès qu'elle s'trouve pleine sans avoir ton mot à dire. T'sais qu'elle est là, la lune, pleine dans l'ciel étoilé, parce que l'loup aussi il est là, il s'fraye doucement un chemin dans ta tête pour sa sortie mensuelle. T'es plus totalement toi-même et tes pas encore complètement l'animal. « T'as pas l'air bien. Pourquoi on s'arrête là ? Y a un truc à voir ? » T'grognes un coup. « Pas avant quelques minutes, mais tu devrais commencer à courir. » T'vas la rattraper d'toute manière, autant qu'elle prenne d'l'avance. Elle qu'voulait voir plus impressionnant qu'des botrucs, elle va être servie, t'penses, alors qu't'as les os qui commencent à s'briser et les poils qui poussent. T'hurles, parce que t'connais pas d'douleur pire qu'celle-ci et qu'si tu t'souviens d'rien de ce que fait l'loup, tu t'es tout à fait conscient d'quand il arrive. Puis t'as plus conscience d'rien, t'es plus là, il reste juste le loup. Et il est affamé.


_________________

I'm your Alpha

And all of you
belong to me.
Revenir en haut Aller en bas
Leana A. Grimaldy
staff & conformiste & moldu

staff & conformiste & moldu


Messages : 189
Date d'inscription : 30/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

danser avec les loups (tobias & leana)  Empty
MessageSujet: Re: danser avec les loups (tobias & leana)    danser avec les loups (tobias & leana)  EmptyJeu 23 Mai - 19:58

@Tobias N. Yaxley

La nuit était le monde des ombres et des cauchemars, des monstres et des créatures. Il s’y cachait des vampires, démon aux dents pointus, immortels et fantastiques, se tenant là dans l’attente d’âme à avaler. D’âme, ou de sang – comme c’est tout ce qui donne envie aux créatures. Le sang, l’hémoglobine rouge qui circule dans les veines de chaque vivant et mortels gourmands d’aventures se tenant à l’orée de la forêt en espérant en sortir indemne. « Alors c'sont des acromentules qu'on va chercher. » Mais l’appelle de l’aventure est bien trop captivant, faisant oublier les cauchemars et les monstres. Parce qu’il ne s’en trouvait pas, quand un homme est capable de faire de la lumière au bout de sa baguette – ou du feu au bout de ses doigts.
Comment avoir peur du noir quand il se trouvait de la magie ? Les pas résonnaient entre les arbres, nous avancions doucement, sans doute parce que malgré la lumière de la baguette, je risquais de me prendre branches, et racines pour me rétamer par terre toutes les deux secondes – et que Tobias n’avait pas l’air dérangé d’aller si lentement. Ca m’laissait le temps de regarder autour de moi, de trouver de quoi trouver de l’intérêt à cette sortie. Pas que je n’avais pas le cœur qui battait à la chamade, l’adrénaline circulant dans mes veines pour me réchauffer.

Puis le silence. Le silence et l’immobilité – il se tenait là, dans la pénombre, son corps élancé n’étant que plus noir que l’obscurité. Il se tenait là, avant de se figer en deux, plier sur lui-même et soufflant plus fort. Il ne se trouvait plus que son souffle dur, et mon cœur battant. « Pas avant quelques minutes, mais tu devrais commencer à courir. » Courir. J’ouvrais la bouche pour répondre, quand le premier os craqua. Son épaule sortit soudainement de son corps – son bras se brisant en deux, avant qu’il n’en fasse de même avec ses jambes. Cours, cours, cours. J’allais tout droit, parce qu’il se trouvait un étrange instinct qui me poussait à ne pas penser, à juste courir. Le hurlement coincé dans la gorge, je laissais derrière l’homme plié en deux, et n’écoutait qu’un étrange instinct qui me dictait de courir. Qu’importe où. Qu’importe jusqu’où. J’allais mourir de toute façon. Badoum. Badoum.
Me voilà à chercher dans la pénombre à me cacher d’un monstre que je ne connaissais pas, l’esprit bien trop paniqué pour comprendre ce qu’il était en train de se passer. Je courais – n’entendant rien d’autre que ma propre respiration qui résonnait en écho dans ma tête et autour de moi. Inspire. Expire. Badoum. Badoum. Mon cœur frappait si fort qu’il semblait vouloir s’arracher à ma poitrine. Mes muscles me faisaient mal, mes jambes se figeant par la tension, sans que je ne puisse m’arrêter de courir.

J’arrêtais lorsque mon genou me fit si mal que je n’arrivais plus à avancer. A bout de souffle, m’arrêtant je ne sais où, les arbres se faisant immenses et terrifiants. J’attendais – il ne restait que le silence, mais je savais que ce n’était que le début de cette chasse. Et j’en étais la proie. J’observais les arbres autour de moi, ignorant la douleur dans ma jambe, pour m’élancer vers les branches, y montant en espérant que la nuit ne serait pas si longue. En espérant – espérant voir ce qu’il se cachait dans le noir, et pourquoi soudainement, le cauchemars avait un arrière gout de réalité.

hj : je l'ai écrit depuis longtemps et j'ai oublié de le poster. sorry sorry :snif:

_________________

f*cking dear wolf pack

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




danser avec les loups (tobias & leana)  Empty
MessageSujet: Re: danser avec les loups (tobias & leana)    danser avec les loups (tobias & leana)  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
danser avec les loups (tobias & leana)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avec qui veut bien danser avec moi!!!
» On apprend à hurler avec les loups. (Jean Racine) [Moira & Dagon]
» Danser avec Hermione...(Pv Hermione)
» Veux-tu danser avec mes cauchemars ?
» il faut hurler avec les loups si l'on veut courir avec eux › cordélia.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pré-Au-Lard :: Rues et ruelles-
Sauter vers: