AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Vipère sous couvert [Cassandra Avery]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Finn O'Neill
gryffondor ◊ bold, honourable

Finn O'Neill
gryffondor ◊ bold, honourable


Messages : 153
Date d'inscription : 18/08/2019


Vipère sous couvert [Cassandra Avery] Empty
MessageSujet: Vipère sous couvert [Cassandra Avery]   Vipère sous couvert [Cassandra Avery] EmptyLun 19 Aoû - 21:30


Vipère sous couvert
@Cassandra Avery & @Finn O'Neill


Les vacances d’hiver… Noël, les cadeaux, la famille. Un moment idéalisé et rêvé par bien des sorciers. Une trêve dans la sombre période qui a débuté il y a peu. Finn, lui, voyait les choses autrement. A ses yeux ces vacances étaient un calvaire presque pire que les deux mois d’été. Elles avaient beau être plus courtes, elles le mettaient à chaque fois dans des situations terriblement inconfortables. Il n’avait que peu de temps pour s’évader et retrouver ses amis de Limerick avant de subir comme à chaque fois le courroux parental pour avoir osé voir ses amis moldus. C’était pourtant bien le seul réconfort qu’il trouvait à ces vacances-là. Fort heureusement elles étaient enfin terminées, et il avait pu ramener avec lui son petit pêcher-mignon moldu : des cigarettes. Celles-ci se trouvaient dissimulées dans sa valise entre les chaussettes du garçon, il était hors de question que sa mère les trouve. Ca serait un coup à déclencher une nouvelle guerre.

Le tabac était interdit à l’école de sorcellerie, aussi le garçon ne fumait que très occasionnellement. C’était plus un petit plaisir qu’il s’offrait de temps à autre qu’une addiction. D’autant qu’il n’avait que deux paquets.

Le repas s’était terminé depuis à présent plusieurs minutes, et les étudiants regagnaient peu à peu leurs dortoirs. Les couloirs se vidaient et l’on y entendait plus que le mugissement du vent dehors et l’écho des pas lointains. Il faisait encore froid en cette nuit d’hiver, la neige recouvrait les toits et le rebord des fenêtres en une couche épaisse… ça n’incitait qu’à rentrer se mettre au chaud.
Pour l’Irlandais, c’était le moment parfait pour braver l’interdit et profiter en cachette d’un peu de poison moldu. Son lieu de prédilection était la volière : l’endroit était isolé et balayé par les courants d’air, ainsi l’odeur de tabac ne restait pas.
A pas feutrés, le jeune sorcier traversait les longs couloirs avant de gravir les marches menant à la volière de l’école. Dans la pénombre, il distinguait les silhouettes des rapaces perchés ça et là. L’endroit était vidé de la moitié de ses oiseaux de nuit, ceux-ci profitant de l’obscurité pour aller chasser. Alors qu’il s’apprêtait à sortir sa cigarette, il remarqua une autre ombre un peu plus loin et terriblement trop grande pour être un oiseau. Rapidement acclimaté à la pénombre, les traits furent plus distincts. Il l’avait déjà vue, et plus d’une fois. Un petit sourire narquois se dessina sur les lèvres du blond car si lui avait repéré la jeune femme, ça ne semblait pour l’heure pas être réciproque. Et ce n’était pas n’importe qui, mais bien Miss Avery. Une fichue vipère sang-pure qu’il avait pris plaisir à embêter lorsqu’il était arrivé à Poudlard. Bien évidemment il avait morflé en retour, mais ça ne l’avait pas empêché de continuer à provoquer des situations dans laquelle la Serpentard pouvait être cible de raillerie de ses camarades. Sa propre image lui était en retour bien égale. Et après tant d’années, la revoila au sein de l’école et en tant que psychomage. Une bonne blague aux yeux du Gryffondor qui l’imaginait avec autant d’empathie qu’une petite cuillère. Il n’avait pas réellement eu l’occasion de lui rappeler le bon vieux temps depuis son retour à l’école, aussi cette situation était trop belle pour être manquée.

Le garçon rangea sa cigarette et saisit le plus discrètement possible sa baguette. De nombreux choix s’offraient au garçon, mais à la boule de neige il préféra la boule de fientes, plus adaptée à un serpent selon lui. En un instant, une visqueuse et blanchâtre matière se heurta à la tignasse brune de la psychomage. Le jeune lion pouffa, trahissant sa présence avant de feindre la surprise lorsque la femme se retourna. C’est avec un ton moqueur et provoquant qu’il s’exclama :

« Oh pardon !  J’vous avais prise pour une élève ~ »

Ce ton tout comme son regard malicieux en disaient bien long sur ses réelles intentions. Il faut dire que l’instinct de survie du jeune O’Neill était parfois discutable, mais à ses yeux il n’avait à faire qu’à une ex-Serpentard prétentieuse et membre du personnel de Poudlard. Au pire il finirait dans le bureau de sa directrice de maison.


_________________
tenebris
Piégé dans les ténèbres de cette cave, je sentais la présence de ces êtres malsains, leur regard posé sur moi... attendant le moment opportun pour frapper. Et j'hurlais de tout mon être sans qu'on ne vienne me libérer de ma prison.
Revenir en haut Aller en bas
 
Vipère sous couvert [Cassandra Avery]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous couvert d'anonymat [Libre]
» Fin du rp: On finira forcément sous le gui {OK}
» [UPTOBOX] Torpilles sous l'Atlantique [DVDRiP]
» Sous le soleil de la plaine...
» Promenade dans les sous-bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Poudlard :: Les Hauteurs de Poudlard :: La volière-
Sauter vers: