AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une petite vengeance... [PV Charles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 145
Date d'inscription : 31/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Une petite vengeance... [PV Charles]   Dim 6 Nov - 18:11

Les jours de congés étaient rares ces temps ci, mais fort heureusement, ça arrivait quand même de temps en temps. Il fallait dire qu'ils avaient fort à faire avec toutes ces récentes attaques et puis les sorciers qui foutaient la pagaille aussi. Les membres de la brigade magique étaient tellement débordé qu'ils devaient parfois leur donner des coups de mains alors qu'en théorie ils avaient été formés pour traquer les pires criminels, pas pour attraper l'abruti qui avait trouvé intelligent de vendre des poignées de porte mordeuses à un magasin de moldus...

Enfin bref, quand ça n'était pas des coups de mains qu'il devait filer, c'était la paperasse qui s'accumulait sur son bureau qu'il se devait de réduire... Il n'aimait pas ça... S'il avait voulu être auror, c'était avant tout pour être sur le terrain, pas pour devoir remplir des rapports de mission... Malheureusement, ça faisait partit du métier et il le savait bien dans le fond, même s'il aurait préféré les dicter à quelqu'un plutôt que de devoir les rédiger lui-même...

Mais aujourd'hui, pour la première fois depuis au moins une semaine et demie, il avait un jour de congé et il comptait bien en profiter. La première chose qu'il fit, ce fut une grasse matinée : il se leva à huit heures... Oui bon, ça n'était pas vraiment une grasse matinée, mais il n'aimait pas rester à ne rien faire de sa journée, il s'ennuyait et comme il l'avait appris lors de son sevrage de l'alcool, l'ennuis ça n'était absolument pas bon pour lui. Alors il occupa sa matinée entre hibou en retard, factures et rangement puis dans l'après midi, il lui revint en mémoire qu'il devait une petite vengeance à Aurora....

Oh rien de bien méchant, mais tout de même, ce serait surement amusant de lui faire découvrir une ou deux farces sorcières... A condition qu'il en trouve bien sur... Son but n'était pas de lui faire mal ou de l'effrayer, non, il voulait la faire rire avant toute chose... Mais avec les blagues sorcières, il fallait toujours se méfier, particulièrement quand on pensait l'utiliser sur quelqu'un qui ne saurait pas utiliser le contre-sortilège pour stopper la blague.

Il avait donc transplané à Pré-au-Lard pour se rendre au magasin de farces et attrapes. Il faisait plutôt bon aujourd'hui, autrement dit, il ne pleuvait ni ne neigeait ce qui était déjà pas mal. Aussi, plusieurs sorciers étaient de sortit, profitant de cette acalmie dans le temps pour faire leurs emplettes. Les rues n'étaient pas bondées, mais quand même bien fréquentées et il y aurait surement une vraie petite foule dans le magasin de Zonko... A cette pensée, il faillit bien renoncer à son projet, lui qui était si peu sociable.

Mais il se ravisa et marcha tout droit vers le magasin où il y avait effectivement du monde, mais pas autant qu'il ne l'avait craint comme il put le constater à travers la vitrine. Il poussa donc la porte et laissa derrière lui le froid de l'hiver en refermant soigneusement la porte sur la rue. Il commença bien par faire quelques allés et venues dans les rayons, mais a vrai dire, il n'y connaissait pas grand chose... Alors il se résigna à demander l'aide du propriétaire des lieux.

- Excusez moi. Appela-t-il lorsqu'il ne fut plus occupé ailleurs. J'aurai aimé quelques conseils... Je voudrais faire une petite farce pas bien méchante à une amie, mais je ne sais pas vraiment quoi choisir...

Devrait-il préciser que l'amie en question était moldue ? Hum peut-être pas, il verrait bien s'il lui posait la question.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 428
Date d'inscription : 23/05/2016
Localisation : quelque part dans Zonko, boutique de farces et attrapes

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une petite vengeance... [PV Charles]   Mar 15 Nov - 23:55

Une petite vengeance...
Gawain & Charles

« Ou tu pourrais rester ici... dans les draps... Avec moi. » Il se tourna pour caresser le corps nu de son amant du regard, se mordant la lèvre pour ne pas simplement accepter et succomber à la tentation. Mais il devait se faire une raison - être raisonnable pouvait être dans ses cordes après tout il était un Serdaigle - et quitter la pièce avant que la tension sexuelle qui y régnait ne soit simplement suffocante. « Tu es fourbe, tu le sais ça ? » demanda-t-il en terminant de boutonner son pantalon, et en cherchant sa robe de sorcier. Il la trouva au pied du lit, malmenée parce que la veille Adonis était simplement arrivé sans prévenir et la lui avait ôté sans lui laisser le temps de se plaindre. Pas qu'il en aurait eut envie de toute façon. Il la prit, lui lança un sort pour la défroisser, et la passa à son tour. « Je suis un Serpentard. » Levant les yeux au ciel, parce que clairement ce n'était pas une justification suffisante ou acceptable, il lança sur son amant un t-shirt qu'il trouva dans un coin de la pièce. « Je resterais pas. J'ai une boutique à faire tourner, tu te souviens ? Et il n'y a qu'Anton et moi aujourd'hui, les autres ont pris un congé. »  Pas que Charles fut un patron cruel ou sévère, il accordait à ses employés les congés qu'ils demandaient sans rien exiger en retour. Mais se retrouver amputer de deux membres de son personnel n'était pas une chose qu'il appréciait particulièrement.

Finalement son amant se fit une raison, et décida qu'il passerait son jour de congé - il devait bien en avoir un de temps en temps non ? - dans son appartement, nu, à l'attendre. Si cela pouvait lui faire plaisir, ce n'est pas Charles qui irait s'en plaindre, et il quitta le dit-appartement après avoir bu un café et mangé une tartine de marmelade, pour rejoindre Zonko's à l'étage inférieur. Il ouvrit la boutique, alluma les lumières, et mit en branle tous les objets ensorcelés qui étaient incroyablement excités en ce jour. Sans qu'il ne puisse expliquer pourquoi. Il marchait entre les étagères, sa robe pourpre où un Vif d'Or circulait librement volant derrière lui. Il posa quelques potions qu'il avait concocté la veille, rangea le stock de baguettes mordantes, et il trouva même le temps de poser quelques ballons à pesanteur. Il sentait déjà poindre une journée interminable. « Excusez moi. » La voix le sortie de son inventaire, et il se tourna pour découvrir un homme mûr, qu'il ne connaissait pas. Ou alors il était venu il y a longtemps et la mémoire de Zonko lui jouait des tours. Ce qui ne l'empêcha nullement d'offre un grand sourire au client, et de s'approcher de lui en sautillant. « Mais je vous en pries. Que puis-je pour vous ? » demanda-t-il alors en regardant les articles qui entouraient l'homme en question - coussin ronflant et couverture chauffante. « J'aurai aimé quelques conseils... Je voudrais faire une petite farce pas bien méchante à une amie, mais je ne sais pas vraiment quoi choisir... » Charles laissa échapper un rire, avant de faire un geste théâtral qui embrassait l'ensemble de son magasin. « Vous êtes au bon endroit pour cela : Zonko's le magasin de farces et attrapes. » récita-t-il en prenant sa voix la plus professionnelle qui soit. Il laissa ensuite son rire éclater et réfléchit un instant.

« Vous trouverez un peu de tout ici. Des petites objets, des sortilèges, des potions... Peut-être pourriez-vous m'en dire un peu plus sur votre amie ou sur le genre de vengeance que vous espérez mettre en oeuvre ? Je suis plutôt du genre bon farceur, on devrait pouvoir trouver quelque chose. » Dit-il en commençant à marcher entre les allés comme à la recherche d'inspiration, en attendant que le client ne lui réponde.



_________________
i love the way you love
◊ I can't tell you what it really is. I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife, in my windpipe. I can't breathe, but I still fight, while I can fight As long as the wrong feels right, it's like I'm in flight.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 145
Date d'inscription : 31/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une petite vengeance... [PV Charles]   Jeu 24 Nov - 10:37

« Vous trouverez un peu de tout ici. Des petites objets, des sortilèges, des potions... Peut-être pourriez-vous m'en dire un peu plus sur votre amie ou sur le genre de vengeance que vous espérez mettre en oeuvre ? Je suis plutôt du genre bon farceur, on devrait pouvoir trouver quelque chose. »

Il s'avança entre les allées bondées et pleines de divers objets destinés à jouer de mauvais tours. Gawain avait suivit le propriétaire du magasin tout en écoutant ce qu'il lui disait. Quel genre de farce ? Tout le problème était là... Il ne savait pas trop... De plus, il était auror et il savait que ça ne faisait pas très sérieux. Oh il aurait pût être un auror farceur, mais les rares qui le connaissaient, savaient bien que ça n'était pas le cas.

- Je n'en sais trop rien... Rien de bien méchant... Une boutade, pour la surprendre... En plus, elle est moldue alors je ne voudrais pas d'ennuis avec le ministère...

Il ne pensait pas que monsieur Zonko lui pauserait des questions gênantes ou même privée. Mais tout de même, il se sentait assez mal à l'aise à l'idée d'annoncer clairement qu'il voulait faire une farce à une amie moldue. Naturellement, si Ambre n'avait pas été au courant pour la magie, il ne l'aurait pas fait, mais en théorie, il ne devrait pas se servir de farce et attrape sorcière pour les expérimenter sur une moldue. Maintenant qu'il y pensait, il aurait peut-être dût se rendre dans un magasin moldu.

- Il ne faudrait pas que ça soit quelque chose d'irréparable sans un passage à sainte Mangouste et je voudrais, si possible, que ça ne l'attaque pas personnellement... Je ne tiens pas non plus à me la mettre à dos.

Non, il ne fallait vraiment pas qu'il se mette Ambre à dos car elle avait beau être haute comme trois pommes, elle avait un sacré tempérament... C'était d'ailleurs ce qui lui plaisait chez elle.

- Pensez vous pouvoir me trouver ce genre de choses ?

Tout le long, il s'était arrangé pour n'être entendu que du propriétaire des lieux car il n'avait pas très envie que les autres clients s'intéressent à ses emplettes. Particulièrement s'ils le reconnaissaient en temps qu'auror.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 428
Date d'inscription : 23/05/2016
Localisation : quelque part dans Zonko, boutique de farces et attrapes

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une petite vengeance... [PV Charles]   Dim 27 Nov - 20:45

Une petite vengeance...
Gawain & Charles

Charles était un farceur lorsqu'il était à Poudlard. Il passait le plus clair de son temps avec Aliénor et Andromeda Black, à inventer toute sorte de farces pour embêter les professeurs, le concierge et faire rire leurs camarades. Cela dit, chacun avec son rôle à jouer, et celui de Charles était simple : inventeur. Il mettait son énergie dans l'invention de sortilège ou dans l'enchantement d'objet, laissant le soin à ses meilleures amies de mettre en place les sièges et de prendre tous les risques. Il n'avait pas beaucoup changé, préférant être dans sa boutique à vendre des objets plus délirant les uns que les autres plutôt que d'aller les déposer dans les recoins de Pré-au-Lard pour faire peur aux passants ou à ses voisins. Il n'aimait pas prendre des risques, la guerre avait finit par le rendre frileux - ou plutôt le massacre de sa famille quelques années auparavant, par un loup-garou.
Qu'importe, il aimait Zonko, il aimait faire vivre les gens, et il avait toujours un amour évident pour les farces et les blagues. Alors quand il pouvait aider un de ses clients à en mettre une en place il ne se dérangeait pas. « Je n'en sais trop rien... Rien de bien méchant... Une boutade, pour la surprendre... En plus, elle est moldue alors je ne voudrais pas d'ennuis avec le ministère...» Il se mit à sourire de plus belle, l'idée de faire tourner en bourrique une moldue le rendant presque euphorique. Bien qu'il ne se préoccupait pas des risques - le Ministère s'occupait de ses affaires, Zonko des siennes, et si jamais un de ses objets devaient se retrouver sur une scène de crime... « Je suis responsable de mes objets, pas de ce que mes clients en font. »  Dit-il en levant les mains comme pour s'innocenter, mais se mit à partir dans un grand rire, comme pour affirmer qu'il n'était pas si sérieux que cela.

« Il ne faudrait pas que ça soit quelque chose d'irréparable sans un passage à sainte Mangouste et je voudrais, si possible, que ça ne l'attaque pas personnellement... Je ne tiens pas non plus à me la mettre à dos. » Il opine, continuant à marcher dans les allers, cherchant l'inspiration tout en sachant qu'il devait aller dans un rayon particulier. Celui des enchantements d'objets moldus - ou qui y ressemblait. Ce n'était qu'un petite partie du magasin, parce que le Ministère interdisait ce genre de choses. « Pensez vous pouvoir me trouver ce genre de choses ? » Charles se retourne vers le bellâtre et hoche la tête une fois encore, montrant l'étagère d'un geste théâtrale. « Je pense que s'il y a bien un endroit pour trouver votre bonheur c'est ici - je me répète non ? Ha ! » Dit-il en partant dans un rire. Il prend tout de suite une poignet-mordante : « Poignet de porte à dents pointues - elle ne font pas mal mais ça peut surprendre. »  Il la repose, prend un petit boitier, et le présente une fois encore. « Dingo-Ding-Dong, une sonnerie de porte qui chante faux, et qui insulte ceux qui entrent dans une pièce. »  Un peu trop enfantin peut être. Il posa à nouveau l'objet avant de se pencher, cherchant autre chose, pour trouver des chaussures poilues qu'il présenta à son interlocuteur. « Chausson-chauffant; s'ils tiennent chauds ils ont aussi tendance à aller où ils le veulent eux, et à ne pas rester en place. » Expliqua-t-il alors que deux petits yeux se laissaient deviner entre les poils.

_________________
i love the way you love
◊ I can't tell you what it really is. I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife, in my windpipe. I can't breathe, but I still fight, while I can fight As long as the wrong feels right, it's like I'm in flight.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 145
Date d'inscription : 31/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une petite vengeance... [PV Charles]   Dim 11 Déc - 11:28

Aux yeux de Gawain, Charles Zonko était un homme étrange... Oui, étrange car apparemment très jovial et ça n'était pas dans ses habitudes de "fréquenter" des personnes comme ça... Lui, il ne riait presque jamais et certainement pas de manière aussi peu discrète, mais apparemment, il était devenu habituel pour le gérant du magasin de rire de tout et tout le temps... Mais remarquez, c'était sans doute normal quand on était propriétaire d'une boutique de farces et attrapes.

« Je suis responsable de mes objets, pas de ce que mes clients en font. » 

Oui... C'était sans doute une bonne défense, mais cela n'arrangerait en rien ses affaires s'il se faisait prendre par le ministère... Lui, il était responsable de ce qu'il en ferait s'il achetait quelque chose... Il aurait eut moins d'ennuis avec des farces et attrape Moldue, mais Ambre les connaissait trop bien à son gout...

Continuant de suivre le vendeur apparemment de très bonne humeur à travers les rayons, Gawain pris sur lui d'expliquer plus clairement ce qu'il souhaitait en songeant soudainement que ses explications étaient on ne peut plus contradictoires, mais Zonko ne semblait pas plus perturbé que ça... Il avait apparemment de la suite dans les idées, pas comme Gawain qui n'avait pas l'habitude de ce genre de lieu.

« Je pense que s'il y a bien un endroit pour trouver votre bonheur c'est ici - je me répète non ? Ha ! »

Gawain se contenta de hausser un sourcil septique avant que Zonko ne commence à lui montrer quelques objets.

« Poignet de porte à dents pointues - elle ne font pas mal mais ça peut surprendre. Dingo-Ding-Dong, une sonnerie de porte qui chante faux, et qui insulte ceux qui entrent dans une pièce. Chausson-chauffant; s'ils tiennent chauds ils ont aussi tendance à aller où ils le veulent eux, et à ne pas rester en place. »

Oh les chaussons semblaient intéressants, en plus, Ambre était du genre frileuse, mais bon... Il ne faudrait pas qu'elle se casse une patte avec, elle était danseuse tout de même.

- Ces... Chaussons, ils se promènent tout seuls quand on les porte ou quand on ne les porte pas ?

Non parce que si c'était pour qu'elle tombe des escaliers a cause de ça, elle ne le prendrait certainement pas à la plaisanterie.

- La poignée de porte et la sonnette, je pense qu'on peut oublier... La première parce que c'est clairement interdit et surveillé par le ministère du côté moldu et la deuxième parce qu'elle vit en immeuble et risquerait fortement d'apprécier la chose...

Ca ne l'étonnerait même pas qu'Ambre soit ravie de voir sa sonnette l'insulter à chaque fois qu'il viendrait chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 428
Date d'inscription : 23/05/2016
Localisation : quelque part dans Zonko, boutique de farces et attrapes

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une petite vengeance... [PV Charles]   Ven 16 Déc - 22:35

Une petite vengeance...
Gawain & Charles

Charles n'avait jamais aucun a priori sur ses clients. Il se fichait de savoir leurs âges, leurs métiers ou leurs maisons. Il ne s'intéressait qu'à leur plaisir, leur rire, et leur sourire. Il voulait avant toute chose les voir heureux une fois qu'ils quittaient la boutique. C'est pour cela qu'il avait créé Zonko au début : retrouver le sourire. Et il se sentait toujours incroyablement bien lorsqu'il voyait les autres sourire et s'amuser. Il passait des heures à écouter, observer, et aider ses clients, et il ne s'en plaignait jamais. Il n'en avait jamais assez. Il aimait ce métier, il aimait son existence telle qu'elle était aujourd'hui. Il aimait être Charles Zonko - propriétaire d'une boutique de farces et attrapes.
Alors lorsque ce client lui demanda de l'aide pour une farce à faire à une moldu il se retint de tout commentaire. Après tout même si ce genre de chose envers les moldus était interdit il n'était pas responsable de ce que ses clients feraient de ses produits une fois sorti. Ce qui ne l'empêcha pas de proposer à son client plusieurs objets plus ou moins intéressants. Dangereux. Ou inquiétants. Il laissa le bellâtre les observer, lui donnant l'occasion de faire son choix. « Ces... Chaussons, ils se promènent tout seuls quand on les porte ou quand on ne les porte pas ? » Comprenant l'inquiétude de son vis-à-vis, Charles se permet alors de se mettre à côté de lui et de lui donner un des chaussons dans les mains. « Ils ont tendance à se cacher pour ne pas qu'on les trouve, mais sont assez dociles lorsque l'on les porte. Et ils tiennent chaud, ce qui ne gâche rien. » Dit-il avec un grand sourire. Lui-même était fou de ces chaussons et en avait deux paires chez lui - pour Adonis et lui - qui se couraient après dans tout l'appartement.

« La poignée de porte et la sonnette, je pense qu'on peut oublier... La première parce que c'est clairement interdit et surveillé par le ministère du côté moldu et la deuxième parce qu'elle vit en immeuble et risquerait fortement d'apprécier la chose... » Grimaçant, Charles se contenta d'opiner doucement, laissant de côté ce genre d'idées avant de tourner sur lui-même, pour trouver autre chose. « On a aussi les classiques potions d'Euphorie, ou Boursoufflets. » Proposa-t-il, bien que ces deux choses-là soient peut être moins amusantes. Ou peut être... mais une moldue avec un Boursoufflet - bien qu'ils soient adorables - cela risquait de se remarquer. « A moins que vous ayez faits votre choix ? »

_________________
i love the way you love
◊ I can't tell you what it really is. I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife, in my windpipe. I can't breathe, but I still fight, while I can fight As long as the wrong feels right, it's like I'm in flight.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 145
Date d'inscription : 31/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une petite vengeance... [PV Charles]   Mar 20 Déc - 15:55

Gawain, très intéressé par la petite visite d'une boutique qu'il n'avait que peu, voir même pas du tout fréquenté jusqu'à maintenant, écoutait attentivement les propositions de farces du vendeur. Il s'intéressa tout d'abord aux chaussons qu'il lui montra et lui demanda à quel moment exactement ils se déplaçaient tout seuls. Naturellement, Zonko sembla comprendre son inquiétude, il était vrai qu'il serait dangereux que les pantoufles se mettent à partir toutes seule alors qu'elles étaient aux pieds de quelqu'un. Il lui mis donc les chaussons dans les mains pour qu'il puisse les observer de plus près et lui expliqua en se plaçant à ses côtés.

« Ils ont tendance à se cacher pour ne pas qu'on les trouve, mais sont assez dociles lorsque l'on les porte. Et ils tiennent chaud, ce qui ne gâche rien. »

Ah si c'était ça... Ca pouvait valoir la peine... La farce serait amusante, pas dangereuse et surtout subtile... Comme lui quoi... Enfin pour le coté subtil parce que pour le reste... Il repoussa ensuite les autres possibilités. Il ne voulait pas qu'elle prenne plaisir à l'insulter sous couvert de la sonette et il ne voulait pas d'ennuis avec le ministère à cause de la poignée.

« On a aussi les classiques potions d'Euphorie, ou Boursoufflets. »

Non non, pas de potions... Ca pourrait être drôle mais il préférait éviter... Imaginez un peu qu'il n'ait pas de chance et qu'elle soit allergique à un des composants ? Il aurait l'air fin... Et puis les boursoufflets, il était sur que ça lui plairait, mais elle était moldue et ça aurait fait vraiment bizarre... Il lui en montrerait peut-être un un jour...

« A moins que vous ayez faits votre choix ? »

Gawain réfléchit un instant... Il allait surement rester comme ça et peut-être passer chez le confiseur pour lui prendre des chocolats sorciers histoire de se faire pardonner de sa farce... Hum... Non, il allait attendre qu'elle se rende compte que si elle cherchait toujours après ses chaussons, ça n'était pas seulement à cause de son étourderie.

- Hum... Non, je crois que je vais rester sur les chaussons... Merci beaucoup.

Il suivit ensuite le gérant pour se retrouver devant le comptoir. Il espérait que ça ne serait pas trop cher, pas qu'il soit radin ou quoi que ce soit, mais il suffirait que de colère elle les jette à la poubelle, ça lui ferait mal quand même d'avoir dépensé autant pour qu'ils finissent par se promener parmi les ordures.

- Combien je vous dois ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF  - the war is here

STAFF - the war is here


Messages : 428
Date d'inscription : 23/05/2016
Localisation : quelque part dans Zonko, boutique de farces et attrapes

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une petite vengeance... [PV Charles]   Dim 25 Déc - 18:08

Une petite vengeance...
Gawain & Charles

Charles avait l'esprit commerçant. Il aimait faire plaisir, et il savait vendre ses produits - en règle générale. Il n'était cependant pas quelqu'un de mauvais, et il acceptait les (rares) défaites qu'il pouvait rencontrer. Cependant il considérait qu'il y avait pour chaque client un objet qui pourrait le ravir dans sa boutique, il suffisait pour lui de prendre le temps de le trouver. Et lorsqu'il arrivait à faire plaisir, il se sentait toujours irrémédiablement plus heureux, et plus entier. Le bonheur, et le plaisir des autres lui permettaient de se sentir mieux, et d'avoir le sentiment de faire quelque chose de bien avec sa boutique. Il pensait rarement aux conséquences de ces achats, ou de savoir si certaines personnes seraient blessées. Il préférait considérer que rien n'était parfaitement dangereux à Zonko, que le seul danger venait de l'esprit machiavélique de certains de ses clients. Du reste, il n'était pas non plus leurs parents, et il n'avait pas à leur faire la morale sur la manière dont ils utilisaient leurs articles.
Lui il aimait les farces, et c'est pour cela qu'il était devenu un inventeur - à la suite de son père. Il avait cet esprit créatif, qu'il mettait au service du rire parce que le rire avait manqué à son existence après le massacre de sa famille - c'était évident. Alors rire était devenu salvateur, la seule chose qui ne pouvait pas lui être arraché, et qu'il pouvait offrir aux autres. Rire était devenu la chose la plus importante dans sa vie, pour toujours se souvenir qu'il y avait une part de lumière, même dans la nuit la plus sombre.

Alors quand il demanda à son client s'il avait trouvé son bonheur il sentit cette excitation presque électrique qui l'envahit, et il attendit. Suspendu à ses lèvres, il garda le silence durant les dix secondes de réflexion du bellâtre, espérant qu'il avait réussit. Ce dernier regarda les chaussures folles, avant de sourire. Gagné. « Hum... Non, je crois que je vais rester sur les chaussons... Merci beaucoup. »  Un immense sourire barra le visage de Charles alors qu'il prenait l'article, sautillant presque sur place de plaisir. « Merveilleux ! Merveilleux ! Je vous en pries suivez-moi ! » Dit-il en lui faisant un geste vers les caisses où se trouvait Anton. Charles lui offrit un clin d'oeil avant de prendre place derrière la caisse enregistreuse moldue qu'il avait ramené - et qui ne fonctionnait pas mais l'objet était bien trop beau pour être laissé dehors. « Combien je vous dois ? » Prenant les chaussons, Charles les entoura avec un bandeau d'immobilité qui les tenait en place avant de les mettre dans un sac en couleur pour offrir. « 5 mornilles s'il vous plait ! » Demanda-t-il en posant le sac sur le comptoir. « En espérant vous revoir rapidement chez Zonko's. »


_________________
i love the way you love
◊ I can't tell you what it really is. I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife, in my windpipe. I can't breathe, but I still fight, while I can fight As long as the wrong feels right, it's like I'm in flight.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 145
Date d'inscription : 31/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Une petite vengeance... [PV Charles]   Mer 28 Déc - 17:33

C'est avec un certain amusement que Gawain observa l'expression de Zonko lorsqu'il se décida pour la paire de chaussons. Il semblait avoir entendu la meilleure nouvelle de sa journée et il se demanda brièvement si il réagissait de la même manière à chaque vente qu'il réussissait. Et puis il se dit qu'à la réflexion, c'était surement le cas. Une telle joie de vivre, une telle énergie, faisait plaisir à voir et donnait curieusement l'envie de sourire bêtement à ce vieux ronchon qu'était Gawain Robards et d'ailleurs, il ne se priva pas d'un petit sourire en coin.

« Merveilleux ! Merveilleux ! Je vous en pries suivez-moi ! »

Gawain obéi et suivit le patron des lieux jusqu'au comptoir pour régler son achat. Il n'était que peu habitué à ce genre d'endroit, mais ça au moins, il savait faire sans trop se rendre ridicule. Alors que Charles immobilisait puis emballait les chaussons dans un paquet coloré, il lui demanda combien il lui devait et la réponse ne se fit pas attendre.

« 5 mornilles s'il vous plait ! »

Oh ça allait, il s'attendait à ce que ça lui coûte plus cher que ça. Sans broncher, il sortit les 5 mornilles de sa bourse en cuir avant de la ranger à l'intérieur de sa cape et de donner l'argent à Charles toujours de l'autre côté du comptoir. Il pris son sac tout en se demandant quand il pourrait aller l'offrir à Ambre sans paraître trop curieux pour être honnête.

« En espérant vous revoir rapidement chez Zonko's. »

Gawain s'était déjà détourné du comptoir et s'était arrêté un instant, se tournant de trois quart vers le vendeur avant de l'observer avec curiosité, puis il répondit en marmonnant moitié, amusé presque.

- Peut-être bien...

Oui peut-être, parce que même si ce magasin regorgeait de merveilles et si son propriétaire était un excellent vendeur, très professionnel et très poli, il n'en restait pas moins un sorcier bien peu habitué à ce genre de plaisanterie. Mais qui sait, Ambre lui rendrait peut-être la pareille quand elle aurait compris la supercherie et il reviendrait surement pour lui préparer une autre surprise en retours...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite vengeance... [PV Charles]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite vengeance... [PV Charles]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» Echange Charles Baker/ Himler Rebu autour du CEP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace spécial Sirius-
Sauter vers: