AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (cass) people always leave. except me. i can't die.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 125
Date d'inscription : 15/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Jeu 15 Déc - 0:56


Aquila, Cassian
we are the monsters hiding under your bed




Pseudo
: spf ou regilicious. :hehe:
Âge
: j’ai tué le quart de siècle et là je déprime. Arrow
Comment as-tu connu le forum ?
devine. :lool:
As-tu des remarques à faire ?  
:sex: :sex: :sex:
Fréquence de connexion :
 4/7 jours, autant que je peux malgré mes dispos qui mériteraient de se faire flinguer. :siffle:
un dernier mot ?  
j’aime les pandas. :nyan: :nyan: :nyan:

Code:
[b]bill skarsgard[/b] – cassian aquila

crédit gif/avatar
:  sheerat,tumblr (ban1), registerlorless (ava), foundmydoctor (gif), aestheticality,twitter (ban2)


Carte d'identité
Prénom
: les lettres sont dérivées du latin cassus, qui signifie vide, illusoire. à se demander si ses géniteurs se doutaient de son destin éternel, et ce qui en découle parfois. s’il a été amusant de s’habiller d’identités différentes, il revient à tout coup à ce souvenir indélébile.
Nom
: il a été de longues années à éviter son patronyme d’origine, glissant d’un nom à l’autre en chérissant en silence sa famille terrassée. mais chaque fois qu’il se pose en angleterre, c’est le retour d’aquila, l’aigle latin. un vain hommage pour un nom autrement effacé de l’histoire.
Date de naissance
: un quatorze décembre à la fin des années 1300. l’année exacte n’a plus d’importance, il préfère compter en siècles plutôt qu’en année – ça le rajeunit un peu.
Nationalité
: anglaise officiellement, mais il en a porté plusieurs lors de ses voyages autour du monde.
Statut de Sang
: jadis, les aquila étaient de sang-purs, de ceux qui imaginaient leur hémoglobine dorée. sauf qu'au même titre que le fleurs ils ont fini par faner, le dernier héritier bafoué par du sang mort. il est sale, maintenant, son statut sanglant, il est mêlé à celui des monstres.
Métier/Maison
: devenir un gryffondor lors de son arrivée à poudlard à changer sa vie. pouvoir y retourner des siècles plus tard pour devenir le gardien de la bibliothèque le tuerait probablement d’une heureuse crise cardiaque s’il n’était pas déjà décédé. c’est un bibliothécaire que les élèves ne risquent pas d’oublier facilement.
Orientation sexuelle
: il n’en a pas, n’a jamais vu l’intérêt de mettre une étiquette à ses préférences sexuelles. à ses yeux, il n’y a pas de bon ou mauvais choix quand on choisit un partenaire, vision qui restera identique jusqu’à la fin des temps – ou sa mort.


Un brin de magie :
Votre Epouvantard
reflet absent et pourtant, un pantin miroitant de mille miroirs s'avance. il n'est rien, ne sait même plus à quoi il ressemble à force de ne plus se voir, juste une ombre naviguant parmi les autres, à l'abri du soleil, sans reflet, sans visage. et le piège se referme quand le miroir se plante partout dans son être, un dernier adieu.
Votre Patronus
joyeux souvenir lié à sa forme animale, c’est un coyote au pelage pâle-bleuté qui vient à sa rescousse. ce n’est pas un sortilège qu’il réussit chaque fois, quand la bête rôde à la surface, dominatrice sur sa personnalité, il lui est inutile de tenter un patronus corporel.  
Votre baguette
longue de vingt-neuf centimètres, flexible, joli bois de cerisier et comme cœur, un croc de vampire appartenant à son créateur.  
L'amortencia :
une odeur de fer écarlate si forte qu’elle lui fait tourner la tête, l’hémoglobine battant dans les veines bleutées, rien de meilleur selon lui. pourtant, il y a un vent sucré, frais, qui assaille ses narines, une odeur enivrante qu’il brûle de découvrir.
Particularité magique
il est de ceux qui marchent une fois la nuit tombée, de ceux qui charment par sa gueule d’ange, de ceux qui mangent par ses crocs de démons. vampire, qui a su se parer de plusieurs atouts au fil des printemps, sa longue existence l’a également vu perfectionner son visage d’animagus, jusqu’à ce qu’il soit aussi confortable dans sa peau humaine que coyote.


Caractéristiques
Caractère
:  quand on murmure vampire dans le confort du silence, on imagine une sombre créature, monstrueuse et dangereuse. on pense aux monstres, aux horreurs dissimulés dans les ombres, on pense au sang versé, encore et encore et encore pour maintenir les cadavres ambulants. ce n’est pas pensé à tort, bien que les descriptions ne soient pas parfaites, il est rare de rencontrer un vampire n’ayant pas un penchant pour le sanglant. cass ne fait pas exception à la règle, mais il est une œuvre d’art ayant développé plusieurs facettes par son instable personnalité.

petit, en tant que dernier né, en tant qu’enfant malade, il a été lové de bras en bras, gardé et protégé contre toutes menaces extérieures. il a dû en profiter pour explorer ses talents cachés, faisant grossir son intelligence à défaut de pouvoir gonfler ses muscles comme ses six aînés. on l’a peigné futur serdaigle, le premier dans l’histoire des aquila, malgré la signification de leur patronyme. brillant, demandant, perfectionniste, un esprit affuté dans un corps brisé. s’il se donne autant dans l’intellectuel, c’est pour palier à sa faiblesse, palier aux refus qu’il se prend constamment dû à sa condition. il se sent prisonnier de sa chaire, sauf que cass trouve encore la force de rire. il devient bon acteur, un grand rêveur ambitieux, il trouvera façon d’obtenir ce qu’il veut. sa force on la reconnaît quand il entre enfin à poudlard, quand le choixpeau annonce haut et fort qu’il mérite sa place à la table des lions.

il a gagné sa place, son statut, et maintenant, il veut plus. toujours plus, prouver à sa famille qu’il vaut mieux que ce qu’il est, qu’il est plus qu’une maladie ambulante. il socialise, enfin, oublie une partie de sa prison de verre pour goûter à une liberté différente, et cass mue. il devient  plus impulsif, moins prudent, et plus il tombe, plus il se relève et court vite. il ignore les avertissements des aquila, lui aussi il veut s’élever soldat, l’intelligence n’est pas assez, il veut la force qui vient avec le courage qui l’habite. et il obtient une rébellion, la sienne, et il réussit. son entêtement et sa détermination le hissent, jusqu’à ce qu’il sombre.

vampire joueur, vampire charmeur. monstre, il accepte ce titre d’un haussement d’épaule indifférent, à quoi bon nier l’évidence de toute manière. quand la magie s’est glissée dans ses crocs nouvellement poussés, il a tout de suite su que son potentiel sorcier d’antan n’était qu’un bagage désuet face au nouveau pouvoir glissant dans ses veines mortes et glacées. l’hémoglobine prélevé à la gorge des humains, possédant ou non du sang magique, a finit par lui monter à la tête. l’innocence de la découverte de son immortalité, le sentiment d’être égal à dieu qui s’insinue sournoisement dans l’esprit. c’est plus cassian qui parle mais bien le monstre qui a pris possession de son être, parce qu’il n’a plus d’âme pour se préserver des péchés.

mort mais le palpitant ressent encore. il craque parfois, et le regret s’installe. le soleil est mortel, mortel parce que le temps que cass arrive à endurer les rayons sur sa peau, les ténèbres s’effacent et il se rappelle ce que c’est, d’être un simple sorcier. il glisse sa baguette entre ses doigts, accroche sa peau monstrueuse sur un crochet et s’accroche à une humanité qu’il croyait disparue. il se souvient, se souvient de valeurs qu’il a déjà eu, d’espoirs qu’il a déjà couvé. alors il essaie de se raccrocher à tout ça, s’élever à quelque chose de mieux, prouver que les monstres peuvent être humains aussi.

sauf qu’il ne devrait pas oublier à quel point il peut être monstrueux, qu’il glisse d’un côté et de l’autre qu’il le veuille ou non. et ça a finit par le rattraper, malgré son charme, malgré sa ruse et sa démarche féline. quand il est revenu à la maison, sa terre natale où il a fait couler des litres et des litres de sang, le ministère a eu tous les droits en l’arrêtant. jusqu’à ce qu’ils décident d’expérimenter sur lui, assez pour qu’il ait l’impression de se retrouver dans un de ses mauvais feuilletons moldus. reste qu’il lui est maintenant impossible pour lui de boire à la source, et ce n’est pas l’envie qui manque. de quoi devenir fou.

fou. c’est un bel adjectif pour un esprit aussi contradictoire que le sien. instable, muable à force de traverser les époques. au travers des siècles il a eu l’impression de porter plusieurs peaux de cassian, changeant de nom et d’histoire pour cacher sa monstruosité. horrible secret qui lui a amené surtout un long fleuve de solitude, une constante recherche d’un quelque chose qui fera s’enflammer son squelette glacé. cassian est certainement un être unique, intéressant – quand il accepte de se donner la peine.
Allégeance
: qu’importe sa race, qu’importe ses péchés, ses crimes, qu’importe qu’il soit une créature de la nuit, cassian n’est loyal qu’à l’ordre du phénix. il ne fait pas confiance au gouvernement – encore moins depuis sa condamnation, allégé grâce à l’intervention de dumbledore. il s’est laissé dompté car après avoir voyagé et vu tant du monde, il refuse d’être prisonnier derrière des barreaux. il refuse également de le voir s’embraser dans les flammes glacés de sombre lord, celui dont le seul murmure de sa présence fait déjà trembler l’échine de bien des sorciers. aquila n’est pas à sa première bataille, bien que c’est la première fois qu’il décide de s’y investir autant, qu’importe si c’est le résultat d’une arrestation. tu n’es pas là contre ton gré, et tu t’investiras pour protéger le monde magique, à l’image de tes ancêtres.



Dernière édition par Cassian Aquila le Dim 25 Déc - 5:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 125
Date d'inscription : 15/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Jeu 15 Déc - 0:56


Il était une fois
blood and chocolate

De son vivant, Cassian a porté pour les livres un amour inébranlable. Rat de bibliothèque, se perdre des heures et des heures parmi les rayons poussiéreux ou tourner les pages de la collection étonnante familiale n’a jamais été une corvée, bien au contraire. Cassian le dernier né, il n’a jamais dû endurer le poids des responsabilités sur ses épaules, ses aînés et parents s’entêtant à garder le bébé dans le confort de la demeure, en sécurité. À l’époque, naître Aquila est un grand honneur, mais aussi une grande responsabilité. Protecteurs de la magie, du secret, leur priorité est de tout mettre en œuvre pour que le monde de la sorcellerie reste à jamais séparé des êtres qui, jadis, sont considérés comme inférieurs, car l’essence magique n’a jamais voulu s’insinuer dans leurs veines. Cassian aurait dû recevoir la même éducation que ses six frères avant lui, il aurait dû et pourtant, bien que personne ne l’ait oublié, il a glissé entre les craques, relégué à un et puis à un autre, et c’est par lui-même qu’il s’est construit un temple de connaissances, un château de livres et d’histoires abracadabrantes pour passer le temps et ne pas emmerder celui des Aquila. Et pourquoi, pourquoi Cass s’est fané avant même de devenir un adulte? Pourquoi a-t-il eu le destin à part, alors que son plus grand rêve, c’était d’être aussi fort que ses frères? Pourquoi Poudlard a été le premier paysage à lui couper le souffle, alors que la fratrie voyageait avant même de savoir parler? Cass est malheureusement né avec un système immunitaire des plus faibles, une anomalie avec lequel il n’a jamais fait la paix, pas même quand la mort l’a rappelé à elle un court instant. Gamin, il a su faire avec, il a dû accepter sa maladie et de rester assis sur la touche, il a vécu à travers des chapitres, des anecdotes que ses frères s’amusent à raconter avec de grands gestes imagés, histoire de voir les yeux de Cass s’agrandir, impressionné. Sauf que tous les livres et tous les récits n’ont amenés qu’une chose dans la vie de Cassian : une soif immense de vivre ses propres aventures.


Vivre d’aventures et d’eau fraîche – ou dans le cas de Cassian, vivre d’aventures et de sang frais. Parfois, les rêves deviennent réalité, et parfois, la réalité s’entortille assez qu’on vient à se demander si les rêves réalisés le sont vraiment, ou s’ils trouvent à chaque fois une manière de s’entortiller et donner un produit fini étrange et tourmenté. Des siècles se sont éteints depuis ses chimères enfantines, sa vie n’est plus et pourtant, il marche dans le Londres moldu avec un charme félin désarmant. Il se dirige vers un endroit en particulier, une Taverne qui cache derrière des pierres, le monde magique d’Angleterre que l’anglais affectionne spécialement. On ne se sent jamais mieux qu’à la maison, et il y a trop longtemps qu’il n’y a pas mis les pieds. La dernière fois remonte à plus ou moins une trentaine d’années -plus le temps avance et moins Cass y porte attention- il a terrassé un minuscule village quand la faim fut trop présente et qu’il fut trop sauvagement provoqué. Il est loin d’en être fier, après tout, il tente difficilement de garder sa soif sous contrôle depuis près d’un siècle. Son sourire s’élargit un peu – en même temps, le vampire n’y met pas assez du sien, trouve toujours une nouvelle raison de faire une nouvelle victime. Et même si parfois elles sont bonnes, Cass écope en restant fermement accroché à son statut de monstre. Chaque fois qu’il revient, il s’installe au Manoir Aquila, un vieux manoir brisé et mal entretenu érigé non loin d’un village moldu, qui ne s’en approche jamais car terrifié qu’il soit hanté. En y arrivant cette nuit-là, il s’attend à y retrouver un silence habituel, des souvenirs poussiéreux, mais certainement pas un débarquement d’Aurors. Trente ans se sont peut-être éteints, son visage, toutefois, n’a pas été effacé des archives du Ministère suite à son bain sanglant. Avec un souffle noirci au bout des lèvres, il n’a d’autres choix que de changer ses plans du tout au tout.


Noël a toujours été la fête favorite de Cassian, suivit de près par l’Halloween. La veille de Noël de ses vingt ans fut un bain saignant, pour lui et pour d’autres infortunés laissés au mauvais endroit au mauvais moment. C’est la première fois où il a vu l’horreur se marier si bien avec la gaieté du temps des fêtes, la dernière fois où il a gouté à cette période avec une touche de chaleur familiale. Obtentions de dernières minutes qu'il a dû s'occuper, lui et d'autres paysans relégués au simple statut d'offrandes pour des forces supérieures - des connards sanguinaires imbus d'eux-mêmes, oui. Qu'importe ce qu'ils sont, ils font verser le sang et hurler les gorges jusqu'à la mort. Puis y'a Cassian parmi les victimes, celui qu’on ne tue pas, celui qui voit les horreurs s'imprégner sur ses rétines, celui qui pousse pas un cri, celui qui meurt drainé au bout de son hémoglobine. Parce qu'il a levé une épée entre lui et ses ennemis, qu'il a usé de courage pour la première fois de sa vie, il est tombé dans l'œil de son créateur, scellant son sombre destin. Et si à l’époque la fête ne se déroule pas comme aujourd’hui, à chaque nouveau Noël il se remémore sa mort, sa nouvelle naissance pour un Jésus sombre et sanglant. Il se revoit allongé sur la paille, ses membres presque allongé en signe de croix, une dernière prière avant de vendre son âme au Diable. Pendant qu’il fixe le ciel vide de toute étoiles, il sent la vie s’échapper de sa gorge déchirée alors qu’on boit son sang jusqu’à la dernière goutte. Terrasser le sorcier, croupir en vampire.


J’ai donc une dette envers le grand Albus Dumbledore, quel honneur, minaude Cass sans aucune trace de sarcasme dans la voix. Après son arrestation quelques temps plus tôt, il fut amené et traîné devant la Justice Magique sans grande cérémonie. Après tout, les vampires sont des créatures, et avec un curriculum vitae aussi tâché d’hémoglobine que le sien, Aquila a été surpris de ne pas être exécuté sur le champ. Un douteux mélange de malchanceuse chance, une expérimentation étampée top-secret dont Cassian a l’étoffe parfaite. Vampire monstrueux au régime actif de sorciers ou moldus désemparés, n’importe quoi qui puisse étancher sa soif ou guérir de malencontreuses blessures. Naturellement, personne ne se souvient de ses rares exploits, tous pointent vers le mal – car c’est tout ce que le monde sait se rappeler, ce qui le brise et le martyrise. Il se pense déjà condamné quand le Directeur de Poudlard en personne vient prendre sa défense, surprise. Et Merlin sait à quel point le vampire aime qu’on le surprenne, il aime découvrir les saveurs et les couleurs brillantes, puissantes dans ce monde. Dumbledore dissimule une palette savoureuse sous ses longues manches, et avant même que la faim ne tiraille ses tripes, il se soumet à un serment inviolable allégé, des conditions plus qu’acceptables avec un foutu job pour couronner le tout. Elle sera moitié moins grande si le bibliothécaire prend soin de ses grimoires. Bonbon au citron? conseille puis propose le Directeur, poussant vers le vampire un petit plat de verre débordant de petites pastilles citronnées. Il en accepte une avec plaisir, un lent sourire étirant ses lèvres vermeilles. J’en prendrais autant soin que mes poches de sang, ce qui veut dire beaucoup. Un léger rire partagé, puis la rencontre est terminée. En descendant les escaliers du bureau, Cass se laisse gagner par la sérénité autour de lui, arrivant à peine à croire qu’il est de retour à Poudlard. Quelques heures auparavant, c’est le froid, les ténèbres, l’incertitude, et pour la première fois depuis longtemps, ce sentiment de mortalité. Était-ce le dernier jour de sa mort? De celle-ci il ne se relèverait pas, plus jamais. Sauf que lorsqu’il fut finalement appelé devant le Magenmagot, son surprenant allié à fait chanter la corne de la miséricorde et le verdict final goûte meilleur qu’un aperçu du paradis, ce destin que l’on refuse habituellement aux créatures telles que lui.


Douce agonie. Il balance sa tête vers l'arrière, le sang coulant le long de sa mâchoire alors qu'il avale l'air goulûment. La fille ne se débat plus, la bête lâche un de ses poignets pour rejoindre sa plaie à l'abdomen. Disparue. Claquement de métal contre le sol, l'arme blanche qui a transpercé le vampire est tombée, vaincue comme sa maîtresse. Et le maître de la maîtresse n’est pas loin, son enivrante effluve frappant ses narines malgré l’hémoglobine autour de lui. Il est parfois difficile pour un vampire de se détacher d’un bain de sang, de réussir à être plus fort que le monstre caché dans ses tripes pour en liquider un autre. Entre Cassian et son créateur règne une relation d’amour/haine depuis le jour un, beaucoup de ressentiment de la part de Cassian et un brin d’adoration de la part de son maître. Jeu de chat et de souris, cette fois, l’autre ne s’enfuit pas, attend Cass sagement étendu dans son lit. Un lent sourire étire les lèvres du plus jeune vampire, qui n’attend pas un instant avant d’avancer excessivement rapidement pour plaquer son créateur sur le lit. Certes, le blond a une idée précise en tête, mais avant d’y arriver, il n’y a pas de mal à s’amuser un peu. Alors parmi les vêtements qui s’arrachent, les soupirs, les grognements mécontents, c’est difficile de savoir dans quelle direction tout ça s’en va. Arrive cependant le moment où le vieux vampire pousse un hurlement à glacer le sang, rapidement suivi d’un rire mi amusé mi diabolique de la part de Cassian. Entre ses doigts ensanglantés, un croc acéré arraché. Un jour, il s’en servira comme cœur d’une nouvelle baguette magique, et d’ici là, un souvenir pendu au bout d’une chaîne en or blanc.


Sombre créature, qu’importe son aspect, son enveloppe est celle d’un monstre. Un sourire aussi diabolique que charmant, un regard hypnotisant, un regard qui ferait faire n’importe quoi. Un monstre enchaîné cependant, puisque ses crocs ne peuvent plus se planter dans aucune veine à découvert. S’il s’est mis dans les poches un allié non attendu en la personne d’Albus Dumbledore, il est certain que la justice du Ministère ne laisserait pas un vampire tel que lui les quitter sans conséquences. Juste à y penser il est profondément agacé, son visage se ferme alors qu’il voit le bourreau du Magenmagot brasser sa baguette magique dans tous les sorts, murmurant des foutus mots que même le vampire n’a pas compris – mais peut-être était-il trop occupé à paniquer. Le souvenir est vague, flou, des images qui transpercent les ténèbres, il se souvient plus qu’il ne revoit la magie qui opère sur ses canines, les rendant inutilisables, décoratives. Insulte profonde pour un monstre qui gère sa vie en fonction de ses repas, solution miracle cependant pour ne plus le voir faire des victimes. Et c’est l’objectif du Ministère : le rende hors d’état de nuire. Et c’est ce qu’ils obtiennent, bien que le vampire n’a pas dit son dernier mot – un de ses premiers tests sera de voir s’il arrive à chasser sous forme animagus. Des heures plus tard il a encore cette impression bizarre dans les crocs, un engourdissement constant, désagréable, du genre impossible à ignorer. Comme le vampire est également curieux de voir ce qu’il l’attend s’il ose à nouveau prendre une délicieuse bouchée d’un être humain, il se dissimule dans une sombre ruelle, fidèle prédateur attendant qu’une proie facile apparaisse dans son champ de vision. Une quinzaine de minutes plus tard, le silence est brisé par un hurlement déchirant. La victime n’est pas celle attendu cependant, puisque c’est le vampire qui se laisse glisser au sol, les mains entourant son crâne blond alors que la douleur le paralyse. Son sujet humain en profiter pour prendre la poudre d’escampette, alors qu’Aquila réalise avec amertume que cette histoire sera un défi majeur. Impossible de manger, dépression assurée.


Il y a du bon comme du mauvais à être un vampire, et si, en règle générale, Cass aime bien sa condition, certains aspects le rendent amer, le poussent à perdre la tête. La solitude principalement, sa famille éradiquée, bien qu’il tente à chaque visite en Angleterre de trouver des descendants. Le temps qui n’arrive jamais à sa fin, c’est l’occasion idéale de dévorer et apprendre tout ce que l’on peut. Une des plus grandes fiertés du blond est la rapidité avec laquelle il a su devenir un animagus, concentré sur ce seul et même objectif pendant quelques mois, jusqu’à ce qu’il parvienne à se changer d’un monstre à l’autre aussi facilement qu’on change de chemise. À l’entrée d’une dense forêt, le vampire, vieux d’un demi-siècle à cette époque, découvre ses crocs dans un sourire carnassier, prêt à essayer une transformation afin de passer pour la première fois une nuit entière sous sa fourrure. Ses os craquent, sa gueule s'élargit, ses yeux brillent, il rapetisse et devient poilu de la tête aux pieds. Toujours un prédateur, mais sous cette forme, ses victimes se font plus petites. Sous forme animale il aboie, le bruit ressemblant étrangement à un rire, avant qu’il ne disparaisse dans les fourrées, ses yeux illuminant son chemin est la seule preuve qu’il est là. Il avance rapidement, court dans la nuit aussi bien que dans le jour, adore la sensation du vent dans sa fourrure.



Dernière édition par Cassian Aquila le Jeu 29 Déc - 17:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF.  - bold, honourable, strong-willed

STAFF. - bold, honourable, strong-willed


Messages : 1505
Date d'inscription : 24/04/2016
Localisation : Dans le dortoir où dans un des passages secrets.

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Jeu 15 Déc - 1:09

Bienvenue toi :love:

Hâte de voir ce nouveau perso :siffle:

_________________


C'est des forces des convictions que dépend la réussite pas du nombre de partisans.
LUNARD Werewolf, Maraudeur, Prefet, Quidditch.


ME Awards ! :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Jeu 15 Déc - 8:14

Chouchou :love:
Re bienvenue ! Courage pour ta fiche j'ai hâte de voir ce nouveau personnage ! :love:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 225
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Jeu 15 Déc - 16:37

MON CAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAASSSSSSSSOUNET !!!!!!!!!!!! :seex: :lit: :bain: :sex: :douche:
GOSH GOSH GOSH - t'es beau t'es beau :zad::zad::zad:

JE VEUX LIRE TA FICHE :13: :13: :13:
Je veux rp avec toi :nyan:
Je veux te faire des choses :zad: Arrow

Anyway - hâte de découvrir ce nouveau personnage

_________________

pregnancy, mouth 1
I'm just a kid and life is a nightmare. I'm just a kid, I know that it's not fair. Nobody cares, cause I'm alone and the world is Having more fun than me tonight



Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 125
Date d'inscription : 15/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Jeu 15 Déc - 17:52

merci à vous trois, vous êtes awesome. :fan: :fan: :fan:
OUI MOI AUSSI PANPAN J'AI HÂTE POUR TOUT ÇA. :omg: :omg:
et tu t'es vu un peu? c'est toi qui englobe toute la sexitude au même endroit. :baave: :baave: :baave: :baave: :sex: j'me dépêche le plus que je peux pour faire ma fiche histoire de planter un nouveau clou dans nos cercueils avec des abus de rps. :hehe: :hip:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 STAFF. - ambition, cunning, adaptable

STAFF. - ambition, cunning, adaptable


Messages : 768
Date d'inscription : 22/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Jeu 15 Déc - 18:29

Re bienvenue Regulaiiiiiiiiiiiiiiiiiid (:zad: )
Hâte de découvrir ton perso :zad:
Il a l'air cool :zad:

Courage pour ta fichette :love:

(Je t'aime quand même :zad: )

_________________

Punk's not dead
 




                                          
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Jeu 15 Déc - 21:06

Rebienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 125
Date d'inscription : 15/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Ven 16 Déc - 15:57

marlaide. :zad: j'espère qu'il va t'plaire celui-là, avec un peu de chance, on se trouvera peut-être un lien avec un peu plus d'amour cette fois. :hehe: :siffle: MERCI BEAUCOUP :nyan: (j't'aime quand même aussi :love: :sex: )

merci sexy jam. :hip: :13: :calin:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Sam 17 Déc - 1:38

Bonsoir monsieur :zad:

Rebienvenue si j'ai bien compris :wut: hâte de voir ce perso en action ! :love:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - witty, creative, accepting

STAFF. - witty, creative, accepting


Messages : 2360
Date d'inscription : 28/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Sam 17 Déc - 10:14

Re bienvenu :pom:
Avec un zoli perso :45:

Bisouuuuuuuuuuus :red:

_________________

Rêve ta vie en couleur,  c'est le secret du bonheur.

La River suit son cour


awards 8) :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 2125
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Poudlard sans doute, ou bien chez Augusta Londubat

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Sam 17 Déc - 16:02

Tu fais peur /out
Re-bienvenue avec ce DC trèèès intrigant qui me plaît déjà *o* Bon courage pour ta fiche, hâte de voir ce que ça va donner du coup :red:

_________________

Are you a saint or a sinner ?
If loves a fight, than I shall die With my heart on a trigger. Sometimes to win, you've got to sin. Don't mean I'm not a believer. And I'm gonna hide my wings tonight. ~ by lizzou.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 125
Date d'inscription : 15/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Sam 17 Déc - 16:31

is. oui t'as bien compris, je joue encore dans la team des culs parfaits. :he: :he: :3: merci pretty you. :sex:

kimmy. merciiiiii. :fan: :13: :gniii: tant qu'à le voir, j'voulais te dire que j'aime beaucoup ton avatar, chloe est trop jolie dessus. :han: :love: :kiss: et avouons-le, on dirait qu'elle prépare un mauvais coup. :siffle:

andy. faudra pas que je te fasse peur, j'ai bien l'intention d'avoir un lien supra trop positif avec toi cette fois. :rock: :perv: j'espère qu'il va te plaire mon cassou, ravi que ça te plaise jusqu'à maintenant :zad: merciiii cous.  :siffle: :danse: :love: :love:

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 2125
Date d'inscription : 06/05/2016
Localisation : Poudlard sans doute, ou bien chez Augusta Londubat

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Sam 17 Déc - 19:11

Anw oui faut absolument qu'on ait un lien positif, un truc qui déchire la mort qui tue :bave: Un vampire bibliothécaire c'est trop cool, on peut pas passer à côté de ça *-* En plus j'en ai ras l'bol de passer mon temps à m'engueuler avec toi, saleté de Reg :fuck:

_________________

Are you a saint or a sinner ?
If loves a fight, than I shall die With my heart on a trigger. Sometimes to win, you've got to sin. Don't mean I'm not a believer. And I'm gonna hide my wings tonight. ~ by lizzou.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 225
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Sam 24 Déc - 15:20

All i want for Christmas... :zad::zad:
:sors:

_________________

pregnancy, mouth 1
I'm just a kid and life is a nightmare. I'm just a kid, I know that it's not fair. Nobody cares, cause I'm alone and the world is Having more fun than me tonight



Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 125
Date d'inscription : 15/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Dim 25 Déc - 5:19

andy. tu vas m'aimer cette fois, pas le choix. :zad:

panda. IS YOUUUUUU. :fan: :fan: :baave: :baave: :perv: :perv: :sex: :sex:
et c'est ce que t'auras love, lentement, mais sûrement. :by: :by:

JOYEUX NOËL MES AMOUUUUUUUURS :45: :45: :45: :45: :45: :45:
(au cas où je repasse pas dans le coin, j'vous souhaite tout le meilleur et les plus beaux cadeaux. :danse: :hip: :mange: :nyan: )

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité




MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Mer 28 Déc - 18:29

ça donne envie tout ça :hehe: :hehe:
Rebienvenuuuue :sex: :45:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADULT  - the war is here

ADULT - the war is here


Messages : 125
Date d'inscription : 15/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Jeu 29 Déc - 17:36

:zad: :zad:
merci pretty boy. :hehe: :mange:

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
STAFF. - dedicated, loyal, patient

STAFF. - dedicated, loyal, patient


Messages : 225
Date d'inscription : 11/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   Jeu 29 Déc - 19:25


Félicitation, tu es validé(e) !

BORDELOUUUUUUUU - je sors Panda juste pour toi :zad: - ta fiche m'a vendue du rêve :dead::dead: je l'ai DE-VO-REE !! Elle est géniale ! tous les détails y sont stupéfiants, et ton personnage envoie tellement du lourd que j'ai envie de lui arracher ses vêtements avec les dents :dead: des dents pointues hum :32: Un vampire qui ne peut plus mordre :zad::zad: et qui est animagus :dead: tout pour plaire. J'aime j'aime !!
PS : l'annexe sur les capacités spéciales a été réécrite par le staff, tu la découvrir à la prochaine maj, et on a ajouté des choses sur les vampres :zad::zad: tu pourras les découvrir à ce moment là. Si tu as des questions - encore - d'ici là j'suis là :perv:

JE VEUX UN RP :red::red::red:

Bravo, tes efforts sont récompensés et tu rejoins désormais la belle communauté de Maraudeur's Era! L'équipe t'a rajouté au groupe ADULTE et est curieux de voir ce que tu vas faire désormais. Maintenant que tu es des nôtres, tu peux donc librement aller ouvrir ta fiche de liens afin de recenser toutes tes relations, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Bien entendu, nous savons que tu auras de nombreuses histoires parmi nous, penses donc aussi à ouvrir ton journal de bord, et à le tenir à jour, ce qui te sera très utile pour avoir un Double-Compte plus tard. Enfin, si tu es un sorcier - ou que tu as un lien avec le monde magique - tu peux tout à faire posséder une chouette/un hibou qui délivrera mots doux et autres colis à vos destinataires. Les étudiants de Poudlard peuvent aussi - et c'est même conseillé - rejoindre un club/association pour passer le temps et s'éclater.

Une fois encore, bravo pour ta validation, et nous te disons à très vite, au détour de tes aventures! Bien entendu, si tu as la moindre question, le STAFF attend tes MPs et y répondra au plus vite :hehe: .



_________________

pregnancy, mouth 1
I'm just a kid and life is a nightmare. I'm just a kid, I know that it's not fair. Nobody cares, cause I'm alone and the world is Having more fun than me tonight



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (cass) people always leave. except me. i can't die.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(cass) people always leave. except me. i can't die.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PEOPLE ALWAYS LEAVE (15/03 14h55)
» JEZA - People Always Leave... And They Never Come Back
» ▲ people always leave.
» Caleb Rivers ¤ People always leave
» The Haitian People Need a Lobbyist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue à Poudlard :: Le livret de Famille :: Les sorciers admis-
Sauter vers: